Le trafic aérien new-yorkais stoppé suite à un… séisme !

Alors non Godzilla n’y est pour rien sur ce coup là ! Ce vendredi 5 avril 2024 le trafic aérien des aéroports de la ville de New York a été un temps arrêté suite à un tremblement de terre survenu à 10 heures 23 (heure locale) dans le New Jersey. Les plateformes de JFK et de Newark ont immédiatement été stoppées sur ordre de la Federal Aviation Administration tandis que les installations de l’Air National Guard étaient mises en alerte. Heureusement les dégâts semblent minimes et aucune victime n’est à déplorer à l’heure qu’il est.

Tous les avions de ligne à l’arrivée sur John Fitzgerald Kennedy et Newark ont immédiatement été dérouté vers des aéroports de la côte est américaine tandis que ceux en partance étaient immobilisés. Il en a été de même pour les plus petites plateformes dédiées à l’aviation de tourisme et à celle d’affaire. Les héliports ont aussi vu leur trafic suspendu. La raison : un séisme de magnitude 4.8 sur l’échelle de Richter localisé près de la commune de Whitehouse Station dans l’état du New Jersey. Repéré par 5000 mètres sous la surface ce séisme est considéré comme extrêmement rare dans la région.

Dans le même temps le gouverneur de l’état de New York a mis en alerte Francis S. Gabreski ANGB et ses hélicoptères Sikorsky HH-60G Pavehawk ainsi que les autres emprises de l’Air National Guard. Hancock Field ANGB, Stewart  ANGB, et Stratton ANGB étaient priés de mettre à l’abri leurs avions de transports et leurs drones. L’US Coast Guard a mis en également en alerte ses hélicoptères. Les appareils du NYPD, la police locale ont sillonné les cieux de Big Apple, également pour rassurer la population. Les New Yorkais sont habitués à beaucoup de choses, mais pas forcément à ce que la terre y tremble.

Quatre après ce séisme le trafic aérien demeurait très perturbé sur l’ensemble de la côte est des États-Unis, les aéroports de Baltimore et de Philadelphie ayant eux aussi dû fermer temporairement leurs pistes. Un retour à la normale est espérée avant la fin de la journée, en horaire local. Des répliques sont cependant craintes par les autorités fédérales américaines et notamment par la FAA et l’US Geological Survey.

Photo © Wikimédia commons


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...