Pour la majorité des néophytes les femmes et les hommes de l’US Coast Guard ne sont généralement que des sauveteurs en mer et exceptionnellement des sortes de policiers de l’océan. Dans la réalité le panel de leurs missions est bien plus vaste et s’étend notamment vers l’entretien des infrastructures de balisage maritime. Même leurs hélicoptères peuvent être mis à contribution à l’image d’un Sikorsky MH-60T Jayhawk ce vendredi 3 septembre 2021. Retour sur une mission pas tout à fait comme les autres.

Une cargaison sous élingue pour le moins surprenante.

C’est dans l’Oregon, non loin de la ville d’Astoria que l’US Coast Guard a mis en place un dispositif fort de quatre vedettes légères et un hélicoptère de recherches-sauvetages en mer Sikorsky MH-60T Jayhawk. Une trentaine de coasties y participait. Le but de la mission était à la fois assez simple et particulièrement inhabituel : déposer plusieurs centaines de kilos de béton fraichement fabriqué et encore visqueux sur l’emplacement d’une future balise de chenal fluvial.

Il a fallu accrocher sous l’intrados de fuselage de l’hélicoptère une toupie bétonnière afin de transporter sur trois kilomètres le matériau de construction. Fixé grâce à une élingue l’équipement de chantier ne devait pas se vider en cours de route, l’hélicoptère survolant une baie de l’océan Pacifique. Le béton aurait pu risquer de polluer les eaux.

L’équipage du MH-60T Jayhawk devait à la fois aller vite pour éviter que la charge de béton ne sèche et ne devienne inutilisable et ne pas voler à trop grande vitesse pour éviter que la toupie ne balance de trop au risque de se décrocher. Un art subtil en quelques sortes pour les deux pilotes de l’hélicoptère. Le mécanicien navigant contrôlait à vue que la cargaison reste bien en place. L’hélicoptère a été obligé de réaliser quatre rotations, chacune s’étant déroulé sans le moindre souci.

Remplissage de la toupie avant que celle-ci ne s’envoie en l’air.

On est bien loin de la lutte contre les importations de stupéfiants, le contrôle des pèches, ou encore le sauvetage en haute mer. Pourtant cette mission de travail aérien représente aussi le quotidien des coasties volants. Cette mission en rappelle une autre voici deux ans au profit d’un bouée météo cette fois.

Photos © US Coast Guard.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom