L’Ukraine reçoit quatre Mi-2 Hoplite et Mi-17 Hip-H de la part de la Lettonie.

Les pays européens jadis placés sous le joug de Moscou n’en finissent plus de fournir des aéronefs de seconde main à l’Ukraine. Ce dimanche 14 août 2022 c’est la Latvijas Armija, c’est à dire l’état-major des armées lettones, qui a reconnu avoir livré quatre hélicoptères militaires à son homologue ukrainien. Il s’agit de deux biturbines légers Mil Mi-2 Hoplite et de deux biturbines plus lourds Mil Mi-17 Hip-H. Ces derniers disposent d’équipements dernier cri comme un FLIR couplé à une caméra thermique.

Pour l’Ukraine chaque don est important, chaque aéronef militaire est un pas de plus vers sa libération de l’oppression russe. Bien entendu on pourrait se dire que le Mil Mi-2 Hoplite est un hélicoptère totalement dépassé, et on aurait bien raison. Cependant ce très rustique appareil est également une excellente plateforme de lutte antichar moyennant l’emport de quatre missiles 3M11 Fleyta, alias AT-2 Swatter selon l’OTAN. Par ailleurs les Mi-2 peuvent réaliser des missions de liaisons et de transport d’assaut, pouvant déployer jusqu’à huit soldats équipés.

Bien entendu les deux machines les plus intéressante dans ce don de la Lettonie sont les deux Mil Mi-17 Hip-H. Jusque là employés pour des missions de recherches et sauvetages ils disposent d’une avionique revue et corrigée intégrant de l’avionique d’origine américaine, française, et israélienne. Des équipements que les Lettons ont cru bons de laisser aux Ukrainiens quand ils leur ont livré ces deux hélicoptères… en pièces détachées. Cela a visiblement eu lieu durant la première quinzaine de ce mois d’août.
En effet afin d’éviter le courroux de l’encombrant voisin russe et de son vassal biélorusse la Lettonie a préféré démonter les Mi-17 Hip-H et les convoyer par la route via la Pologne.
Ces appareils ne devraient pas manquer à la Latvijas Armija qui doit recevoir très rapidement ses deux premiers Sikorsky UH-60M Blackhawk dont la commande remonte à quatre ans.

Une fois remontés pas les équipes envoyées par Kiev ces hélicoptères ont été repeints selon un schéma de camouflage local. Ils ont ainsi perdu leur identité lettone et ont pu se fondre dans la masse de l’aviation ukrainienne. On ignore à ce jour si les quatre hélicoptères ont déjà été employé sur le front ainsi que leurs missions.

Si les États-Unis ont déjà fournis des Mil Mi-17 Hip-H à l’Ukraine le principe du mix Mi-2/Mi-17 n’est pas inédit. La Slovaquie a déjà fait ce choix pour soutenir la résistance ukrainienne. Rustiques et totalement adaptés à elle ces deux modèles existent encore dans certains arsenaux européens.

Photo © ministère letton de la défense.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Dassault Mirage F1B

Quand il réalisa son premier vol le 23 décembre 1966 le prototype du Dassault Mirage F1 tranchait radicalement avec les autres avions éponymes. L’avionneur clodoaldien

Lire la suite...