Prise d’alerte anti-feu par les guardsmen de Californie.

Chaque année les équipes de l’Army National Guard et de l’Air National Guard de Californie débutent cette mission un peu plus tôt que les années précédentes. Ce lundi 1er mai 2023 les équipages de la 40th Combat Aviation Brigade et du 115th Airlift Squadron ont débuté leur mission de lutte contre les feux d’espaces naturels. Placés de ce fait sous les ordres du California Department of Forestry and Fire Protection ils peuvent à tous moments prendre les airs afin d’appuyer les soldats du feu engagés au sol ou bien les autres bombardiers d’eau. Tous les hélicoptères du 40th CAB sont adaptés à l’emport du Bambi bucket et leurs équipages formés à son utilisation.

Les marquages rouges de grande taille ne laissent aucun doute quand à l’emploi de cet hélico du 40th CAB. Et ce sans compter le Bambi bucket encore vide au sol.

Que ce soit l’Army National Guard et donc la 40th Combat Aviation Brigade ou bien l’Air National Guard représentée par le 115th Airlift Squadron tous les aéronefs dédiés sont disponibles dans l’heure, dès lors que le Cal Fire en fait la demande.
Depuis leur base de Channel Islands ANGB dans le comté de Ventura les Lockheed-Martin C-130J Super Hercules peuvent décoller sur un modèle d’alerte calqué sur celui du scramble des pilotes de chasse. Trois avions sont en permanence revêtus des marquages de lutte contre les feux de forêts et voient leurs équipements MAFFS totalement chargés. Ainsi gréés ces quadrimoteurs à turbopropulseurs peuvent larguer rapidement dix tonnes d’eau et/ou de retardant sur une zone donnée. Le rechargement peut se faire sur n’importe quel aérodrome équipé pour l’accueil des bombardiers d’eau, ce qui est fréquent en Californie. Il arrive souvent qu’au plus fort de la saison des feux un de ces avions soit prépositionné à NAS North Island dans le sud de la Californie, non loin de la frontière mexicaine.

Même comme bombardier d’eau le Super Hercules demeure majestueux.

Si l’US Air Force, via l’Air National Guard, apporte le renfort lourd l’US Army, via l’Army National Guard, offre un soutien plus tactique. Les Boeing Vertol CH-47F Chinook et Sikorsky UH-60L Blackhawk des différentes composantes californiennes de la 40th Combat Aviation Brigade délivrent eux exclusivement de l’eau. Le retardant ne fait pas partie de leur arsenal puisqu’ils attaquent le feu à l’aide de Bambi buckets. Ceux-ci font respectivement 2500 et 4500 litres, et peuvent être rechargés depuis n’importe quel point d’eau en moins d’une minute trente. Pour cela l’hélicoptère porteur se place en vol stationnaire et la manœuvre est assurée par le mécanicien de bord qui dispose des commandes de rechargement en eau. C’est d’ailleurs lui qui assure également le bombardement au-dessus de la cible.

Mécanicien de bord à l’œuvre sur Blackhawk. Sa télécommande lui permet de gérer le Bambi bucket.

Les American Eurocopter UH-72A Lakota peuvent également emporter un Bambi bucket de 1250 ou de 1500 litres pour des attaques ponctuelles. Ils sont cependant plutôt employés comme plateforme de commandement aéroporté et d’observation électro-optique au profit des personnels du Cal Fire.

Les marquages roses et le FLIR monté sur ce Lakota ne laissent là encore aucun doute quand à sa mission actuelle.

Pour les femmes et les hommes de la 40th Combat Aviation Brigade et du 115th Airlift Squadron ce sont donc plusieurs semaines de dur labeur qui ont débuté ce lundi 1er mai. En théorie leur alerte devrait prendre fin au 1er octobre 2023, à condition que la saison des feux n’ait pas décidé de jouer les prolongations.
En Californie le réchauffement climatique est une vérité désormais difficile à remettre en doute, même pour les plus sceptiques. La multiplication des mégafeux en atteste tristement.

Photos © California Air National Guard et California Army National Guard.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

4 réponses

  1. Combien vous etes payez Arnaud par les américains pour leur faire la publiciter comme sa. Et les feu de foret en France qu’en est ce que vous aller en parlez car ces plus important que chez les américains.
    Moi je m’en fout de la Californie c’est loin de chez moi. Parlé plutot de ce qui ce passe en France des incendiaires en France qui détruise notre nature. Vous en parlé pas de ce là.

    1. Vous êtes un champion du monde, vous. Mieux champion intergalactique. Je vous laisse réfléchir de quelle discipline, Tovaritch.

    2. Vos commentaires témoignent d’une étroitesse d’esprit et d’un manque de respect envers la langue de Molière. J’apprécie de Avionslégendaires de suivre et d’être en mesure de discuter en tout respect l’actualité de l’aéronautique militaire ainsi que l’histoire de celle-ci.

      Simon, aérophile d’outre-atlantique

  2. Moi, j’apprécie de lire, dans ma langue maternelle, sur un site web dédié à l’aéronautique militaire qui ne se focalise pas uniquement sur les nouvelles en provenance de l’Hexagone.
    J’apprécie de découvrir les multiples aspects du monde de l’aéronautique de tous les continents.
    J’apprécie la rigueur et le souci du détail présents dans les articles, de ces passionnants débats portant sur un détail comme la forme ou la couleur d’une corcade ou de la désignation d’un aéronef.
    J’approuve votre ligne éditoriale d’Avionslégendaires..Quant à la rubrique commentaires, j’en apprécie la forme, le fond et le rôle modérateur que manifeste Arnaud. avec humour et rigueur.

    Un aérophile d’outre-Atlantique.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blackburn T-4 Cubaroo

L’histoire de l’aviation est jalonnée de machines volantes qui pour bien des raisons ne connurent pas le succès escompté voire pas le moindre succès. Dans

Lire la suite...