Airbus Helicopter livre les premiers Puma Mk-2 à la RAF

Airbus Helicopter livre les premiers Puma Mk-2 à la RAF

Annoncé depuis maintenant quelques mois l’entrée en service du Puma Mk-2 est désormais une réalité. Pour mémoire il faut se souvenir que c’est Eurocopter (aujourd’hui Airbus Helicopter) qui fut sélectionné par le Ministry of Defence pour transformer les vingt-quatre Westland Puma HC Mk-1 au nouveau standard, et non l’hélicoptériste Agusta-Westland. Un camouflet pour ce dernier mais surtout la confirmation du savoir faire de feu Eurocopter dans le rétrofit des hélicoptères conçus par Aérospatiale.

Les deux premiers appareils, codés ZJ954 et XW231 (voir photo ci-dessus pour ce dernier) ont donc rejoint les rangs de la Royal Air Force. À terme ce sont donc 24 hélicoptères qui seront transformés et non pas les trente prévus initialement, la défense britannique étant également lourdement impactée par les réductions de budget.
C’est un Boeing C-17 de la RAF qui a ramené les deux hélicoptères de Marignane jusqu’à la base de Benson dans le centre de l’Angleterre.

Les réussites de cet appareil sont telles que l’ont pourrait pleinement envisagé un rétrofit similaire à celui des Puma britanniques pour les SA-330B et SA-330Ba en service en France. Un rétrofit qui serait bénéfique en ces temps de coupes budgétaires. La France ne serait d’ailleurs pas le seul utilisateur à pouvoir espérer adapter le Puma Mk-2.

Photo (c) UK Ministry of Defence.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Pour les Puma français une « revalorisation » est en chantier: postes radios blindés, EHSI et gps garmin au programme mais rien à voir avec le Mk-2 malheureusement….

    • La revalorisation voulue par l’ALAT, et dans une moindre mesure par l’Armée de l’Air, ça ressemble plus à un cautère sur une jambe de bois qu’à autre chose. Par rapport au Puma Mk-2, ça fait vraiment « petits joueurs », mais bon ce n’est que mon avis.

  2. ça fait belle lurette qu’il n’y a plus de SA330 B en service dans la défense en France (pales principales métalliques), seulement des Ba, et un L (DGA-Ev ex CEV)

    • C’est rigolo car il me semblait que l’EA-ALAT avait encore deux SA-330B qui servaient à l’instruction (notamment pour les pilotes étrangers) mais bon si vous me dites le contraire, j’en prends bonne note. Merci.

Laisser un commentaire