Contrairement à la France l’Irlande ne connait pas de mouvement populiste de rejet du vaccin ni même du pass-sanitaire, et l’implication de la nation y est total pour endiguer ce coronavirus et ses variants. D’ailleurs depuis le mois dernier l’Irish Air Corps a mis à disposition des soignants un AgustaWestland AW.139. Il est destiné à acheminer un médecin, une infirmière, et les doses nécessaires vers les zones les plus reculées des comtés de Donegal et Mayo. Rien ne semble pouvoir y arrêter la course à la vaccination.

En mai dernier déjà les Irlandais ravitaillaient les zones les plus reculées en vaccins Moderna et Pfizer grâce à un Eurocopter EC-135P2+. Cependant à l’usage les personnels médicaux et militaires se rendirent compte que l’appareil était un peu petit. Surtout il ne permettait d’acheminer que le matériel de vaccination et pas les soignants. Or comme beaucoup de territoires européens l’Irlande connait une pénurie d’infirmières et de médecins en dehors des grandes agglomérations.
Actuellement le niveau de vaccination à une dose en Irlande est légèrement plus élevée qu’en France : 74% contre 69% chez nous. Pour autant il faut apporter aux populations civiles les doses des vaccins à ARN-Messager Moderna et Pfizer.

Le ministère irlandais de la santé a ciblé deux comté : Donegal dans le nord-ouest du pays, le long de la frontière terrestre avec le Royaume-Uni, et Mayo dans l’ouest. L’Irish Air Corps a décidé d’affecter à cette mission l’hélicoptère biturbine AgustaWestland AW.139 numéro 277. Et faute d’infrastructures aériennes en nombres suffisants il n’est pas rare que l’appareil militaire se pose en rase campagne ou bien sur une plage. Les terrains de foot et de rugby sont également appréciés des pilotes irlandais.

Toutes les DZ sont bonnes à prendre pour acheminer le précieux remède au Covid-19.

En moyenne l’Irish Air Corps planifie chaque semaine deux missions de ce type sur AW.139, et ce depuis début juillet 2021. La deuxième dose du vaccin est à ce prix. Un médecin, une infirmière, et un équipage d’hélicoptère ? Tout cela ressemble fort à une mission médicale classique et c’est ce qui est arrivé il y a peu quand au retour d’une session de vaccination l’appareil a été dérouté pour assister les services de secours sur un accident de la route. Un blessé polytraumatisé a été pris en compte à bord de l’AW139 et transporté en urgence jusqu’à un hôpital de Dublin. Après avoir sauvé des vies via la vaccination l’équipage sauvait une vie grâce à la rapidité et la polyvalence de leur machine.

Photos © Irish Air Corps

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom