Pour la photo de ce mercredi direction le ciel d’Oshkosh, la Mecque des meetings aériens de warbirds. Vous y découvrez deux anciens chasseurs de la Seconde Guerre mondiale North American P-51 Mustang. Vous remarquerez que ces avions ne disposent pas de la fameuse verrière en goutte d’eau du P-51D, et pour causes.

En il s’agit de séries précédentes. L’avion à la livrée métallique et bleue marine est le Lopes Hope 3rd, un P-51C. Celui disposant d’une peinture verte olive et une casserole d’hélice jaune et rouge est le Old Crow. Il s’agit là d’un P-51B. Malgré l’apparition des P-51D ces deux versions volaient généralement encore en unité en 1945, notamment sur le théâtre d’opérations européen.

Photo © Experimental Aircraft Association.

Publicité

4 COMMENTAIRES

  1. Avion mythique (tout comme le Spitfire), un des avion le plus construit durant la deuxieme Guerre Mondiale. Marcel Dassault disait qu’un bel avion est un bon avion. Pas de doute, le P51, quelle que soit sa version, était d’une redoutable efficacité, grâce notamment à son moteur issu d’une version Rolls Royce de 27 litres de cylindrée (excusez du peu !). Le groupe propulseur etait fabriqué aux US sous licence. Justement, c’était le même moteur (RR) équipant…les Spitfires. Bon sang ne saurait mentir.

    • C’est surtout grâce à ce moteur qu’il est devenu un redoutable chasseur. S’il avait gardé son moteur d’origine, le Allison V-1710 il serait resté un appareil très moyen et l’histoire ne l’aurais pas retenu, comme le A-36 Invader.

      • Avec des si on mettrait Paris en bouteille Dimitri. Il est impossible de savoir ce qu’aurait réellement été la carrière du Mustang sans son évolution Delta. 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom