Le futur porte-avions géant de la Royal Navy

Le futur porte-avions géant de la Royal Navy

queen-elisabeth-aircraft-carrier

En 2007, la Royal Navy britannique a annoncé qu’elle avait signé un contrat pour la construction de 2 nouveaux porte-avions afin de remplacer les bâtiments vieillissants de la classe Invincible. D’un coût estimé à 3,9 milliards de Livres (soit environ 4,5 milliards d’€), le nouveau type de porte-avions britannique sera le deuxième plus important dans le monde juste derrière ceux de la classe Nimitz de l’US Navy

Comparaison Nimitz-QE-CDC-Invincible
Comparaison Nimitz-QE-CDC-Invincible

Les Anglais ont vu la nécessité de remplacer leurs navires dans un monde en pleine mutation où l’Aéronavale se voit attribuer de nouvelles tâches pour les militaires. Pendant la guerre froide, la classe Invincible avait été conçu pour lutter contre les sous-marins soviétiques et devient donc beaucoup moins adaptée au monde d’aujourd’hui où les porte-avions sont plus utilisés pour intimider l’ennemi. Ils sont prévues pour être en mesure d’accueillir jusqu’à 50 avions comparativement à la classe Nimitz avec 90 avions et le Charles de Gaulle avec 40 avions. Contrairement aux Français et Américains qui sont à propulsion nucléaire, la classe Elizabeth sera diesel ce qui signifie qu’ils nécessitent une flotte de ravitailleurs.

Les dernières restrictions budgétaires en vigueur au Royaume-Uni ont provoqués la diminution des commandes de Joint Strike Fighter (Lockheed-Martin F35 Lightning II) prévus pour équiper l’imposant navire. Les nouveaux plans prévoient en conséquence un emport plus important d’hélicoptères. Les mauvaises langues en Angleterre parlent même du plus gros porte-hélicoptères au monde.

Une caractéristique surprenante de ce porte-avions est les 2 tours distinctes pour la navigation et la contrôle du trafic aérien contrairement à l’unique « château » sur tous les autres porte-avions.

qe_carrier_cutaway_large

Les deux bâtiments de classe Queen Elizabeth devraient entrer en service en 2016 et 2018 avec un retard de deux ans sur la date initialement prévue. Il y avait beaucoup d’autres innovations inscrites sur ce grand projet plein l’audace, mais les  choses peuvent changer d’ici là. Pour l’instant, les images de simulation sont tout simplement impressionnates.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

9 COMMENTAIRES

  1. Pourraient pas plutôt acheter européen nos amis anglais ??? Genre le Rafale M ??? Ca aurait de la gueule des Rafale aux couleurs de Fleet Air Arm. Le passionné des ailes britanniques que je suis croit savoir qu’on a pas eu d’achat d’aéronefs français au Royaume Uni depuis le Puma, et d’avions de combat depuis…

    … la Première Guerre Mondiale.

    😀 😀 😀

  2. Quel est l’intérêt du stovl avec des navires de cette taille, la taille du F 35 et du rafale sont comparables, leurs prix d’achat aussi, par contre celui d’entretien favorise largement le rafale, de plus le rafale est un bi-moteur gage de sécurité d’autant plus important qu’on parle d’avions qui serviront en pleine mers.
    Les deux navires pourront donc être chargés se d’avions et non colmatés avec des hélicos, enfin les britannique pourraient enfin motoriser les rafales avec des moteurs rolls, alors que les américains ne voulaient pas vraiment en entendre parler.
    Pour finir rappelons que le Rafale et le F 35 ont des performances proches sur le papier à la différence notable que le F 35 peut griller l’électronique adverse avec son radar et qu’il possède une signature radar de la taille d’une balle de golf en métal mais qu’il n’est toujours pas entré en service alors que le rafale possède un brouilleur et une signature radar équivalente à un mouette mais qu’il est meilleur camion à bombes. Pour moi l’intérêt des anglais est clair, le rafale est un meilleur choix pour les 20 ans à venir, après se sera le F 35, mais il y aura surement d’autre chasseurs d’ici là.

  3. Je voudrais savoir si ce projet est toujours en cours chez nos amis britaniques étant donné qu’ils sont actuellement dans une sacré béchamel ou mélasse au niveau des finances publiques, à moins que des fonds privés viennent en aide ?????
    Bref, si pas de porte-avion (trés trés trés beau projet au passage), pas d’avions à acheter !

  4. Le mirage 2000-9 est un mini rafale, donc le rafale est bien apte à affronter tout les autres avions, la furtivité n’est pas l’invincibilité, pour autant, il faut se garder de tout emportement le F22 reste supérieur au rafale, mais pas au point d’annuler le facteur humain, un bon pilot de rafale aura toujours ces chances.

  5. Tu dis que le prix du rafale est proche de celui du F35, oui, pour l’instant, parce que le prix du F35 il monte et il continuera a monté jusqu’à sa rentre en service.
    Je trouve sa stupide, qu’il veule faire des portes avions diésel alors que le prix du diésel fait comme le F35, certes sa leur cout cher de développer un réacteur nucléaire mais, se moins cher que 20 a 30 ans de service au diesel , de plus , durant une période, la France les UK ont réfléchie a faire un PA en coopération, la France a refuse entre autre a cause de ça, l’UK aurait du sauter sur l’occasion pour utilise les plans du réacteur du CDG se qui limite le cout de développement a une simple modernisation

  6. les anglais n’auront qu’un seul porte avion..le deuxieme sera construit et vendu…ou pas construit…beaucoup d’incertitude…..crise oblige et fiances publiques catastrophiques oblige…….thierry

  7. : la France ne dispose certes plus que d’un porte avion …. mais les chose évolue perpétuellement .. les crises vienne et passe !!! … je pense que la France retrouveras sa configuration militaire logique … certes ne pas construire de deuxième porte avion c’est faire quelque économie …… mais vu les intérêts que la France a partout sur le globe elle retrouveras son rang …. ( je reste optimiste ) .. car c’est quelques économie son un risque énorme pour nos intérêts , nos militaires et notre crédibilité mondial ….. d’autre occasion viendront et doives être exploiter ………… ( alliance avec le brésil en autre…) . notre savoir faire ne peux être perdu , se serait je le pense de tous cœur une faute grave de nos politique … merci …faite passer …

Laisser un commentaire