La petite voiture française a 60 ans, un anniversaire qui méritait bien une révolution : et celle-ci est venue sous la forme d’un concept, d’un prototype totalement hallucinant et halluciné : la Renault Air4. Une voiture dans Avions Légendaires, ça n’a pas de sens ! Sauf si cette voiture vole et devient donc un aéronef. Oui oui ils l’ont fait, ils ont fait voler la 4L.

Pour les plus jeunes de nos lecteurs et lectrices la 4L c’est la voiture des boomers, le succès français des années 1960-1970 et même 1980. C’était en fait en quelques sortes la réponse de Renault, que l’on appelait encore la Régie Renault, à Citroën et à sa mythique Deuche. 4L Vs 2CV, l’affrontement de toute une génération.
La 4L savait à peu près tout faire : descendre une famille avec deux enfants et le chien à l’arrière entre la région parisienne et les plages du sud de la France, permettre à quatre gendarmes de patrouiller en ville autant qu’en campagne, ou encore entasser des kilos de matériels à l’arrière dans sa version utilitaire. C’est simple la 4L c’était la voiture française à tout faire.

Alors en 2021 pour lui rendre les honneurs dus à son rang Renault s’est associé au bureau d’étude aéronautique franco-américain TheArsenale pour présenter la Air4. Un nom qui sonne en fait comme un jeu de mot. La vraie désignation de la 4L étant la Renault R4.
Mais en fait c’est quoi une Renault Air4 ? Bah pour faire simple c’est une carrosserie de 4L restylisée (réduite aussi) et usinée en fibre de carbone montée sur une structure quadricoptère. Quatre moteurs électriques alimentant chacun un rotor bipale en matériaux composites permettent d’élever l’engin jusqu’à l’altitude de 700 mètres, avec théoriquement deux personnes à bord. Elle est pilotée à distance.
Théoriquement car actuellement l’Air4 n’est qu’un prototype, et sa commercialisation comme voiture volante serait un énorme kif. Sauf qu’avant cela il faudrait passer par la case de la certification de type auprès de la DGAC et des instances européennes. Ce n’est pas gagné.

Reconnaissons-le, cette Renault Air4 a vraiment une bonne bouille.

Renault revient donc vraiment dans le domaine aéronautique. Pour mémoire dans les années 1930-1940 les moteurs Renault étaient omniprésents sur les monomoteurs et bimoteurs français, notamment ceux conçus par Caudron ou encore Morane-Saulnier.
Au fait si vous voulez voir l’Air4 en vraie, et pas en photo, il faut vous rendre à Paris et plus précisément au show-room de la marque au losange sur les Champs-Élysées. Elle y sera exposée à partir de ce lundi 29 novembre 2021, et durant toutes les fêtes de fin d’année.
Ça peut (vraiment) valoir le détour.

Photo © Agence France Presse.

Publicité

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom