Naval Aircraft Factory TS

Fiche d'identité

Appareil : Naval Aircraft Factory TS
Constructeur : Naval Aircraft Factory (NAF)
Désignation : TS
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante : Curtiss F4C
Mise en service : 1922
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs de l'entre-deux-guerres
Rôle et missions : Chasseur monoplace embarqué, hydravion de chasse.

Sommaire

“ Le premier véritable chasseur monoplace embarqué américain ”

Histoire de l'appareil

Si la majorité des grandes doctrines d’emploi de l’aviation militaire naquirent durant la Première Guerre mondiale quelques-unes cependant durent attendre encore quelques années pour apparaitre. Ce fut le cas de la chasse embarquée, c’est à dire la possibilité de déployer des aéronefs à bord de navires ayant la possibilité de les mettre en œuvre : les porte-avions. Aux États-Unis comme d’ailleurs en France ou encore en Grande Bretagne on compris bien vite la nécessité pour les forces aéronavales de disposer de leurs propres avions. C’est ainsi qu’au début des années 1920 on découvrit le premier biplan de chasse conçu en Amérique du nord dans cet objectif : le Naval Aircraft Factory TS.

En 1921 l’US Navy armait déjà son premier porte-avions, l’USS Langley. Cet ancien croiseur de classe Lexington avait été transformé afin d’embarquer des avions. Et sa principale machine était alors le Vought VE-7 Bluebird hérité de la Première Guerre mondiale et navalisé à la va-vite. La jeune aéronavale américaine voulait son propre avion.
Plutôt que d’engager un couteux cahier des charges avec appel d’offres l’US Navy chargea son propre bureau d’étude aéronautique de développer l’avion en question. Il serait donc forcément assemblé par le Naval Aircraft Factory.

L’avionneur ne mit pas longtemps à proposer les premières ébauches d’un avion de chasse. Un prototype fut commandé sous la désignation de Naval Aircraft Factory TS.
Extérieurement l’avion se présentait sous la forme d’un biplan d’envergure égale de construction mixte en bois entoilé et contreplaqué. Les deux plans de voilures n’étaient pas rattachés au fuselage, octroyant ainsi une meilleure pénétration dans l’air à l’avion. Il était doté d’un train d’atterrissage classique fixe et d’une crosse d’appontage. Le pilote prenait place dans un cockpit à l’air libre. Il actionnait les deux mitrailleuses Browning de calibre 7.62mm qui armaient le TS. La motorisation de l’avion tournait autour d’un Lawrence J-1 à neuf cylindres en étoile d’une puissance de 200 chevaux actionnant une hélice bipale en bois.
C’est dans cette configuration que le premier vol eut lieu en juin 1922.

Outre ce prototype Naval Aircraft Factory produisit quatre exemplaires de série du chasseur TS avant de transférer la production à l’avionneur Curtiss. Le créateur du chasseur PW-8  Hawk était alors considéré comme plus à même de construire les trente-quatre avions restant dans les délais.
En fait Naval Air Factory n’avait pas d’atelier adapté à la production de ce chasseur, ses lignes étant alors prises par l’hydravion de patrouille PN. Les TS-1 de série entrèrent en service en décembre 1922.

Dès leur première mission à bord de l’USS Langley, en février 1923, les Naval Aircraft Factory TS-1 démontrèrent qu’ils étaient bien supérieurs aux Vought VE-7. Ils les reléguèrent même à des tâches secondaires, comme l’entraînement avancé ou l’observation.
En parallèle de la production chez Curtiss l’avionneur Naval Aircraft Factory développa deux sous-versions à motorisation nouvelle. Le TS-2 disposait d’un moteur de 240 chevaux développé par Aeromarine et le TS-3 d’un moteur de 180 chevaux conçu en France par Hispano et assemblé sous licence américaine par Wright. Tous deux ne dépassèrent pas le stade expérimental. Dans le même temps Curtiss développa le F4C, un TS-1 profondément modifié et assemblé en partie en métal. Sur cet avion la partie inférieure de la voilure était rattachée au fuselage. Comme les TS-2 et TS-3 ce F4C ne réussit jamais à convaincre l’US Navy.

Il est à signaler que huit Naval Aircraft Factory TS-1 furent construits en 1925 par Curtiss comme hydravions de chasse. Ils n’étaient pas destinés à l’USS Langley mais à des croiseurs et cuirassés qui le mettaient en œuvre via une rampe de lancement et une grue destinée à les repêcher après leurs vols. S’ils n’avaient pas les capacités de leurs équivalents embarqués ces biplans représentaient tout de même de bons hydravions de chasse.
En fait le TS était totalement un avion au pied marin. Ses atterrissages et décollages depuis les pistes en herbe des bases aéronavales américaines étaient plus compliqués. Quatre avions de série furent même perdus dans des accidents à l’atterrissage contre un seul en appontage.

À l’été 1927, sans jamais avoir combattu, les Naval Aircraft Factory TS-1 quittèrent la première ligne au profit des Boeing FB-5 et des Vought FU-1 jugés plus modernes. Ils restèrent encore un an et demi en service comme chasseurs terrestres et comme hydravions d’entraînement avant d’être rayés des cadres de l’US Navy au début de l’année 1929. Ainsi se terminait la carrière du premier chasseur américain conçu spécifiquement pour servir à bord d’un porte-avions.

Plus vieil ancêtre des actuels Boeing F/A-18E Super Hornet et Lockheed-Martin F-35C Lightning II le Naval Aircraft Factory TS fut aussi le seul chasseur conçu par son constructeur a avoir été assemblé en série. D’ailleurs cet industriel est plus connu pour ses hydravions…
Un des TS-2 expérimentaux est actuellement préservé comme pièce de musée au National Air & Space Museum de Washington DC, montrant ainsi son intérêt historique pour l’aviation américaine.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER

Photos du Naval Aircraft Factory TS

Caractéristiques techniques

Modèle : Naval Aircraft Factory TS-1, en version avion.
Envergure : 7.62 m
Longueur : 6.73 m
Hauteur : 2.92 m
Surface alaire : 21.18 m2
Motorisation : 1 moteur en étoile Lawrence J-1
Puissance totale : 1 x 200 ch.
Armement : Deux mitrailleuses de calibre 7.62mm
Charge utile : -
Poids en charge : 871 kg
Vitesse max. : 200 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 4400 m
Distance max. : 750 Km à masse maximale
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du Naval Aircraft Factory TS

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Naval Aircraft Factory TS
Fiche éditée par
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du Naval Aircraft Factory TS

Désolé, actuellement aucune vidéo n'a été répéretoriée pour cet aéronef.