Même si elle est une des plus dynamiques aviations militaires européennes la Força Aérea Portuguesa dispose de moyens limités. Depuis l’automne 2020 elle réalise un vaste chantier de remise à niveau de ses quatre avions de transport tactique Lockheed C-130H Hercules. Des travaux qui concernent aussi bien l’avionique que la cellule et sont réalisés directement sur place par l’industriel local OGMA. Le dernier avion doit être rénové d’ici l’été 2021.

Le nouveau cockpit, après modernisation, des Hercules portugais.

C’est donc sur la base aérienne de Montijo tout près de Lisbonne que les ingénieurs et ouvriers de l’OGMA (l’Oficinas Gerais de Material Aeronáutico) ont établi leurs ateliers depuis novembre 2020. Ainsi les quatre Lockheed C-130H Hercules de l’Esquadra 501 Bisontes n’ont que quelques dizaines de mètres de roulage à réaliser pour rejoindre le hangar dédié aux travaux.
Pendant qu’un avion est totalement modernisé les trois autres continuent d’opérer comme si de rien n’était.

Le chantier d’un coût de quinze millions d’euros a été financé à 70% par l’Union Européenne. Il concerne avant tout l’avionique de chaque appareil. Le poste de pilotage est revu et corrigé afin d’intégrer bien plus d’écrans LCD et de systèmes numériques. Les systèmes de communication et l’ergonomie intérieur des avions sont eux aussi remis au goût du jour.
Afin de permettre aux maximum aux équipages portugais de pouvoir opérer avec leurs homologues européens, notamment espagnols et français, chaque C-130H Hercules emporte désormais une chaîne SAR. Il s’agit d’un équipement de sauvetage en mer composé d’un canot auto-gonflable garni de rations de survies, de brassières de sécurité, et d’un important kit de premier secours. Le canot peut accueillir jusqu’à douze passagers. Il est désormais largable en vol depuis la porte latéral de l’avion-cargo. Un FLIR rétractable amovible fait également son apparition permettant ainsi à ces avions d’être pleinement autonomes lors des missions de recherches et sauvetages en mer.

Le premier Hercules portugais modernisé.

Si le deuxième C-130H Hercules est actuellement en cours de modernisation et devrait avoir été fini d’ici la fin janvier les deux autres avions devront être totalement opérationnels avant mi-juillet. Au passage les avions reçoivent un coup de peinture sur l’ensemble des structures. Une livrée qui les fait désormais ressembler aux avions de l’Armée de l’Air et de l’Espace.
Le Portugal compte conserver ses Hercules au moins jusqu’en 2028-2030.

Photos © Força Aérea Portuguesa.

Publicité

3 COMMENTAIRES

    • Nous serons bien contents de pourvoir, un jour, profiter de ces avions modernisés au Sahel ou pour sauver des marins.. Perso, Ca ne me dérange pas(le montant est modeste) si on considère, à côté, le financement Européen de programmes militaires, comme les corvettes …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom