Alors que les médias du monde entier tournent en boucle sur la situation sécuritaire dramatique en Afghanistan des populations civiles souffrent dans les Caraïbes. Ce dimanche 15 août 2021 le Président des États-Unis a répondu à l’appel au secours des Haïtiens en déployant des moyens aériens et médicalisés de l’US Coast Guard. Avions, hélicoptères, et un cotre ont donc rejoint la zone frappée la veille par un terrible tremblement de terre. Immédiatement les moyens américains se sont mis au service des sinistrés.

Sauver des vies, le cœur de métier des femmes et des hommes de l’US Coast Guard.

Une magnitude de 7.2 et actuellement au moins 1300 morts, voilà factuellement la catastrophe qui a touché Haïti ce samedi 14 août 2021 à 8 heures 30 en heure locale. Pour mémoire ce pays situé sur la partie occidentale de l’île de Saint-Domingue est un des cinq plus pauvres de la planète. En outre Haïti connait une criminalité galopante rendant toute action humanitaire très délicate.
C’est dans cet état de fait que les autorités haïtiennes ont demandé l’aide internationale pour venir dans le département de Nippes. Le premier pays majeur à avoir répondu présent aura donc été les États-Unis. Il faut dire que la capitale Port-au-Prince n’est distante que de 1100 kilomètres de Miami.

La réponse du Président des États-Unis Joe Biden a été immédiate : l’envoi sur zone de l’US Coast Guard avec des moyens aériens et maritimes. Une première aide médicale et sanitaire a ainsi pu arriver dans l’île.
Le cotre USCGC Escanaba a été dérouté de sa mission en Atlantique nord pour rejoindre Haïti. Il embarque un hélicoptère American Eurocopter MH-65D Dolphin et dispose de moyens médicalisés adaptés aux opérations humanitaires.
Dans le même temps quatre avions Airbus Defense & Space HC-144A/B Ocean Sentry et trois hélicoptères Sikorsky MH-60T Jayhawk ont reçu l’ordre de quitter le territoire américain. Aucun problème pour les premiers, les seconds par contre ont été obligé d’avoir recours à des réservoirs de carburants supplémentaires.

La mission première des hélicoptères est donc d’assurer l’évacuation sanitaire des victimes vers les hôpitaux de Port-au-Prince ou encore vers un poste médical avancé. Les HC-144A/B Ocean Sentry de leur côté ont été aménagés pour rapatrier vers les États-Unis les blessés les plus lourdement touchés, ceux qui ne pourraient pas être sauvés en Haïti.

Départ en mission pour les HC-144A/B Ocean Sentry.

Dorénavant Haïti attend l’aide d’autres puissances régionales comme la France ou les Pays-Bas. Les Bahamas, Cuba et la Jamaïque ont déjà annoncé le déploiement d’équipes de secouristes et de médecins afin de porter assistance aux victimes du séisme.

Photos © US Coast Guard.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom