Beaucoup espéraient encore en Irlande que l’Irish Air Corps maintiendrait une telle capacité, ils ont sans doute été grandement déçu. Ce lundi 22 mars 2021 le ministère irlandais de la défense a confirmé avoir sélectionné l’entreprise privée CAE USA afin d’assurer la formation basique et intermédiaire de ses pilotes d’aéronefs. Ceux-ci seront formés sur des Grob G.120TP de facture allemande depuis une école située en Alabama. Le contrat a été négocié avec l’aide du Pentagone qui prend en charge une partie du financement de ces cours de pilotage.

Après le retrait du service des Reims FR172H Rocket à l’automne 2019 seuls leurs fonctions de reconnaissance côtière et de surveillance furent reprises. Ce sont les quatre Pilatus PC-12NG achetés peu avant qui en furent chargés. Mais les monomoteurs à aile haute assuraient également l’entraînement primaire et intermédiaire des futurs pilotes irlandais. Et là ce fut une toute autre question. À Dublin il y a ceux qui tablaient sur la location ou l’achat de deux ou trois avions d’entraînement et ceux qui préféraient l’externalisation. Visiblement c’est ceux-ci qui ont eu le dernier mot.

L’Irish Air Corps a surtout succombé au chant des sirènes de l’Air Force Security Assistance Training. Cette dernière est la branche internationale de l’Air Force Air Education & Training Command en charge de la formation au sein de l’US Air Force. Pour autant les pilotes irlandais ne seront pas formés dans une école d’aviation militaire mais auprès d’une structure civile : l’académie de Dothan en Alabama. Celle-ci appartient à l’entreprise privée CAE USA, la branche américaine de la fameuse société canadienne CAE Inc. spécialisée justement dans la formation aérienne. Les stagiaires irlandais seront formés sur un seul et unique modèle d’avion : le Grob G.120TP à turbopropulsion.

Intégralement pris en charge par le contribuable américain au titre de l’aide militaire le contrat avec CAE USA se joue sur les dix prochaines années, d’avril 2021 à avril 2031. Les phases de formation avancée se déroulent par contre en Irlande sur des aéronefs militaires Pilatus PC-9 pour la filière voilures fixes et Eurocopter EC-135 pour celle des voilures tournantes.

Photo © Irish Air Corps.

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Quand un pays neutre et accueillant les sièges de beaucoup de multinationales fait prendre en charge sa formation basique et intermédiaire par un pays extérieur…. D’un point de vue diplomatique et fiscal, c’est quand même vraiment pas terrible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom