FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : PZL M-28 Skytruck
Constructeur : Panstwowe Zaklady Lotnicze
Désignation : M-28
Nom / Surnom : Skytruck
Code allié / OTAN :
Variante : C-145, M-28 Bryza
Mise en service : 1995
Pays d'origine : Pologne
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport léger, soutien aux opérations spéciales, patrouille côtière, recherches-sauvetages en mer.

HISTOIRE

PZL M-28 Skytruck :
L'évolution occidentalisée de l'Antonov An-28 soviétique”

Durant la guerre froide l’industriel PZL s’est fait une spécialité de l’assemblage sous licence de machines conçus et développées en URSS. Plusieurs constructeurs soviétiques ont ainsi fait souvent appel aux chaînes d’assemblages polonaises, parmi lesquels par exemple Yakovlev pour son avion de brousse Yak-12 ou encore l’hélicoptériste Mil et son fameux biturbine Mi-2, deux types de machines produits sous licence par PZL.
Mais au fur et à mesure que les années ont passé le constructeur polonais s’est fait une spécialité de moderniser voire même d’occidentaliser des machines soviétiques et l’un des aéronefs les plus représentatifs est sans aucun doute le bimoteur à turbopropulseur M-28 Skytruck.

C’est en 1984 qu’Antonov et PZL signent un accord visant à la production en série de l’avion de transport léger An-28 autant pour les besoins soviétiques qu’internationaux. L’idée est alors que l’avionneur polonais peut dégager les chaînes d’usinage d’Antonov pour d’autres machines comme le biréacteur An-72.
Pour PZL c’est aussi la possibilité de poursuivre son développement dans le domaine du transport léger contemporain. Durant toutes les années 1980 l’avion soviétique sera assemblé et livré par la Pologne.

Après l’effondrement du bloc communiste et la banqueroute de l’ex-URSS les dirigeants de PZL ont négocié avec ceux d’Antonov, entre temps devenu avionneur ukrainien, en vue de la commercialisation d’une version occidentalisée de l’An-28 et désignée M-28 Skytruck. Un accord est trouvé fin 1992, il prévoit que le nouvel avion polonais ne doit jamais entré en concurrence directe avec l’Antonov An-38, dérivé contemporain de l’An-28.

En fait à peine l’accord est signé avec les Ukrainiens que les ingénieurs et techniciens de PZL débutent l’assemblage de leur nouvel avion. Et cette construction fonctionne bien, tellement que le prototype du M-28 Skytruck réalise son premier vol le 24 juillet 1993.
Extérieurement le nouvel avion reprend les lignes de son prédécesseur soviétique. L’une des particularités les plus visible est l’apparition de turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-65B de facture occidentale d’une puissance unitaire de 1125 chevaux en lieu et place des turbopropulseurs soviétiques utilisés jusque là. Intérieurement l’avion possède également une avionique conçue aux États-Unis et dans les pays européens. Son fuselage a aussi été redessiné afin de le rendre plus moderne.

Les premiers PZL M-28 Skytruck entrent en service actif sur le marché civil en 1995 et très rapidement il commence à faire de l’ombre à ses principaux concurrents occidentaux comme le Casa C-212 Aviocar espagnol, le De Havilland Canada DHC-6 Twin Otter canadien, ou encore le Dornier Do 328 allemand. Pour autant il demeure encore absent, ou presque du marché militaire. En effet hormis l’aviation polonaise qui utilise des exemplaires pour le transport léger et l’entraînement des troupes aéroportées. D’ailleurs ces exemplaires ont été remotorisés avec un turbopropulseur PZL-10S de facture locale.

Et pourtant au début des années 2000 l’avion polonais commence à attirer les clients militaires. Quelques M-28 sont vendus à la Jordanie, au Népal, ou encore au Venezuela. Fin 2006 à la surprise générale l’avionneur polonais reçoit une commande pour seize exemplaires acquis par l’US Air Force qui lui octroie la désignation de C-145A Skytruck. Ces avions légers sont affectés dès 2007 aux opérations spéciales, notamment en Amérique du sud ou encore en Afghanistan. Malgré des qualités reconnues ces avions sont retirés du service huit ans plus tard et stockés. Deux d’entre-eux sont déstockés en 2018 et revendus à l’Estonie.
Durant leur service les C-145 Skytruck américains volaient généralement sans cocarde mais avec codes tactiques et une livrée grise basse visibilité.

Hormis le transport léger le PZL M-28 Skytruck s’est vite mué en avion de reconnaissance maritime et de patrouille de recherches-sauvetages hauturier. Équipé d’un FLIR et bouées acoustiques ils peuvent assurer des missions Patmar. Bien entendu des exemplaires sont acquis par la marine polonaise qui lui donne le nom de Bryza mais également par la garde nationale vietnamienne.
En 2014 la police indonésienne a également acquis un avion de ce type en même temps que trois M-28 de transport léger.

Robuste, assez facile à piloter, bien motoriser le PZL M-28 Skytruck est un avion assez réussi. Cependant il souffre d’une maladie de jeunesse : sa filiation avec l’An-28. Et du coup malheureusement comme lui il se vend assez mal. Au passage il est bon de signaler qu’il a tout de même tué littéralement l’An-38.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : PZL C-145A Skytruck
Envergure : 22.05 m
Longueur : 13.10 m
Hauteur : 4.95 m
Motorisation : 2 turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-65B
Puissance totale : 2 x 1125 ch.
Armement : aucun
Charge utile : 15 commandos équipés ou 17 parachutistes ou 2200kg de fret léger.
Poids en charge : 7500 kg
Vitesse max. : 350 km/h à 1750 m
Plafond pratique : 7600 m
Distance max. : 1150 Km en mission d'infiltration basse altitude.
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du PZL M-28 Skytruck

PROFIL COULEUR

Profil couleur du PZL M-28 Skytruck

VIDÉO

Atterrissage d'un M-28 Skytruck militaire polonais.