Ce territoire russe enclavé au milieu de l’Union Européenne et de l’OTAN est plus que jamais une place forte ultra stratégique pour Moscou. Et cette seconde quinzaine de juin 2021 les forces aériennes et aéronavales russes qui y sont basées ont vu arriver une demi-douzaine de chasseurs multi-rôles Sukhoi Su-30SM Flanker-C. Selon les autorités de Kaliningrad il s’agit là d’une réponse à l’alliance Atlantique qui n’hésite désormais plus à stationner des chasseurs furtifs Lockheed-Martin F-35A Lightning II dans les états baltes si proches. Les avions déployés appartiennent à l’AVMF, l’aéronavale russe.

Héritées de l’Union Soviétiques les unités de chasse terrestre de l’AVMF permettent à la fédération de Russie de maintenir des avions de combat sur des bases le long du littoral.
Jusque là les forces aériennes russes étaient les seules présentes avec des chasseurs, principalement des Sukhoi Su-27SM Flanker et des Sukhoi Su-30SM Flanker-C, soit environ vingt à vingt-quatre avions.
Ce sont justement six Su-30SM Flanker-C similaires que l’AVMF a dépêchés dans la région. Ils ne sont d’ailleurs pas venus seuls puisque quatre Sukhoi Su-24M Fencer les accompagnent.

Malgré son âge désormais avancé le Su-24M Fencer demeure un avion d’arme efficace pour la Russie.

Si le rôle premier des Sukhoi Su-30SM Flanker-C de l’aéronavale russe sera la défense aérienne du littoral de l’oblast de Kaliningrad ces avions pourront également remplir des missions d’appui tactique au sol, d’attaques à la mer, ou encore d’interception classique.
En cas de besoin ils pourront donc faire appel aux quatre Su-24M Fencer s’il faut mener des missions tactiques air-sol.

Habituellement plutôt peu loquace sur ses déploiements d’aéronefs militaires dans la région de Kaliningrad cette fois l’état-major russe a fait savoir qu’il s’agissait de mesures destinées à renforcer la sécurité du territoire de cette enclave suite au déploiement de F-35A Lightning II italiens au titre de Baltic Air Policing. Le Lockheed-Martin F-35 Lightning II ferait donc finalement peur aux généraux russes, au point qu’ils décident de renforcer la militarisation déjà excessive de ce tout petit territoire. Pour mémoire cette enclave fait 15125km² soit environ la moitié de la superficie de la Belgique.

Alignement de Su-30SM Flanker-C de l’AVMF. Au fond de l’image vous apercevez les Su-24M Fencer.

La Russie n’a pas annoncé s’il s’agissait d’un déploiement temporaire ou pérenne. Quoiqu’il en soit avec autant de chasseurs et d’avions d’attaque, mais également des ravitailleurs en vol, des avions-espions, ou encore des hélicoptères d’assaut armé il est indéniable que Moscou considère Kaliningrad comme une sorte de porte-avions posé au milieu de la Baltique. L’alliance Atlantique a dit avoir pris note de ce déploiement, sans pour autant protester.
Pour la petite histoire les Sukhoi Su-24M et Su-30SM de l’AVMF ont rejoint ce territoire avec les transpondeurs allumés et des plans de vol déposés en temps et en heures. Comme quoi quand ils veulent, ils peuvent !

Photos © ministère russe de la défense.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom