C’est un décompte sur lequel les autorités de Moscou refusent catégoriquement de communiquer ! Pour le faire il nous a donc fallu recroiser et vérifier les informations de pas moins d’une douzaine de sources européennes et ukrainiennes depuis le 24 février 2022. En ce 10e jour de guerre menée par la Russie contre l’Ukraine nous pouvons en attester : les forces aériennes ennemies perdent (quasi) quotidiennement des avions et hélicoptères. C’est sans doute un peu macabre mais cela permet de voir que la maîtrise de l’aviation russe n’est pas aussi totale que la propagande du dictateur Vladimir Poutine tente de nous le faire croire.

Pour chaque jour les pertes d’avions ou d’hélicoptères russes vous sont données dans l’ordre temporel, selon l’heure de Kiev. C’est un parti pris pro-ukrainien totalement volontaire et revendiqué. Nous nous plaçons aux côtés des victimes, des agressés et non des agresseurs et assassins.
Pour chaque perte nous nous efforçons de vous annoncer si selon nos informations le pilote ou l’équipage est sain et sauf, blessé, tué, ou capturé. L’invasion russe de l’Ukraine est aussi une guerre de l’information et celle-ci est parfois très difficile à obtenir.

Jeudi 24 février 2022 :

  • Un Sukhoi Su-25 Frogfoot, abattu par un tir provenant du sol en début de matinée à proximité de la frontière avec la Biélorussie. Pilote éjecté et récupéré par son camp.
  • Un Kamov Ka-52 Hokum-B, abattu par un tir provenant du sol en début de matinée à proximité de l’aéroport de Hostomel. Équipage au sort inconnu.
  • Un Kamov Ka-52 Hokum-B, abattu par un tir provenant du sol aux alentours de 11 heures du matin près de la ville de Vichhorod dans le nord du pays. Équipage tué.
  • Un Sukhoi Su-24 Fencer, abattu par un tir provenant du sol en milieu de journée à proximité de la ville de Louhansk. Équipage au sort inconnu.
  • Un Sukhoi Su-24 Fencer, abattu par un tir provenant du sol en milieu d’après-midi à proximité de l’aéroport de Kramatorsk. Équipage tué.

Vendredi 25 février 2022 :

  • Un Sukhoi Su-25 Frogfoot, abattu par un tir provenant du sol en milieu de matinée à proximité de la ville de Vinnitsya dans l’ouest du pays. Pilote capturé et sans doute tué par des civils.
  • Un Sukhoi Su-25 Frogfoot, abattu par un tir provenant du sol en début d’après-midi à proximité de la ville de Voznessensk dans le sud du pays. Pilote tué.

Samedi 26 février 2022 :

  • Un Sukhoi Su-25 Frogfoot, abattu en début de matinée par un tir provenant du sol à proximité de la ville de Kherson dans le sud du pays. Pilote tué.
  • Un Mil Mi-24 Hind, abattu en milieu de matinée par un tir provenant du sol à proximité de la ville de Kherson dans le sud du pays. Équipage au sort inconnu.
  • Un Ilyushin Il-76 Candid, abattu en milieu de journée par plusieurs tirs provenant du sol à proximité de la ville de Vassylkiv dans la banlieue de Kiev. Équipage et troupes aéroportées à bord tués, on compterait plus de 150 victimes parmi les forces russes.
  • Un Mil Mi-8/Mi-17 Hip, abattu en milieu de journée par un tir provenant du sol à proximité de la ville Vassylkiv dans la banlieue de Kiev, et plus précisément sur la zone supposée du crash de l’Il-76 Candid. Équipage tué.

Dimanche 27 février 2022 :

  • Un Mil Mi-8/Mi-17 Hip, abattu par un tir provenant du sol en milieu de matinée dans la ville de Ivanivka en banlieue de Kherson dans le sud du pays. Équipage et troupes aéroportées à bord tuées. On compterait plus de 30 victimes parmi les forces russes.
  • Un Sukhoi Su-25 Frogfoot, abattu par un tir provenant du sol en fin d’après-midi à proximité de l’aéroport de Hostomel. Pilote tué.

Lundi 28 février 2022 :

  • Un Mil Mi-24 Hind, abattu en début de matinée par un tir provenant du sol à proximité de la ville de Kherson dans le sud du pays. Équipage au sort inconnu.
  • Un Sukhoi Su-35 Flanker-E, abattu en milieu de journée par un tir provenant du sol à proximité de la frontière nord avec la Russie. Pilote au sort inconnu.
  • Un Sukhoi Su-30 Flanker-C, abattu en fin de journée par un tir provenant du sol au-dessus de l’aéroport de Hostomel. Pilote tué.

Mardi 1er mars 2022 :

  • Un Sukhoi Su-35 Flanker-E, descendu en milieu de journée en combat aérien par un chasseur ukrainien à proximité de Kiev. Pilote tué.
  • Un Sukhoi Su-35 Flanker-E, descendu en milieu de journée en combat aérien par un chasseur ukrainien à proximité de Kiev. Pilote éjecté mais retrouvé mort.
  • Un Sukhoi Su-34 Fullback, abattu en milieu de journée par plusieurs tirs provenant du sol à proximité de Kharkiv dans l’est du pays. Équipage éjecté et récupéré sain et sauf par les forces russes.
  • Un Kamov Ka-52 Hokum-B, abattu en fin de journée par un tir provenant du sol à proximité de Kiev. Équipage tué.

Mercredi 2 mars 2022 :

  • Aucune donnée pour cette date là.

Jeudi 3 mars 2022 :

  • Un Sukhoi Su-34 Fullback, abattu en milieu de matinée par un tir provenant du sol à proximité de la côte sud-est du pays. Équipage au sort inconnu.
  • Un Sukhoi Su-30 Flanker-C, abattu en début d’après-midi par un tir provenant du sol dans la ville d’Irpin en banlieue de Kiev. Pilote tué.

Vendredi 4 mars 2022 :

  • Un Sukhoi Su-25 Frogfoot, abattu en début de matinée par un tir provenant du sol à proximité de la ville de Tchernihiv dans le nord du pays. Pilote éjecté et capturé par les forces ukrainiennes.
  • Un Sukhoi Su-35 Flanker-E abattu en début de matinée par un tir de l’artillerie navale ukrainienne dans les eaux territoriales. Pilote au sort inconnu.
  • Un Sukhoi Su-25 Frogfoot, abattu en début d’après-midi par un tir provenant du sol à proximité de la ville de Volnovakha dans l’est du pays. Pilote éjecté au sort inconnu.
  • Un Mil Mi-8 / Mi-17 Hip, abattu en milieu d’après-midi par un tir provenant du sol à proximité de la ville de Volnovakha dans l’est du pays, près de la zone de crash du Su-25. Équipage et commandos à bord tués. On compterait entre 12 et 15 morts parmi les forces russes.

Samedi 5 mars 2022 :

  • Un Mil Mi-24 Hind, abattu en début de matinée par un tir provenant du sol à proximité de Kiev. Équipage tué.
  • Un Kamov Ka-52 Hokum-B, abattu en milieu de matinée par un tir provenant du sol à proximité d’Odessa dans le sud-ouest du pays. Équipage au sort inconnu.
  • Un Sukhoi Su-34 Fullback, abattu en début d’après-midi par un tir provenant du sol à proximité de la ville de Tchernihiv dans le nord du pays. Équipage tué.

Nous vous demandons donc de l’indulgence si vous avez trouvé nos données trop parcellaires. Par contre si vous les avez trouvé trop partisanes là nous n’y pouvons rien et d’ailleurs sachez même que nous les revendiquons comme telles.

Il convient d’expliciter deux faits particuliers. Celui de l’Ilyushin Il-76 Candid pour lequel la majorité des source indique au moins 150 morts. L’avion transportait des parachutistes en route vers un assaut sur cible. On ignore cependant quelle était celle-ci.
Les deux Su-35 Flanker-E, les seuls avions que nous annonçons descendus par la chasse ukrainienne, l’ont été par une patrouille de deux MiG-29 Fulcrum qui les a surpris dans leur dos. L’un d’entre eux n’est d’ailleurs pas rentré à sa base. Des infos ont circulé sur la toile à propos d’un super pilote ukrainien ayant abattu au moins cinq avions de combat russes dans la même journée mais nous n’avons aucune preuve formelle de son existence.
Un prochain article reviendra sur les avions ukrainiens descendus par la chasse russe au début de l’invasion.

Photos © ministère russe de la défense.

 

Publicité

64 COMMENTAIRES

  1. Les autorités ukrainiennes ont massivement diffusé un courte vidéo impressionnante où un hélicoptère russe (un MI-24 Hind ?) est abattu avec une facilité déconcertante par un missile sol-air. Cette vidéo de propagande a été reprise massivement par les médias occidentaux (vu dans le JT d’Arte).
    Exemple: https://www.youtube.com/watch?v=QHq7SJ40dPI

  2. Merci pour ce décompte certes macabre mais indispensable. Comme vous l’avez dit, « l’agresseur, c’est Moscou ».
    Tout mon soutien aux ukrainiens.

  3. Vos informations étant en générales fiables, vous êtes excusés d’erreur éventuelles dans un contexte surement très difficile.

    Quand je vois l’état des destructions d’aéronefs je pense qu’il faut reconcevoir la notion de maitrise du ciel. Si l’on y ajoute le nombre de missile intercepté, la défense sol air ne devrait elle pas être intégré dans la notion de maitrise du ciel?

  4. 29 aéronefs comptés Ca donne une autre dimension aux combats
    Domination aéro pas si totale Action aérienne Ukrainienne Action air sol
    Si la version ballade était l’idée de départ pour entrer a terre et survoler façon meeting
    le changement de plans en a refroidit quelques uns
    Courage Ukraine !!

    • Je me doutais malheureusement que cet article ferait sortir du bois les plus nauséabonds des trolls : ceux qui défendent lâchement la dictature russe.

      • Sans être un troll, je me posais exactement la même question.
        Comme toutes sources, je pense que certaines sont sujets à caution mais que en général on doit être pas trop loin de la vérité.
        Dans tous les cas, excellent travail d’investigation.

        • Par définition nous avons exclu toutes sources russes car pour elles aucun avion n’avait été perdu en opération.

    • Soulignez plutôt la honteuse interprétation de Poutine qui ment à son peuple, dénie les morts et les soldats qui se rendent, honteux d’être là!

    • Bonjour,
      En fait il y a beaucoup de sources ouvertes. Il semblerait que les russes utilisent en partie la téléphonie mobile pour se coordonner et donc ils n’ont pas coupé les réseaux.
      Et donc les civils et militaires sur place prennent des vidéos et photos de ce qu’il se passe et les publient sur les réseaux sociaux. Et il est tout à fait possible de géolocalisé chacune des photos et vidéos pour qui est habitué à cet exercice.

  5. Bonsoir
    Je vous recommande de voir un très bon reportage sur arte  » l’Europe et sa défense  » …de 2019 mais très pertinent…malgré le point de vue très français!
    Merci pour vos articles

  6. Il me semble que la derniére fois qu’un avion ai été abattu en combat aerien c’est durant l’intervention de l’otan dans les balkan, quand un f16 hollandais à eliminé un Mig29 et pour remonter plus loin il faut retourner durant la seconde guerre mondiale.

      • je confirme les deux dernier kill et possiblement le dernier as : guerre iran irak Assadolah adeli 5 kill sur F14A Tomcat , les iraniens ont plus de dix as rien que sur Tomcat ; bon les sources sont difficilement vérifiables (vu les conditions et les régimes des deux belligérants….)
        J’espère que les chiffres des pertes russes sont réels !!! Soutient total à l’Ukraine
        Ca doit sabrer le champagne chez les missiliers US et un peu moins chez Sukhoi et Kamov LOL

    • Ah bon, auriez-vous le courage de vos idées et d’écrire qui selon votre analyse nous paye ? Juste histoire que nos lecteurs se marrent un peu et voient le degré de débilité de nos trolls ?

      • « Un jour ils arrêteront de te payer »…. nos copains antivax sont passés sur la géopolitique. Ils remplacent « Big Pharma » par « OTAN ».
        Lancé direct le « ils te payent » c’est le degré zéro de l’argumentaire. Ces gens ne comprenaient pas et ne comprennent toujours par ce qu’est le système lymphatique, comment pourraient ils comprendre un conflit d’une telle complexité.

  7. Le ‘Fantôme de Kiev » est certainement une légende urbaine créée pour remonter le moral de la population et armée ukrainienne.

  8. J’écoutais ce matin un général sur une chaine qui disait que pour la seule journée de samedi, les russes avaient perdu 9 aéronefs!
    J’aurais tendance à le croire car Poutine a fait une de ses sorties tonitruantes au sujet des pays qui donnaient des armes à l’Ukraine!!
    Cela commence à faire effet, j’en suis sûr!

  9. Et si l’on restait sur du factuel est de l’aéronautique? Il ne s’agit pas sur ce site de prendre part pour l’un ou pour l’autre (même si je pense que l’agresseur reste celui qui va au delà de son pays pour en intégrer un autre) mais de parler aéronef.

    Et le décompte des machines volantes abattus entre malheureusement dans ce cadre.

    Mais je ne suis pas le modérateur.

  10. Bonjour Arnaud
    Quand vous écrivez tir du sol, j’imagine que c’est un missile sol air qui est lancé, qu’il soit fixe ou portable style Stinger ?
    ou bien c’est au canon anti aérien ?
    Les hélicos et avions d’attaque au sol sont vulnérables à ce type d’arme malgré les contre mesures et leurres.
    Bref c’est la guerre ….

    • En effet Bravo-Charlie ce sont principalement des tirs de missiles. Mais souvent les sources se contredisent sur le type de DCA. C’est pourquoi j’ai fait exprès de rester vague.

  11. tout a fais d accord avec vous , Arnaud. Félicitation et vive l Ukraine. En effet , les russes n ont pas été acceuillis avec des fleurs.

    • Les Russes ont bien été accueillis avec des fleurs, mais du genre qu’on dépose sur les tombes ! Si le tsar Poutine cherchait une couronne, je pense qu’il l’obtiendra, mais elle sera mortuaire.De toutes façons, des oncologues pensent qu’il est malade, probablement du cancer (visage gonflé par la cortisone).Il joue donc son va-tout avant de tirer sa révérence, pensant avoir rendu sa grandeur passée à la Russie.Ce qui n’était pas faux jusqu’à il y a quelques jours.Mais cependant, le déclin est cependant inexorable, car démographique, et des Han 10 fois plus nombreux guignent la Sibérie et ses immenses ressources.

  12. Lorsque Poutine s’exprime, je pense qu’il faut lire entre les lignes de ses coups de menton (menaces tous azimuts, nervosité) .
    Au regard de la compilation des pertes que vous nous proposez, sans doute la Russie ne possède ni la logistique (essence…), ni la mco, ni n’est en capacité de supporter l’attrition que cette guerre lui créé.

    Anthony Blinken aujourd’hui semblait confirmer la livraison d’avions à venir via la Pologne. En plus des nombreux missiles mobiles que nous fournissons à l’ukraine, cela va certainement coûter très cher en matériel à M. Poutine, et à terme, à son propre pouvoir.

  13. Concernant le Fullback abattu le samedi 5 mars et le sort de l’équipage, il y aurait 1 tué et 1 capturé.

    Et il y a eu pas mal de recherche sur les pilotes russes identifiés abattus jusqu’ici, et notamment ces derniers jours, qui tendent à montrer que pas mal étaient déjà en Syrie. Ca peut être interprété comme le fait que les Russes alignent depuis quelques jours leurs meilleurs éléments (du moins des pilotes combat proven), mais aussi qu’ils n’ont pas un gros réservoir de pilotes expérimentés.

  14. Merci Arnaud pour ce travail
    Ce qui compte c’est la réalité des chiffres, être partisan ou non ´est le droit de chacun et vous avez le mérite de le dire clairement
    PS: moi aussi, je suis contre les dictateurs

    • à James
      Vous êtes contre les dictateurs mais
      comme le disait Sacha Guitry, russe d’origine:
      “Je suis contre les femmes, tout contre.”
      Bon OK, comme le dirait Arnaud, on s’éloigne ici des affaires concernant l’aviation.

  15. Merci pour ces infos claires.
    C’est loin d’être des pertes négligeables.
    Et effectivement, avec les livraisons qui doivent être massives, et non médiatisées, bien sûr, le ciel va devenir un enfer pour les pilotes russes.
    Question : je me souviens de la cour des compte américaine disait il y a un an ou deux que les US Air Force n’avait en fait que 7% de leur avions vraiment opérationnels : A-t-on une idée du nombre d’avions vraiment opérationnels côté russes ?
    Parce que même avec beaucoup d’avions, ils vont finir arriver au bout du bout de ce qu’ils vont pouvoir faire voler..

  16. Bonjour Arnaud,
    j’aurais une doléances … *En ce 10e jour de* serait-il possible d’actualiser ce chiffre chaque jour et de continuez votre excellent travail d’investigation en tenant un décompte décroissant..
    Oui je sais, j’en demande beaucoup
    Merci

  17. Selon diverses sources (impossible à vérifier vraiment ) 9 aéronefs russes auraient ete abattus samedi 5 mars .
    Il s´agit d´après les photos et vidéos localisées et datées de
    2 MI 8
    2 MI 24/35
    2 SU 25
    2 SU 34
    1 SU 30 SM

  18. c’est vraiment cool de faire un recap, mais comme on a effectivement affaire à une guerre d’information, ca serait cool de lister au moins une partie de la douzaine de source pour appuyer vos propos (surtout pour diminuer le risque de mise en doute de vos informations) et aussi pour qu’on puisse par nous même juger de la crédibilité des informations dont on dispose. À défaut, vous pouvez indiquer pourquoi vous ne mettez pas de lien vers vos sources.

    • Bonsoir manu, si vous remettez en doute notre travail d’investigation pourquoi venir sur le site ? Vous pourriez tout aussi bien avoir des news aéronautiques différentes sur d’autres sites plus en adéquation avec vous-même et vos doute.
      Cordialement.

  19. J’approuve entièrement votre ligne éditoriale Arnaud! L ‘Amérique du nord n’a pas subi sur son sol les horreurs des guerres du XX siècle. Les nombreux reportages de cette guerre d’agression sidèrent par leurs violences les nord-américains.
    Longue vie à l’Ukraine!

  20. Très intéressant merci! Tout à fait d’accord avec la ligne éditoriale. Par équilibre, le bilan de l’état des forces ukrainiennes serait intéressant. Autre sujet: les AN-124: combien étaient en dehors d’Ukraine au début des hostilités? Combien de temps vont-ils pouvoir voler sans le soutien de la maison mère, pièces détachées etc?Combien détruits? « Capturés » par les russes? Évacués vers la Russie, ou sabotés par les Ukrainiens? Sujet majeur pour la France et l’évacuation du Mali…

    Sait-on si il reste des bases aériennes ukrainiennes en activité? Y a-t-il encore des patrouilles? Certains avions ukrainiens d’origine soviétiques ont des capacités rustiques, et pourraient opérer depuis des tunnels + routes à l’abri des missiles russes. Sait-on si c’est le cas? Une chose est sure, les ukrainiens ont su longtemps à l’avance que les russes allaient arriver, ne pas se préparer à un tapis de missiles / bombes sur leurs bases aériennes en dispersant leurs avions aurait été une erreur majeure… bon d’un autre côté, vu le nombre de stinger en ballade autour du pays, le risque de tir stinger « ami » doit être majeur… c’est un peu l’ouverture de la chasse en ce moment là bas pour les manpads.
    Quelque part, le petit amoureux des choses aéronautiques que je suis en veut un (petit) peu aux ukrainiens de ne pas avoir envoyer le 255 à l’abri en Europe le temps que ça se calme. Mais bon, il faut rappeler qu’ils sont les agressés…

  21. Je vais oser différentes hypothèses
    Ne considérant que les Su-30, 34 et 35 abattus, versions assez récentes et donc les mieux équipées en contre mesures en principe, 2 cas possibles:
    – Les missiles étaient des Manpads: ces avions évoluaient donc assez bas, pour l’attaque au sol donc les armes A/S qu’ils utilisent ne sont pas assez évoluées pour être tirées d’assez haut et loin
    – Les missiles étaient des systèmes avec radar, donc S-300 ou moins bien: Ces systèmes ne sont pas tous neutralisés et les contre- mesures électroniques embarquées ne sont pas capables de leurrer ces radars…russes!
    Conclusion: il y a un hic quelque part

  22. Merci pour votre article fort intéressant,il permet au moins d’avoir une idée sur les pertes russes qui paraissent crédibles ,par contre le super as appelé le fantôme de Kiev est un « fake » tiré d’un jeu

  23. Bonjour à toutes et tous
    Un grand merci à l’auteur de ce blog pour son travail documenté et pour sa liberté de ton.
    Nous savons tous qui est aujourd’hui l’ennemi et que nous sommes tous menacés même si nos dirigeants ne veulent pas le reconnaitre et préfèrent la politique de l’autruche en espérant retarder le plus possible l’inévitable.
    Je me réjouis aussi des succès ukrainiens face à ces assassins et j’espère que quelqu’un finira pas stopper le boucher du Kremlin.

  24. Bonjour Arnaud,
    Bravo pour votre blog.
    Le super chasseur ukrainien semble être une intox. (Hélas)
    Bonne continuation

  25. Bonjour, je lis régulièrement le site mais ne le commente que depuis quelques semaines. Et truc rigolo c’est un copain habitant au Canada qui m’a envoyé le lien vers cet article. Bravo Arnaud de ne pas tomber dans l’idôlatrie de Poutine.
    Oui les Russes aussi perdent des avions, c’est bien de le rappeler.
    Par contre un truc me turlupine : ils n’ont pas perdu du tout de Mil Mi-28 ?

  26. Bonjour. Il semble effectivement que les ukrainiens savaient depuis plusieurs mois ce qu’ils pouvaient leur arriver. Mais Mr Poutine n en n est pas à sa première guerre. Pour nous le danger vient aussi de l Afrique ou les mercenaires et les médias russes sèment une propagande anti européenne. . Mais l histoire nous apprend que la paix revient toujours. Merci pour cet article. Jean-Luc

  27. Bonjour merci de ces infos difficiles à trouver ailleurs. Quand vous evoquez les tirs qui ont touché les objets volants russes est il possible de savoir si ce sont des tirs de missiles ou de canons anti aériens? Pour connaître l’efficacité de notre soutien en armes à l’Ukraine merci l’Ukraine a encore des avions efficaces bonne nouvelle. Merci encore.

  28. Cet article était pertinent, il serait souhaitable de le mettre à jour une fois par semaine pour suivre cette guerre de conquête dans son volet aérien.

    • Bonjour Yves, si vous suivez notre site vous verrez que nous essayons de mettre au moins un article toutes les 24 ou 36 heures sur ce conflit européen. Nous n’en postons pas plus car nous ne voulons pas non plus que nos lecteurs et lectrices soient en overdose d’Ukraine-Russie. Et même pour nous ce ne sont pas les articles les plus intéressant à réaliser.
      Cordialement.

  29. Bonjour,
    Merci pour ce décompte difficilement trouvable ailleurs, j’espère que vous pourrez continuer à le mettre à jour.
    Vous pouvez y ajouter un hélicoptère abattu lors de la bataille de Voznessensk les 2-3 mars dont font état plusieurs articles récents, cf. la photo de ce qu’il en reste dans l’article de Libération par exemple: https://www.liberation.fr/international/europe/dans-le-sud-ukrainien-les-russes-ont-foutu-le-bordel-mais-ont-battu-en-retraite-20220317_OYKNLU7WWBCAFMLV3YFGLWBEUE/

  30. Traiter les russes d’assassins alors que l’armée ukrainienne pilonne sa propre population dans le Donbass depuis 8 années , je trouve cela du plus haut comique… Toutefois, merci pour cet article qui nous permet d’en savoir un peu plus sur le type d’appareils engagés. Il semblerait que la Russie préfère garder ses joujou dernier cri chez elle…

  31. Bonjour Arnaud ,
    grand fan d’aviation comme nous tous ici , j’aimerais une précision si possible s’agissant des cas de SU-30 abattus .
    On note que le pilote a été tué à chaque fois , mais il me semble que le SU-30 est un biplace en tandem où opèrent le pilote et l’opérateur système ; or si à chaque fois on ne parle que du pilote tué cela signifierait que l’opérateur est prisonnier , en fuite ou que l’armée russe n’emploie ses biplaces qu’en mode monoplace .
    PS: un SU-57 dans ce tableau de chasse aurait de la « gueule » si vous me passez l’expression !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom