La Russie tente de reconquérir le marché indien.

[Industrie] La Russie tente de reconquérir le marché indien.

En perte de vitesse depuis quelques années en Inde, la Russie sort aujourd’hui la grosse artillerie pour reprendre ce juteux marché aux Américains et Européens. Ainsi, c’est Vladimir Poutine, le Président-Premier Ministre à vie, qui fait personnellement le déplacement ce 24 décembre. Pas de joujoux ou de chocolats dans la hotte de ce Père Noël tristounet, mais des batteries de missiles antiaériens, des avions de guet radar Beriev A50, ou encore des chasseurs Sukhoi Su-37.

Si le cas du ravitailleur en vol Illyushin Il-78 semble définitivement aux oubliettes, tant l’A330MRTT et KC-767 lui sont supérieurs, il n’en est pas de même des supers chasseurs, et ce malgré la commande indienne de Rafale auprès de la France. En effet, on sait que Poutine va sortir les forceps pour faire revenir en arrière des Indiens qui pourraient bien changer leur fusil d’épaule au profit d’un Su-37 trop souvent méprisé des acheteurs étrangers.

Reste que l’Europe et les USA ont réussi quelques jolis coups commerciaux avec le sous-continent, notamment grâce au P-8I, la version indienne du Poseidon de Boeing. La récente acquisition de jets d’entraînement au Royaume-Uni n’a pas non plus satisfait Moscou qui voyait encore il y a quelques années l’Inde comme une de ces chasses gardées. C’est bien ça le souci avec les pays dits « non-alignés », c’est qu’ils peuvent parfois s’avérer un rien versatile. C’est d’autant plus navrant quand le pays en question est la super-puissance en devenir, un marché ultra compétitif où les Occidentaux reprennent peu à peu la mise contre une Russie encore trop souvent empêtrée dans ses soucis de corruption et ses retards catastrophiques de livraisons. Affaire à suivre donc…

Photo (c) Reuters.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

  1. Mais qu’est-ce qu’ils vont foutre avec des SU-37 ? Ils n’étaient pas sensé avoir des options sur le Pak-Fa ?

    Bref si l’Inde cherche du matériel de qualité et adapté à ses besoins, il lui faut un chasseur multirôle. Et pour concurrencer le rafale chez les russes, il n’y a que le SU-35 …

  2. au moin les russes ne s’emmerde pas avec nos conssidérassion sur les droits de l’homme. ils vende a qui veut leur acheté des avions. pas comme les français et surtout le gros mou Hollande. avec lui on va rien vendre la gauche ces des mous et des idéalistes.

  3. ouais enfin vendre des mirage F1 à l’Irak pour les voir se faire exploser par des F15 durant la première guerre du golfe c’était moyennement glorieux …

  4. Je ne pense pas que Monsieur Poutine fasse du sentiment pour lui vendre tel ou tel avions,ni les considérations de l’un ou de l’autre .Pour seul le résultat compte et il en a les moyens surtout maintenant il va être aider d’un de nos plus grand comédiens Hi Hi! René59

Laisser un commentaire