La compagnie aérienne norvégienne à bas coût s’enfonce un peu plus dans la crise. Après avoir été obligée d’absorber ses filiales argentines et suédoises Norwegian Air doit désormais tourner définitivement le dos à ses vols longs-courriers pour se recentrer sur le marché européen. Une décision qui impacte déjà le secteur aéronautique français puisque la branche française a été placée en liquidation judiciaire. Ce sont 300 emplois, principalement à Roissy Charles-de-Gaulle, qui vont être supprimés.

L’année 2019 n’avait pas été reluisante pour Norwegian Air après avoir essuyé la tempête médiatique de ses tenues féminines. Ensuite de quoi elle avait du clouer au sol ses dix-huit Boeing 737 Max 8 suite à leur interdiction planétaire de vol, réduisant ainsi énormément sa capacité d’action en moyen-courrier. Ses dirigeants fondaient de grands espoirs dans 2021. Elle avait de son côté été catastrophique pour Norwegian Air qui était passée à deux doigts du dépôt de bilan. La crise pandémique du Covid19 conjuguée à une très mauvaise gestion financière et commerciale avaient causé la disparition de Norwegian Air Argentina et Norwegian Air Sweden devenues désormais de simples branches et non plus des compagnies aériennes à part entière. Et donc l’année 2021 ne commence pas mieux pour elle.

La décision est tombée ce jeudi 14 janvier à la fois à Bergen où se trouve le siège social du groupe Norwegian Air et à Paris. La branche française disparait plongeant ses 300 employés, dont 145 pilotes et 136 personnels navigants commerciaux, dans le chômage. La raison est simple : la compagnie aérienne stoppe définitivement l’emploi de ses biréacteurs longs-courriers Boeing 787-8/-9 Dreamliner. Ils étaient basés en grande partie à Roissy Charles-de-Gaulle. Le long-courrier aura donc été une aventure sans lendemain pour cette compagnie qui à un moment donné proposait les vols Paris New York les moins chers du marché. Le Dreamliner ultramoderne était même devenu un argument commercial pour la compagnie norvégienne.

L’inquiétude est également grande du côté de chez Airbus. L’avionneur avait vendu trente A321LR dont on ignore si la commande sera maintenu ou annulée. Les premiers sont attendus pour le second semestre de cette année. Les Boeing 737 Max 8 étant toujours interdits de vol dans le ciel européen Norwegian Air ne peut actuellement opérer que sur ses soixante-dix-sept 737-800. Reste à savoir si tous seront maintenus en vol ou si certains seront retirés du service et revendus.

Désormais la question se pose : Norwegian Air existera t-elle encore à Noël 2021 ? Rien n’est moins sûr vu à la vitesse à laquelle la compagnie aérienne voit sa situation se dégrader.
Affaire donc à suivre.

Photo © Wikimédia Commons.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom