La Qatar Emiri Air Force est devenue officiellement ce lundi 15 août 2022 la première force aérienne à utiliser les deux avions de combat majeurs de facture européenne. Elle a en effet réceptionné en Grande Bretagne son tout premier Eurofighter EF-2000 Typhoon. C’est le premier d’une série de vingt-quatre chasseurs multi-rôles qui doivent être assemblés chez BAE Systems. L’avion rejoindra le Qatar dans les prochains jours.

Si la Qatar Emiri Air Force ne l’a jamais clairement explicité il ne fait désormais plus aucun mystère que les chasseurs de conception européenne seront principalement utilisés comme avions de supériorité aérienne et d’interception. Les fonctions de chasseurs multi-rôles étant de ce fait plutôt réservés aux Boeing F-15QA Qatar Eagle d’origine américaine et aux Dassault Aviation Rafale F3-R de facture française.
Le Qatar compte mettre en avant ses Typhoon Tranche 3 comme avions de protection de son espace aérien souverain lors de la coupe du monde de football qui se tiendra dans quelques semaines. La QEAF alignera alors, selon toutes vraisemblances, cinq de ces avions de nouvelle génération.

Il est intéressant de remarquer que sur les images fournies par BAE Systems on voit clairement que ce premier Eurofighter EF-2000 Typhoon conserve le schéma à deux codes tactiques. En effet le QA404 inscrit sous le poste de pilotage et en haut de l’empennage rappelle que l’avion est qatari tandis que le ZR505 est clairement britannique. L’avion va donc voler quelques jours au Royaume-Uni avant de rejoindre l’émirat du Golfe. Cette manière de faire n’a rien de nouveau puisqu’on la retrouve depuis septembre dernier sur les BAE Systems Hawk Mk-167 également qataris. Visiblement l’ancien protectorat britannique n’a pas complètement coupé le cordon ombilical avec la Grande Bretagne et ses us et coutumes.
Ces jets d’entraînement ont d’ailleurs été pensé afin de permettre de former au mieux les pilotes qataris au pilotage du Typhoon Tranche 3. Les futurs pilotes de F-15QA Qatar Eagle et de Rafale F3-R apprennent de leur côté sur les Alenia Aermacchi M-346 Master de facture italienne.

Photos © BAE Systems.

Publicité

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    simple curiosité de ma part quelqu’un sait il si au Qatar les pilotes et personnels de l’armée de l’air sont des locaux ou bien si comme pour les Émiratis, ils font appel à beaucoup de « contractors »?

    • Bonjour à priori le Qatar fait principalement appel à des pilotes qataris. Certains proviendraient cependant de la diaspora, c’est à dire des enfants et petits-enfants de Qataris ayant émigrés en Amérique du nord et en Europe dans les années 1980 et 1990.

  2. F15, Rafale, Typhoon….j ai plus l’impression que ce sont des achats « politique ». Besoin de se sentir proche des grandes puissances occidentales depuis la crise de voisinage?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom