Depuis quelques jours tous les médias en parlent, que ce soit la presse ou les médias web, et nous n’y faisons donc pas exception : ce mardi 31 août 2021 le retrait des troupes américaines d’Afghanistan devient effectif. Et depuis le début la plus part, pour ne pas dire la totalité des journalistes, parle d’une présence américaine de vingt ans. Or à bien y regarder ce n’est pas si vrai que cela. Décryptons un peu tout cela et démêlons le vrai du faux.

D’abord rappelons le contexte de l’intervention des États-Unis et de leurs principaux alliés (Canada, France, et Grande Bretagne) en Afghanistan. Après les attaques terroristes du 11 septembre 2001 contre la côte est américaine la revendication est venue de la nébuleuse terroriste d’obédience islamiste Al-Qaïda. Or son chef, le milliardaire saoudien Oussama Ben-Laden avait trouvé refuge auprès du régime des talibans, moyennant un confortable financement de leurs actions. Refusant de le livrer à la justice fédérale américaine les talibans se retrouvaient donc de facto les ennemis de l’Amérique de George Bush Jr.

Le 7 octobre 2001 des croiseurs et des destroyers lance-missiles de l’US Navy tirèrent les premiers missiles de croisière BGM-109 Tomahawk contre les supposées positions des troupes d’Al-Qaïda autant que des forces talibanes. Dans le même temps des bombardiers stratégiques Boeing B-52H Stratofortress et Rockwell B-1B Lancer pénétraient l’espace aérien afghan afin de déverser leurs bombes conventionnelles. La guerre d’Afghanistan venait officiellement de débuter.

Du coup entre le 7 octobre 2001 et le 31 août 2021 on n’est pas exactement à vingt ans de présence des forces américaines dans le pays. La réalité est à dix-neuf ans, dix mois, et vingt-trois jours. Pinaillage certains diront ? Oui sans doute, mais l’histoire est une discipline qui ne souffre d’aucune approximation. Et même ce chiffre recule de quelques jours si on tient compte des premières troupes au sol. Selon les informations révélées en 2009 par le Sénat américain les premiers éléments de la Delta Force et des Navy Seals, c’est à dire l’élite des forces spéciales américaines, n’ont pénétré l’Afghanistan que le 10 octobre 2001, prenant contact cinq jours plus tard avec l’alliance du Nord, c’est à dire la résistance afghane anti-talibane. Certains commandos américains sont entrés dans le pays depuis la frontière avec l’Ouzbékistan tandis que d’autres ont été déposés par voie aérienne grâce à des parachutages réalisés à partir de Lockheed MC-130H Combat Talon II.

Il faut attendre le 9 novembre 2001 et la chute de la ville de Mazar-e-Charif, reprise par la résistance afghane et les troupes occidentales, pour qu’enfin de premiers avions militaires américains puissent officiellement opérer depuis le territoire afghan. Ce sont alors des Boeing C-17A Globemaster III et des Lockheed C-130H Hercules de transport.
Bombardiers et chasseurs continuent d’opérer depuis l’étranger.
Cinq jours plus tard c’est la capitale Kaboul qui tombe, les talibans et leurs alliés d’Al-Qaïda sont en déroute. L’aéroport de la ville ne sera pourtant disponible que quelques semaines plus tard, le temps que les opérations de déminage et de remise en état soient réalisés par le génie. À Noël 2001 la guerre est terminée, ou tout du moins dans sa partie d’invasion : Kandahar, le dernier fief taliban est passé sous contrôle anglo-américain.

Tout cela pour vous expliquer que non l’Amérique n’est pas partie ce mardi 31 août 2021 d’Afghanistan après vingt années de présence, mais presque. L’approximation n’est jamais la vérité en matière d’information et d’histoire. Dommage que nos journalistes, même les plus sérieux, l’aient un peu oublié sur ce coup là.

Photo © US Air Force Museum.

Publicité

9 COMMENTAIRES

    • Officiellement aucune troupe américaine à cette date, peut-être (sûrement même) des mercenaires ou des forces appartenant à la CIA, mais rien de conventionnel.

  1. Alors autant les approximations journalistiques peuvent m’agacer, autant ça ne me choque pas qu’ils annoncent « Les US quittent l’Afghanistan après vingt ans » plutôt que « Les US quittent l’Afghanistan après dix-neuf ans, dix mois, vingt-trois jours, six heures, trente-trois minutes et onze secondes ». Y voir une distorsion de la vérité historique me semble un chouïa excessif.

    De même, lorsque je donne mon âge, j’évite de dire que j’ai quarante-deux ans, onze mois, six jours, sept heure et vingt-quatre secondes.

    Je pense que chacun sait qu’ils sont intervenus après le 11 septembre 2001…

  2. Surtout que les forces Talibanes n’ont jamais vraiment quitté le pays. Le contrôle occidental n’a jamais eu lieu que dans la capitale, quelques grandes villes et quelques vallées.
    L’Afghanistan est un véritable cauchemar stratégique. L’armée Afghane n’avait le contrôle que d’une toute petite partie du territoire, le Sud du pays était toujours resté sous la coupe Talibane.
    Grand nombre d’ethnies isolées les unes des autres n’ont jamais vu l’ombre d’un soldat occidental. Peut-être celle de leurs avions.
    Pour bien comprendre ce pays il faut comprendre sa topographie. Car en dehors du Sud-Ouest qui est une plaine désertique, tout le reste n’est qu’un enchainement de montagnes et vallées étroites.

    Est ce que la France ce serait développé comme elle l’est aujourd’hui si de Lille jusqu’à Marseille nous avions les Alpes ?

    Après la guerre Russo-Afghane un Général Soviétique avait dit que pour contrôler complètement ce pays il fallait 1 millions d’hommes sur place en permanence.
    La stratégie employée par les occidentaux sur place était-elle la bonne ? Les évènements viennent de montrer que non. Alors bien sûr la critique est facile. Qu’aurait fallu-t-il faire en 2001 et après ? Je ne me risquerais pas à répondre à cette question.
    En revanche il est dommage d’être parti aussi vite en 2021. Les pilotes de l’armée de l’air Afghane ont, quant à eux, vite compris en quittant le pays avec leurs avions et en sabotant les autres. En revanche, les nouveaux maître du « cimetière des empires » ont récupéré autour de 200 hélicoptères et quelques autres aéronefs de transport. L’avenir nous dira comment ces machines volantes serviront leur desseins.

    Samedi, certains en France iront crier à la dictature dans les rue de l’Hexagone, quand les enfants de Kaboul s’y réveillent déjà tous les matins.

  3. La France a su anticiper les choses. Elle a évacué 600 afghans dès le mois de mai, ce qui lui avait valu les critiques de ses partenaires l’accusant d’être trop pessimiste sur l’avenir de ce pays. Finalement on a vu qu’elle a eu raison.

  4. Petite information
    vous avez oublié un des contingents des plus nombreux celui de l’Italie jusqu’à 3000 soldats ( avec52 morts) depuis 2002 jusqu’au 30 aout 2021 . L’Italie a évacué environ 5000 personnes en quelques jours comme l’Allemagne plus que le Canada 3700 personnes et plus que la France 2500 personnes (même si nous avons anticipé les départs) Les USA ont évacués plus de 100 000 personnes et la GB 14 000 personnes. )

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom