Hawker Beechcraft Hawker 800

Fiche d'identité

Appareil : Hawker Beechcraft Hawker 800
Constructeur : Hawker Beechcraft Corporation
Désignation :
Nom / Surnom : Hawker 800
Code allié / OTAN :
Variante : BAe 125-800
Mise en service : 1984
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion d'affaire, transport de hautes personnalités, reconnaissance maritime, reconnaissance électronique, calibration radar.

Sommaire

“ L'héritier américain du mythique HS.125 ”

Histoire de l'appareil

Le marché des avions d’affaire à réaction est tellement compétitif qu’il oblige sans cesse les avionneurs à se réinventer afin de reconquérir les parts perdues. Et l’apparition dans le catalogue d’un avionneur d’une machine d’exception n’implique pas forcément un succès pour les avions qui en découleront. Dans les années 1990 British Aerospace en fit l’amère expérience avec un biréacteur qui ne trouva réellement sa clientèle qu’une fois passé sous le giron américain : le Hawker Beechcraft Hawker 800.

C’est en 1981 que les équipes de British Aerospace cherchèrent une solution pour relancer la carrière commerciale du jet d’affaire compact HS.125. Celle-ci periclitait depuis quelques années en raison de l’apparition chez Cessna, chez Dassault-Breguet, ou encore chez Learjet d’avions plus modernes disposant de technologies plus récentes. À l’époque le HS.125-700 apparu sur le marché cinq ans plus tôt peinait à trouver sa place. De l’avis même des clients l’avion était devenu trop classique, avec une architecture générale quelque peu dépassée.
Elles entamèrent alors un véritable marathon destiné à trouver une solution qui allait prendre la forme d’un avion assez nouveau : le BAe 125-800.

En fait designers et ingénieurs britanniques travaillèrent assez vite et le fruit de leurs recherches en surpris plus d’un quand il fut révélé au Salon du Bourget 1983. Le BAe 125-800 présentait de nombreuses innovations extérieures, notamment au niveau du fuselage, de la voilure, de la motorisation, du train d’atterrissage, et d’une partie de l’aménagement intérieur. En fait hormis l’empennage, l’arête de fuselage, et son nom le BAe 125-800 avait tout d’un avion nouveau.
Malheureusement pour British Aerospace l’avion peinait à se vendre, malgré une certification de type datée de 1984. En fait les clients reprochaient à l’avion de conserver les défauts du HS.125-700, ce qui globalement était faux.

La majorité des clients préférait se retourner vers les Dassault-Breguet Falcon 50 français et Learjet 36 américains, le premier étant plus confortable et disposant d’un rayon d’action accru tandis que le second était moins onéreux quoi que légèrement plus petit. Même la Royal Air Force et la Royal Navy boudèrent le BAe 125-800.
Au début des années 1990 le groupe américain Raytheon entra en pourparlers avec British Aerospace afin de racheter les droits industriels et commerciaux du jet d’affaire. Il pensait pouvoir le relancer. Finalement un accord fut signé en 1994. L’avion devint alors Raytheon Hawker 800, un nom qui rappelait à la fois le passé historique de l’avion britannique mais aussi les origines de ce jet d’affaire. Et contre toutes attentes sa carrière commerciale décolla enfin, alors même que l’industriel américain n’apporta que des modifications mineures, la plus importante étant la transformation poste de pilotage. Un cockpit tout écran fit son apparition, une nouveauté à l’époque pour un jet d’affaire américain.

Les premières ventes se firent aux États-Unis mais aussi au Japon, en Russie, et… au Royaume-Uni. On appelle cela l’ironie de l’histoire. Raytheon vendit alors l’avion à plusieurs clients militaires. Et le premier fut le Nigeria qui acheta deux avions pour des missions de transport de hautes personnalités. Ils ont depuis été remplacés par deux Dassault Aviation Falcon 7X beaucoup plus imposants. Le Mozambique a également fait l’acquisition d’un tel avion pour du transport prioritaire, avant de le revendre au début des années 2000 pour des raisons financières.
Mais surtout Raytheon a adapté le Hawker 800 aux missions spéciales en vendant vingt-huit machines à la Japan Air Self Defense Force. Les vingt-six premiers l’ont été comme U-125A de recherches et de sauvetages en mer avec un radome ventral et les deux derniers comme U-125B de calibration radar. Ces deux derniers n’arborent pas la livrée bleue ciel des U-125A mais une plus classique rouge et blanche.

En 2007 l’avion changea de nouveau de raison social, devenant Hawker Beechcraft Hawker 800. Et là encore hormis les ventes civiles l’avion réalisa quelques belles percées sur le domaine militaire à commencé par la Republic Of Korea Air Force qui fit l’acquisition de huit exemplaires d’une versions spéciale de reconnaissance électronique sous la désignation de RC-800. À la même époque la Força Aérea Brasileira acheta quatre exemplaires d’une version très proche des U-125B japonais qu’elle utilisa également pour calibrer ses radars civils et militaires. Ils sont localement connus comme IU-93A. Moyennant un rapide aménagement ils peuvent réaliser des missions d’entraînement à la guerre électronique.
Hawker Beechcraft vendit également un exemplaire de surveillance maritime à l’aéronavale pakistanaise.

En 2013 la production du Hawker Beechcraft Hawker 800 prit fin après trente ans d’une carrière chaotique. Entre les productions britanniques et américaines ce sont pourtant près de 600 avions qui furent produits. Malgré ses défauts cet avion a réussi à trouver sa place sur le très difficile marché des jets huit places.

 


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER

Photos du Hawker Beechcraft Hawker 800

Caractéristiques techniques

Modèle : Hawker Beechcraft Hawker 800
Envergure : 15.66 m
Longueur : 15.60 m
Hauteur : 5.36 m
Surface alaire : 34.70 m2
Motorisation : 2 réacteurs Garrett TFE731
Puissance totale : 2 x 1950 kgp.
Armement : aucun
Charge utile : 8 passagers
Poids en charge : 12428 kg
Vitesse max. : 845 km/h à 8825 m
Plafond pratique : 13000 m
Distance max. : 4775 Km avec 8 passagers
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du Hawker Beechcraft Hawker 800

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Hawker Beechcraft Hawker 800
Fiche éditée par
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du Hawker Beechcraft Hawker 800

Présentation en meeting aérien d'un U-125A japonais.