Il s’appelle Polaris et est encore en phase d’essais sur la côte est des États-Unis. Ce jeudi 15 avril 2021 un Sikorsky MH-60T Jayhawk appartenant à l’US Coast Guard a apporté son soutien au développement de ce drone sous-marin destiné à protéger l’environnement des risques de pollution marine. Pour cela l’hélicoptère a réalisé le mouillage de celui qui reprend les dimensions d’une petite torpille. Dans quelques jours l’engin sera récupéré par ses concepteurs.

L’hélicoptère en approche, les équipiers sont prêts avec le ROV Polaris auprès d’eux.

Polaris est ce qu’on appelle communément un ROV, c’est à dire un Remotely Operated underwater Vehicle. Si vous préférez c’est un drone sous-marin, ce qui explique ses faux-airs de torpille. Et son rôle est purement scientifique, à caractère écologique. Le ROV Polaris aura pour mission, une fois opérationnel, d’être déployé par l’US Coast Guard à bord de navires brise-glaces afin de rechercher d’éventuelles pollutions par hydrocarbure en milieu Arctique. Pour cela il dispose d’équipements permettant de mesurer les propriétés chimiques et physiques de l’eau sous la glace.

En attendant l’institut océanographique de Woods Hole dans le Massachussetts assure son développement. Et ses scientifiques et techniciens ont besoins de l’US Coast Guard pour les essais du ROV. Il n’est pas encore question d’embarquement mais de largage depuis un hélicoptère. Et pour l’occasion c’est un biturbine Sikorsky MH-60T Jayhawk venu spécialement de CGAS Cape Cod qui est mis en œuvre. L’appareil a pris le Polaris sous élingue et l’a ainsi transporté à quelques kilomètres de Woods Hole dans les eaux de Buzzards Bay. Il a ainsi été largué et est actuellement en phase de tests.
Sa récupération est prévue ce lundi 19 avril 2021 en début de matinée, en heure locale. Quatre jours de tests qui permettront de valider son emploi.

Installation du ROV Polaris sous le MH-60T Jayhawk.
Gros plan sur le Polaris et son chariot de déplacement. Ce dernier restera au sol après le « décollage » du ROV.

La mission de protection environnementale est primordiale pour les coasties depuis des décennies. Et les hélicoptères MH-60T Jayhawk les mènent régulièrement, s’assurant que d’éventuels pollueurs soient interpellés et verbalisés. Ils ne servent pas uniquement à sauver des vies humaines en haute mer, ils protègent également la nature.
Le vol au profit de l’institut océanographique de Woods Hole s’inscrit dans ce genre de missions.

Photos © US Coast Guard.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom