L’information a été révélée ce samedi 4 septembre 2021. La Philippine Air Force a annoncé que l’avion de combat américain Lockheed-Martin F-16C/D Viper Block 72 avait été sélectionné afin de renforcer sa chasse. Ce contrat estimé à un peu moins de deux milliards et demi de dollars US concerne douze avions, l’avionique, et l’armement. Le grand perdant dans cette compétition est l’avionneur suédois Saab et son JAS 39 Gripen.

Depuis mi-2018 le constructeur scandinave travaillait la Philippine Air Force au corps. Son objectif était d’en faire son deuxième client asiatique après la Royal Thai Air Force. On crut en 2019 que le contrat allait être signé puis l’administration américaine de Donald Trump a proposé le Lockheed-Martin F-16 Viper Block 72. Et une nouvelle compétition fut officiellement lancée, un peu (beaucoup) sous la pression de Washington DC.

Les deux avions se sont affrontés. Et finalement en juin dernier l’administration Biden a donné le coup de grâce en acceptant toutes les demandes philippines. Et surtout celles que technologiquement et diplomatiquement la Suède ne pouvait pas octroyer. Niveau technologique ce sont douze F-16C/D Viper Block 72 que l’Amérique va fournir, dix en monoplaces et deux en biplaces, quinze radars AN/APG-83 de rechange, un lot de vingt-quatre missiles air-air AIM-120 AMRAAM, ainsi que des bombes guidées GBU-12 et GBU-38. Le tout pour une somme inférieure à deux milliards et demi de dollars américains.
Niveau diplomatique c’est un contrat de transformation opérationnelle des pilotes philippins aux États-Unis entre mi-2022 et fin 2027.

Désormais Manille annonce une signature du contrat avant la fin de l’année pour une première livraison des deux biplaces F-16D sous un an.
Il est désormais acquis que Lockheed-Martin tente de relancer son vénérable monoréacteur sur les marchés d’export. Le Viper conserve bien des avantages sur de nombreux chasseurs similaires actuels : en premier lieu il a (largement) fait ses preuves partout dans le monde.

Photo © Saab

Publicité

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Monsieur Arnaud,

    Sans vouloir vous manquez de respect,

    Juste une petite rectification il s’agit de f16 E et F et C et D.

    Sinon je suis de vos fans continuez à approfondir nos connaissances sur le domaine aéronautique.

    Un grand merci.

    • Bonjour Anis, sans vouloir vous manquer de respect il s’agit bien de F-16C/D Block 72 et non de F-16E/F. L’information nous ayant été donné par les communicants de l’avionneur Lockheed-Martin il y a de fortes chances qu’ils sachent de quoi ils parlent.
      Cordialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom