Notre nouvel épisode de la saga sur les forces aériennes du monde nous emmène dans le sud de l’Afrique, et plus précisément au Botswana. C’est donc le petit Botswana Defence Force Air Wing qui nous intéresse aujourd’hui, une force aérienne totalement intégrée à l’armée et qui a la particularité de n’avoir aucune composante navale puisque le pays ne possède pas le moindre débouché maritime.

Ancienne colonie britannique le Botswana est un des pays les plus pauvres de la planète, et cela se ressent à la vision de son aviation militaire grandement tournée vers les missions humanitaires, et au matériel souvent très fatigué. Le Botswana Defence Force Air Wing est une aviation qui ne participe que très rarement à des exercices internationaux mais a cependant la particularité de mettre certains de ses avions de transport et hélicoptères au profit de l’ONU pour les opérations africaines de cette dernière.

Focus donc sur ce méconnu Botswana Defence Force Air Wing dont les aéronefs vous sont donnés dans l’ordre alphabétique des constructeurs.

  • Beechcraft Super King Air, avion d’évacuation sanitaire et d’entraînement avancé, présent à l’été 2017 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Super King Air 200.

  • Bell 412, hélicoptère d’assaut et de recherches-sauvetage, présent à l’été 2017 à hauteur de six exemplaires de la version 412HP.

  • Bombardier BD-700 Global Express, avion de transport de personnalités, présent à l’été 2017 à hauteur d’un unique exemplaire de la version BD-700-A10.

  • Britten-Norman BN-2 Islander, avion de liaisons, de surveillance, et de reconnaissance, présent à l’été 2017 à hauteur de deux exemplaires de la version BN-2A.

  • Casa C-212, avion de transport léger, présent à l’été 2017 à hauteur de trois exemplaires des versions C-212-200 et C-212-300.

  • Casa CN-235, avion de transport tactique, présent à l’été 2017 à hauteur de deux exemplaires de la version CN-235M.

  • Dornier Do 328, avion de transport de personnels et de soutien logistique, présent à l’été 2017 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Do 328-120.

  • Eurocopter AS.350 Écureuil, hélicoptère de liaisons et de soutien opérationnel, présent à l’été 2017 à hauteur de 10 exemplaires des versions AS.350B1 et AS.350B3.

  • Gulfstream G.IV, avion de transport de hautes personnalités, présent à l’été 2017 à hauteur d’un unique exemplaire de la version G.IV-SP.

  • Lockheed C-130 Hercules, avion de transport tactique, présent à l’été 2017 à hauteur de trois exemplaires de la version C-130B.

  • Pilatus PC-7 Turbo Trainer, avion de reconnaissance armée et d’entraînement basique et intermédiaire, présent à l’été 2017 à hauteur de cinq exemplaires de la version PC-7 Mk-II.

Depuis 2015 le Botswana Defence Force Air Wing s’est lancé dans une phase de modernisation de ses moyens. Elle cherche notamment à remplacer ses antédiluviens Freedom Fighter via un marché espéré avec la Suède en vue de la fourniture de huit à douze SAAB Gripen C & D. Un protocole d’accord est également en train de se finaliser avec le Royaume-Uni en vue de la vente de deux anciens Lockheed Hercules C Mk-3 issus de la Royal Air Force. Enfin les militaires botswanais négocient actuellement l’achat de quatre avions de tourisme ultramodernes Cessna 400TT destinés à des missions d’entraînement, de surveillance, et de liaisons.

4 COMMENTAIRES

  1. Certes modeste dans l’absolue mais comparé à bon nombre d’armées de l’air en Afrique, ils ont des années lumières d’avance en terme de matériel.
    Si en plus, les projets ( Grippen etc…) se concrétisent, ils passeront carrément à un statu de puissance régionale .
    Je suppose que ça doit être un casse tète pour vous de faire des dossiers sur une grande partie des aviations africaines pour vos focus, tellement il y a peu de choses à dire et à montrer malheureusement.

    • Sans être un casse-tête c’est vrai que c’est parfois « sportif » de trouver des sources fiables concernant les forces aériennes africaines. Mais c’est aussi le plaisir de faire découvrir à nos lecteurs des sujets qu’ils ne verraient pas forcément ailleurs. 🙂

  2. Je suis a chaque fois épaté par vos articles sur les forces aériennes quand elles concernent des pays qu’on ne connait pas, c’est hallucinant.
    Sur un point de vu plus personnel je trouve que le Dornier Do 328 a vraiment une belle décoration !

    • C’est vrai que les livrées du Dornier Do 328 et du Super King Air tiennent plus des avions de ligne que des appareils militaire. Et merci pour votre appréciation sur ce sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom