Faute de moyens l’Argentine rappelle au service une authentique pièce de musée.

Actuellement les principaux avions moyens de transport tactique disponibles sur le marché sont les Airbus DS C-295 et Alenia C-27J Spartan II produits en Europe. Des appareils bien trop onéreux malheureusement pour la Fuerza Aérea Argentina qui en cette mi-septembre 2023 n’a pas eu d’autre choix que de faire revenir son Fokker F27 Friendship codé TC-79. Le bimoteur avait en effet été retiré du service voici sept ans et promis au Museo Nacional de Aeronáutica de Morón. Il est actuellement entre les mains des techniciens de la II Brigada Aérea.

L’Argentine est actuellement un des pays d’Amérique du Sud les plus fragiles sur le plan économique et financier. Ses capacités d’acquisition de matériels militaires sont très faibles, et c’est justement pour cela qu’il a été décidé de rappeler au service le F27 Friendship TC-79. Une solution d’urgence, une solution également de misère il faut bien le reconnaître pour une force aérienne jadis en capacité de tenir tête à l’une des principales aviations européennes. Pourquoi ce parallèle avec la guerre des Malouines ? Parce que justement à cette époque le TC-79 était déjà en service actif ! C’est dire. Ce bimoteur néerlandais fut en effet accepté au service en 1979, onze ans après le premier F27 militaire argentin.

Sa carrière d’origine dura en fait 37 ans, jusqu’en 2016. Il y a sept ans lors de sa mise à la retraite l’appareil était l’ultime exemplaire de ce modèle encore sous la cocarde argentine. La décision de la verser au Museo Nacional de Aeronáutica de Morón fut donc accueilli comme un évènement. Sauf que là encore les moyens financiers manquaient pour préparer le Fokker F27 Friendship à sa nouvelle destinée de pièce de musée. Bien qu’officiellement transféré à celui-ci l’avion de transport demeura au sein de la II Brigada Aérea qui l’avait mis en œuvre durant l’intégralité de son temps de service.

Pour autant pas question que la Fuerza Aérea Argentina ne l’affecte à des missions particulière exposées. Il devra d’ici quelques semaines assurer des largages de parachutistes, aussi bien à l’entraînement qu’en exercice. Il sera également adapté à des missions logistiques légères avec cependant un certificat de navigabilité restreinte et limité au seul espace aérien argentin. Le F27 Friendship TC-79 ne sera donc pas employé vers l’étranger. L’une des questions qui se pose actuellement est de savoir si l’avion conservera sa superbe livrée apposée lors de son retrait du service.

Affaire donc à suivre.

Photo © Keypublishing.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

2 réponses

  1. Une alternative à des appareils neufs pourrait être des avions Dash 8 usagés. Plusieurs appareils Dash8 auparavant utilisés pour le transport de passagers sont convertis comme avions cargo avec l’ajout d’une grande porte latérale. Fiabilité éprouvée, capacités ADAC et facilité d’entretien, une option moins onéreuse et viable me semble-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces aéronefs apparus en 1923 a selon vous le plus marqué l'histoire de l'aviation ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié