Et oui nous sommes les 8 mars, journée internationale pour les droits des femmes et l’égalité avec les hommes. Alors si vous êtes un macho indécrottable je ne saurais que trop vous conseiller de zapper cet article immédiatement. Pour les autres voici la preuve, par l’image, que le mot pilote est le même pour un homme autant que pour une femme, et ce n’est pas pour rien. Des femmes dans des postes de pilotage il y en a de plus en plus, et c’est tant mieux.

Au sein des pays de l’OCDE le salaire médian des femmes est 13.7% inférieur à celui des hommes, à compétence, expérience, diplômes, et qualifications équivalentes. Bien entendu vous aurez toujours des beaufs machistes pour vous expliquer que selon eux c’est normal car toujours selon eux les femmes ne peuvent pas tout faire. En 2021 on sait bien que ces cro-magnons des temps modernes sont dans l’erreur. Pourtant cette différence existe bel et bien. Pis encore la France n’est pas un modèle dans le genre puisque globalement l’INSEE estime qu’une femme est 19% moins bien payée qu’un homme.

Dans le domaine aéronautique cela se vérifie toujours autant au sein des nombreuses entreprises du secteurs même si certaines sont un peu plus vertueuses. On sait par exemple que l’avionneur européen Airbus ou son homologue américain Boeing tendent à réduire au maximum les inégalités sexuelles. Il en est de même chez certaines compagnies aériennes, mais pas la majorité.
Dans les forces aériennes et aéronavales l’écart est très souvent inexistant voire absent comme en France. Une femme pilote de chasse dans l’Armée de l’Air et de l’Espace touchera le même solde qu’un homme. Il n’est alors pas question de personne mais de militaire, le statut assurant l’égalité salariale. Il en est de même ailleurs dans le monde, notamment dans l’Aviation Royale Canadienne, dans la Força Aérea Portuguesa, ou encore dans la Royal Air Force pour ne citer qu’elles.

Au sein de l’Aviation Royale Canadienne…
… autant que dans l’Indian Air Force…
… ou encore parmi les effectifs de la Republic Of China Air Force…
… voire parmi l’US Navy.

Et comme la photo de couverture le montre les femmes peuvent même piloter un des avions les plus difficiles à maîtriser : le Lockheed U-2.

Photos © Keypublishing & US Department of Defense.

NDLR : Seuls sont reproduites des photos montrant des femmes pilotes appartenant à des forces aériennes ou aéronavales ayant adoptées le même barème de salaire ou de solde entre femmes et hommes. Les forces jouant le jeu de l’inégalité salariale femmes-hommes ne sont bien évidemment pas représentées.

Publicité

12 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Très bon article.
    Je sors un peu du sujet, mais il faut aussi saluer le parcours de Mélanie Astle, première femme à concourir dans la Red Bull Air Race. J’espère que ce ne sera pas la dernière dans ce type de course où elle n’a pas fait pale figure.

      • Je me permets de compléter*:
        Caroline Aigle: première française pilote de chasse

        Et bien que n’ayant pas été pilote de chasse mais « pilote d’essai », il y a Jacqueline Auriol : première femme française pilote d’essai en 1954.

        *: j’avais un trou de mémoire 🙂

  2. Photo N° 4
     » ou encore parmi les effectifs de la Republic Of China Air Force… »
    Oups, coquille, c’est Taïwanais il me semble….

      • Exacte, c’est pourquoi je suis resté plusieurs secondes avant de comprendre …
        Une femme pilote de chasse en Chine ? Avec le même salaire qu’un home ? … Et devant un Mirage 2000 ??? Il y a quelque chose qui cloche !!! 🙂

        En parlant de ces Mirrages, ils n’ont pas été « vendu » avec la capacité de ravitaillement en vole ? (il manque la perche)

  3. La pilote de l’Indian Air Force dont la photo illustre l’article est le lieutenant Avani Chaturvedi, qui fait parti des trois premières Femmes brevetées pilote de chasse en Inde. Après un passage sur Mig 21, elle a été sélectionné pour être la première Femme pilote de Rafale de l’India Air Force . Respect

  4. Sur la photo du bandeau, le Colonel Merryl Tengesdal de l’US Air force, née en 1971, la première femme noire et la première femme tout simplement à piloter l’avion de reconnaissance U-2 Dragon Lady et le bombardier F 117. Elle a à son actif 3 400 h de vol dont 330 h en combat en Irak, Afghanistan, et Syrie et régulièrement au dessus de la Corée du nord et d’autres pays.

  5. Bonjour Arnaud ,
    Pas de photo de pilote féminin dans notre armée de l’air… dois-je en conclure que notre force aérienne n’applique pas un barème égalitaire ?
    J’espère juste que c’est par manque de place , tant les exemples d’égalité salariale sont légion …
    merci pour tes articles !

    • Bien sûr que l’Armée de l’Air et de l’Espace aligne des femmes pilotes de chasse. Tout comme d’autres forces absentes. Mais j’ai aussi voulu montrer des pays étrangers. Nous ne sommes pas un organe de communication de l’aviation uniquement française mais internationale. D’où mon choix assumé d’avoir zappé l’Armée de l’Air et de l’Espace. 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom