Très honnêtement ce ne sont pas les avions les plus connus de l’actuel arsenal aérien russe. Moscou vient d’officialiser la mise à la retraite d’ici quelques mois de ses quatre postes de commandement aéroporté Ilyushin Il-87 en service depuis la toute fin de la guerre froide. Leur remplacement a commencé avec deux avions déjà en service et va se poursuivre avec deux nouvelles machines dont la construction doit débuter dans les semaines à venir. Par contre pas un mot concernant les Il-82 Mongrel dont le rôle est très proche.

Ce chantier de remplacement doit être suffisamment avancé pour que même le ministère russe de la défense communique dessus. Car généralement la Russie est encore plus discrète vis à vis de ses Ilyushin Il-87 Maxdome que les États-Unis ne le sont au sujet de leurs Boeing E-4B Nightwatch. Les deux modèles de quadriréacteurs ont en commun d’être des «Doomsday planes», c’est à dire des avions conçus pour diriger les opérations militaires en cas de guerre thermonucléaire planétaire. En gros ils dirigeraient la fin du monde !

Dire que les Ilyushin Il-87 Maxdome, sont à l’instar de leurs pendants américains, des reliquats de la guerre froide serait encore très en dessous de la vérité. Pourtant à l’instar des Boeing E-4B Nightwatch de l’US Air Force ils semblent avoir su s’adapter. C’est sans doute ce qui les a sauvé ! Tellement bien même que désormais leur remplacement est en cours.

Il a d’ailleurs débuté il y a plusieurs mois avec l’arrivée en unité des deux biréacteurs Tupolev Tu-214PU, dérivés de l’avion de ligne mono-couloir Tu-204. À l’usage pourtant ces avions semblent avoir démontrer leurs limites puisque Moscou a choisi de revenir à un modèle gros porteur long-courrier. Et parmi ses productions un seul avion correspond : l’Ilyushin Il-96 Camber-B.
Ce dérivé modernisé de l’Il-86 Camber qui donna naissance à l’Il-87 Maxdome est un avion déjà assez ancien puisque datant de la fin des années 1980. Il a cependant été remis sans cesse au goût du jour. Le nouveau «Doomsday plane» russe a d’ailleurs été pensé à partir de la version Il-96-400M apparue cette année.

Malgré des marquages récents les lignes de l’Il-87 Maxdome trahisse l’âge de l’avion.

Actuellement il semble acquis que deux exemplaires ont été commandés de manière ferme. Une option pour deux Il-96-400M de commandement aéroporté existe également. Les premiers exemplaires de série sont attendus en service actif d’ici 2023 à 2025.
Nous aurons donc l’occasion de revenir à cette époque sur ce sujet.

Photos © Keypublishing.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom