Grosse frayeur pour un Boeing 747 britannique en Afrique du Sud

Grosse frayeur pour un Boeing 747 britannique en Afrique du Sud

Comme quoi un avion au sol ça ne se conduit pas comme une voiture. Ce lundi 23 décembre au soir l’aéroport sud-africain de Johannesburg a connu un incident majeur qui aurait pu tourner à la catastrophe. Un quadriréacteur de ligne Boeing 747-400 de la compagnie British Airways venait de se poser sur le tarmac. L’avion était en provenance de Londres, avec majoritairement des citoyens sud-africains rentrant chez eux pour les fêtes de fin d’années. Le vol s’était déroulé sans incident, tout comme l’atterrissage. Le contrôle aérien de Johannesburg avait demandé au pilote d’emprunter un certain itinéraire au pilote, seulement voilà ce dernier ne semble pas l’avoir compris.

L’avion a donc emprunter un taxiway différent et là le 747 s’est encastré l’aile droite dans un bâtiment technique. Construit en briques celui ci a été en parti éventré par l’aile de l’avion. Fort heureusement la vitesse de roulage était limité et le Boeing a pu s’immobiliser aussitôt. L’équipage a donc pu actionner les toboggans d’urgence, évacuant ainsi les passagers sans encombre. Les services de secours sont arrivés quelques instants plus tard. Il n’y a fort heureusement aucun blessés parmi les 200 passagers et membres d’équipage de l’avion. Par contre plusieurs d’entre eux ont du avoir une belle frayeur. Les services de lutte contre l’incendie ont rapidement déployé leurs lances afin de prévenir tout embrasement de l’aile et du bâtiment.

Sur ce cliché (de mauvaise qualitéà on distingue bien l'aile encastrée dans le bâtiment technique.
Sur ce cliché (de mauvaise qualité) on distingue bien l’aile encastrée dans le bâtiment technique.

Fort heureusement ce type d’accident est assez rare notamment dans nos grands aéroports internationaux. Cependant cela peut se produire, à l’image de l’Airbus A380 à qui la même mésaventure arriva au Salon du Bourget en juin 2011. Un avion sud-coréen fut dépêché en urgence pour le remplacer, là encore l’accident ne fit aucun blessé.

Photos (c) BBC

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

7 COMMENTAIRES

    • Tiens je vois que nous avons encore un sombre traqueur de fautes de français, pendant que ces gens là regardent la forme, ils ne comprennent pas forcément le fond. Chacun ses limites après tout.

  1. eh oui, la vie n’est pas simple. J’aime des écrits sans faute, quant à ma compréhension, laissez moi seul en juger. Je suis une personne qui effectue des écrits aux autorités civiles et miliitaires, à longueur de journée. Je n’accepte pas les fautes de français.

  2. Fautes d’orthographes ou non, les articles sont toujours aussi intéressants. C’est un plaisir de venir voir l’actualitė aėro chaque matin 🙂

Laisser un commentaire