Dans un mois, jour pour jour, nous serons le 14 juillet. Et si vous êtes en Île-de-France, ou pas bien loin, sachez que cette année le ministère des Armées remet en place l’exposition statique des hélicoptères sur l’esplanade des Invalides dans le 7e arrondissement parisien. L’occasion d’approcher de près des machines habituellement très difficiles d’accès et de pouvoir discuter avec des personnels souvent très sympas. Petits et grands pourront ainsi en prendre plein les mirettes.

L’année dernière l’édition du 14 juillet 2020 avait été, Covid-19 oblige, réduite à sa plus simple expression avec un défilé uniquement télévisé. À l’Élysée il semble que le Président de la République Emmanuel Macron ait assez mal vécu cela puisque le Chef des Armées a décidé cette année de revenir à un format plus habituel.
D’ici quelques jours, sans doute début juillet, nous vous présenterons le programme des unités aériennes défilantes.

Non aujourd’hui nous avons décidé, à un mois pile-poil de l’évènement de revenir sur une exposition que nous apprécions particulièrement : la présentation des hélicoptères militaires. Comme à leur habitude Armée de Terre, Armée de l’Air et de l’Espace, Marine Nationale, mais aussi Gendarmerie Nationale et Direction de la Sécurité Civile mettront les petits plats dans les grands afin d’accueillir avec leurs plus belles voilures tournantes Parisiens et Franciliens sur les célèbres pelouses du 7e arrondissement.

Même si tout le programme n’est pas encore connu on sait d’ores et déjà que deux Eurocopter Tigre, l’un au standard HAD et l’autre au standard HAP, devraient être présents ainsi que deux NHIndustries NH-90 Caïman, l’un au standard NFH pour la Marine Nationale et l’autre au standard TTH pour l’Armée de Terre. À coup sûr ils seront les vedettes. L’Eurocopter AS.532 Cougar Rénové est également annoncé.
Un Airbus Helicopters H145 jaune et rouge, un des fameux Dragon, sera lui aussi de la partie. Pour les autres, patience, quand nous en saurons plus, nous vous le ferons savoir.

Bien entendu les hélicoptères ne seront pas les seuls matériels exposés. Des véhicules terrestres, notamment de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, la locale de l’étape, sont annoncés. Ainsi que deux avions… mais là c’est une surprise que nous vous gardons encore quelques jours au frais.

Pour celles et ceux qui ne sont pas franciliens sachez que l’esplanade des Invalides est très facile d’accès en transport en commun mais cauchemardesque en voiture. La présence à proximité de nombreux ministères, d’ambassades, et de l’Assemblée Nationale rendent le stationnement des véhicules très très difficile. Mieux vaut privilégier les lignes 8 et 13 du métro ou la ligne C du RER pour s’y rendre.
Pensez à emporter des petites bouteilles d’eau car les commerces de proximité ne sont pas nombreux dans le quartier, et souvent fermés le 14 juillet. Si la météo est clémente l’esplanade peut vite se transformer en solarium.

Photo © Arnaud Lambert.

 

Publicité

7 COMMENTAIRES

  1. une petite question tres bébète comme si on avait peur d’autres pays, mais, les militaires n’ont-ils pas peur qu’un espion d’un autre pays photographie les hélicoptères sous tous les plans, afin de les copier?
    Veuillez m’excuser pour cette question niaise

    • Bonjour Etienne,
      Primo aucune question n’est niaise, et secundo si vraiment on craignait l’espionnage on ne présenterait jamais de telles machines lors des salons internationaux. Or ici il s’agit d’hélicoptères éprouvés, en service depuis plusieurs années, et pour lesquelles les craintes de copies par une puissance étrangère sont forcément très mince.
      J’espère avoir répondu à votre interrogation.

      • Bonjour
        Pour compléter, ce qui est important à cacher est plutot à l’intérieur et en général même sur un salon il est quasi impossible de monter à bord et même dans ce cas les appareil photo sont proscrits.
        Et même dans ce cas, des écrans éteints n’apporte pas grand chose.

        • Bien sûr Olivier que les parties les plus sensibles de l’avionique ne sont jamais présentées. Mais la présence de ces aéronefs aux Invalides est un exercice désormais bien rodé et j’imagine mal le ministère des Armées ne pas avoir peser le pour et le contre dans sa démarche.

    • Bonjour Chris, désolé de répondre si tardivement mais après vérifications il ne semble pas que de telles manifestations soient prévues en province. En même temps étant donné que c’est la garnison de Paris, et plus particulièrement le cabinet du gouverneur militaire de Paris qui sont en charge de l’organisation je vois mal cela se faire ailleurs que dans la capitale.
      Si j’ai d’autres informations plus poussées dessus, je reviendrais vers vous via votre commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom