C’est l’info qui a quelque peu agité le microcosme aéronautique au cours de cette semaine. On a appris ce mercredi 21 février 2018 que l’aviation russe avait déployé au-dessus de la Syrie deux exemplaires du chasseur de nouvelle génération Sukhoi Su-57, un avion rappelons-le non encore officiellement en service. Alors coup de génie ou coup de com’ ? Quoiqu’il en soit une prise de risques très mesurée de la part de Moscou.

Car si on regarde ce déploiement au premier degré, il n’a strictement aucun intérêt. Le Sukhoi Su-57 est un chasseur de supériorité aérienne, ce qui implique qu’il a pour mission d’assurer une parfaite maîtrise du ciel à l’aviation russe. Ce qu’elle possédait déjà dans la zone concernée par la présence des deux chasseurs furtifs. Et pour cause.

  • En premier lieu rappelons que les insurgés syriens et les groupes djihadistes ne possèdent aucun avion de combat et ne représentent donc aucune menace aérienne pour l’intégrité de l’aviation russe.
  • En deuxième lieu les deux Su-57 sont demeurés dans une zone sous contrôle du régime de Bachar El-Assad donc hors des frappes menées par les avions de coalition internationale menée par les États-Unis, la France, et le Royaume Uni. Ces trois pays étant les seuls à avoir les moyens de mettre en danger les avions russes même s’ils n’en ont pas la volonté tactique et encore moins politique. Malgré les divergences entre ces trois pays et la Russie ils demeurent alliés dans la guerre contre l’autoproclamé État Islamique.
  • Enfin en troisième lieu le seul pays qui aurait pu avoir, à une époque, des velléités vis à vis de l’aviation russe a actuellement aplani ses différents et rancœurs. Il s’agit bien sûr de la Turquie d’Erdogan. Rappelons qu’il s’agit là du seul pays à avoir descendu durant ce conflit un avion de la fédération, en l’objet un bombardier léger Su-24.

Donc tactiquement mais aussi stratégiquement parlant la Russie n’avait aucun intérêt à ainsi exposer le fleuron de son industrie aéronautique, d’autant plus qu’il n’entrera officiellement en service que l’an prochain. Les deux avions déployés en Syrie sont en effet des Su-57 de présérie.

Alors pourquoi ?
À mon sens simplement pour de pures raisons de propagande ! Et là aussi plusieurs aspects sont à prendre en compte. En Europe et aux États-Unis la guerre contre les djihadistes a encore bonne publicité ; notamment grâce au sentiment de revanche après les attentats contre Paris, Londres, Madrid ou New-York. En Russie c’est autre chose, et ce malgré l’étroit contrôle du pouvoir autocratique sur l’information. La rue, et pas uniquement à Moscou, gronde contre cette guerre lointaine qui ne semble plus concerner les Russes. En tous cas plus ceux de la rue. Mais surtout l’aspect le plus important dans la réalité propagandiste de ce déploiement de deux Su-57 en Syrie tient dans la guerre commerciale et industrielle entre la Russie et son ennemi des soixante-dix dernières années : les États-Unis.

Ces deux pays sont les seuls de nos jours, avec effectivement dans une moindre mesure la Chine, à posséder la maîtrise de la technologie furtive. Or désormais l’avionneur Sukhoi pourra prétendre son biréacteur quasi combat proven à la différence du Lockheed-Martin F-35 Ligthning II. Les deux machines sont en effet actuellement les seuls avions furtifs proposés à l’export. Avec cependant une très nette avance commerciale pour l’appareil américain qui a déjà engrangé de nombreux contrats.
Mais surtout par un habile jeu de dissimulation de ses capacités réelles autant que par l’enfumage de sa propagande la Russie a réussi à éviter que le Su-57 ne connaisse le même bashing que le F-35. Alors que reconnaissons-le le biréacteur russe lui-aussi a connu quelques déboires !

Au final ce déploiement va t-il vraiment servir les intérêts de Sukhoi ? Ceux de Vladimir Poutine ou de son allié, le dictateur Bachar El-Assad ? Ou bien jeter un profond discrédit sur le F-35 Lightning II et l’industrie aéronautique américaine ? Vraisemblablement non à toutes ces questions. Du coup on peut clairement se dire que le petit tour que ces deux chasseurs furtifs de supériorité aérienne n’aura pas servi à grand chose. Les ingénieurs russes ne peuvent même pas arguer qu’il s’agissait là d’une phase de la campagne finale d’essais, à moins qu’ils n’aient pas peur du ridicule.
C’est donc un épiphénomène mais dont on n’a sûrement pas fini d’entendre parler !

Photo © Keypublishing

30 COMMENTAIRES

  1. On vient d’apprendre qu’après avoir lu votre article, Vladimir Putin à décidé de faire marche arrière et de ramener les Su_57 à leur base d’origine.
    Merci Arnaud grâce à vous les plans de l’affreux Putin tombe à l’eau.

  2. Je ne peux que rejoindre Hugo là-dessus : vos articles sont de qualité mais, dès qu’il s’agit de la rivalité USA/Russie, vous perdez tout sens de l’objectivité et partez dans des envolées lyriques dignes d’une campagne de propagande.

    Evidemment qu’il s’agit d’une campagne commerciale pour le Su-57, la Russie n’ayant aucun besoin d’engager cet avion en Syrie. Dans ce domaine tous les moyens sont bons pour vendre, et quoi de mieux qu’une OPEX sans risque ?
    C’est donc un choix sensé, qui n’est pas de la propagande car n’a pas de but politique (comme vous le dites cela a agité la sphère aéronautique, mais le public s’en cogne, aucun politicien n’a jamais compté sur l’envoi de zincs pour gagner des voix),
    A mes yeux, cette « ridicule action de pure propagande » n’est donc ni ridicule ni de propagande.

    Sortir le Su-57 à toutes les occasions est tout à fait logique, et puisqu’on le compare au F-35, notons que c’est une démarche plus droite que d’engager des pays comme « partenaires » pour simplement les forcer à acheter le zinc ensuite 😉

    • Tout-à-fait d’accord avec vous Virgile (et donc Hugo).
      Quelle différence entre le déploiement des Su-57 et des F-22…?
      Notons que l’article est bien meilleur que son titre grotesque. Avec pour seule erreur manifeste, la réaction de la rue russe, soutenant les Chrétiens d’Orient de Syrie et d’Iraq, qui étaient traditionnellement soutenus par la France, mais que nous avons abandonnés au profit d’émirats islamistes du Golfe, dont nous faisons les quatre volontés…

      • S’il vous plait Xav520 essayez de ne pas sortir du sujet. Votre diatribe anti-émiratie n’est pas forcément la bienvenue pas plus que votre défense des « chrétiens » (sans majuscule) d’orient ! Nous sommes sur un site aéronautique et non sur un blog religieux. 🙂

        • Je vous accorde certes, que nous sortons du sujet aéronautique, mais c’est vous qui écrivez sur « la rue russe ». Simple précision, les Russes étant dans leur majorité chrétiens orthodoxes, ils sont solidaires des chrétiens d’Orient. C’est tout.
          Je n’ai rien contre les EAU (Emirat Arabes Unis) en particulier, mais contre l’influence en France des émirats de la région (Koweit, Qatar et EAU).

      • Juste au passage Xav520, le mot Irak s’écrit en français avec un « k » à la fin et non un « q ». L’orthographe que vous utilisez est celle en vigueur dans les langues anglo-saxonnes et slaves et non les langues latines. 😉

  3. Ha ha, les Russes n’ont pas droit de faire de la propagande? Je trouve la ligne de ces zincs tout simplement plus esthétique que la ligne de son « rival » le F35……
    Si ils veulent dépenser inutilement leur argent en déploiements inutiles c’est leur problème non? Et il y a peut être aussi des éléments dans les objectifs russes qui nous échappent.

    • Pour info Tonton, la ligne esthétique du Su-57 démontre que la polycopieuse russe fonctionne toujours aussi bien. Le biréacteur de Sukhoi tient autant du F-22 Raptor que de feu son concurrent l’YF-23. 😉
      Deux avions américains conçus au siècle dernier !!!

      • Ok, j’entend bien, mais je parle juste de sa ligne, autant je trouve le F35 ideux et le Su plus joli, que la polycopieuse , (système de copie que seul l’éducation nationale utilise encore 😉 )russe fonctionne à plein régime ne rentre pas dans mes préocupations, et en même temps, tous les avions ont été conçu au siècle dernier…..

      • Euhh… quels avions n’ont pas été conçus au siècle dernier (à part les chinois)… ??
        Même le X-35 !
        Et avec l’avionique et les nouveaux armements, les développements sont permanents tout au long de la vie de l’avion…

    • Le rival du Su-57 est le F-22, pas le F-35, et je suis d’accord pour dire que le ligne de ce dernier n’est pas terrible, pour rester correct

  4. Comme d’hab, dès qu’un sujet touche les rivalités Américo-Russe, Arnaud perd absolument toute objectivité. C’est quand même risible de le voir crier « a la propagande » quand son article lui même transpire la propagande a plein nez !
    Remettons un peu de vérité : Bien sur, la présence du SU-57 en Syrie est une opération de com, et ils vont peut être en profiter pour lui faire tirer une ou 2 bombes guidées depuis un autre appareil, juste histoire de faire la promo de l’appareil.
    C’est de bonne guerre, la Russie veut démontrer que son appareil n’est pas en retard face a son concurrent, le F-35, que les américains n’ont jamais osés apporter sur les théâtres d’opérations (on ne se demande bien sur pas pourquoi…!).
    M’est tout de même d’avis que le PAK-FA sera un appareil mieux conçu que le F-35 (il est encore trop tôt pour le dire, mais le F-35 est tellement désastreux qu’il ne sera pas difficile de battre ces performances)
    Arnaud, si les Américains avaient déployé leur F-35 en Syrie, alors que l’appareil n’est tjs pas opérationnel, vous n’auriez pas dénoncé un coup de com des USA, vous auriez dit : « Regardez, le F-35 vole au dessus des champs de batailles ! »… Votre partialité transforme vos articles en propagande.
    Alors faite nous plaisir a nous lecteur : Ne dénoncez pas de la propagande si c’est pour utiliser les mêmes artifices !

    • F35B opérationnel depuis un an je crois. Bon là aussi c’était de la pure com de LM . Le SU-57 et le f35 ne sont pas prêts de montrer leur nez dans une opération de guerre risquée ( c’est le propre de la furtivité de pas se montrer).

  5. Bon article, vous auriez juste du préciser pour le titre « Mon avis sur le déploiement du SU-57 en Syrie ».
    Dommage ce manque d’objectivité. A la rigueur mettez un point d’interrogation pour cacher votre subjectivité et non un point d’exclamation.

    Vous n’énoncez pas du tout le cas du déploiement US des F-22 qui ont eu le même but et surtout un dénouement ridicule qui c’est conclu en quelque GBU lancées par les Raptors. Juste aucun sans à par de la « propagande ».
    Sans compter votre subjectivité sur la Russie et la Syrie et notamment le cas du président Al Assad et non dictateur. Tout comme le sois disant régime autocratique du Président Poutine.
    C’est deux président ne sont pas des anges, personne ne l’est, mais il ne faut pas avancer de tel propos sans preuve qui d’ailleurs s’avère être fausse quelque années après le déferlement médiatique qu’ils ont suscités. On attend toujours la fin de la tempête pour dire que non en faite on a menti sur un sujet que tout le monde à oublié (BFM sont des pro dans ce genre de pratique sur la politique extérieur et il ne sont pas les seuls).
    Pour le SU-57 comme pour le F-35, ils sont soit sur-estimés soit sous-estimés.

    Certes au sujet de la politique extérieur vous n’êtes pas très objectifs des fois mais je ne peux pas vous enlever le faite que vos article sur l’aviation sont de très bonne qualité, surtout vos article sur l’histoire de l’aviation.
    Je prend uniquement ce qui à de bon chez vous. Pour le reste c’est une évolution à faire sur vous même.

  6. (Second degrée :ON)
    Pourquoi se plein t’ont?
    Mais même si le titre est direct, comment peut t’ont se plaindre face a un article d’un tel génie?
    Cette article nous prouve que sont auteur comparent bien mieux les événements internationaux que les conseiller de Poutin et ces décision « Ridicule ». certes on ellipse deux détail insignifiante.
    Il n’était évidament pas nécessaire évoque pas une seconde Israël qui on quand même perdu un avion qui rentré de la Syrie, Certes Israël et la Russie sont plutôt en bon terme, mais on sait jamais se qui peu se passe dans un ciel aussi tendu.
    Il est aussi évident que contrairement a la coalition occidentale, la Russie n’est absolument pas une cible du terrorisme islamiste (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27attaques_terroristes_islamistes#2018 , il ne c’est donc rien passe juste 3 jours avant le déploiement?).
    Mais sont génie ne s’arrête pas la . Notre chère Arnaud comprend aussi bien mieux le marche de la vente d’hélicoptère que la totalité du service commercial d’Airbus, Bas oui dans cette article ( http://www.avionslegendaires.net/2018/02/actu/airbus-helicopters-reinvente-best-seller-super-puma/) au titre pourtant sobre, il nous dit sans même besoin de démonstration que l’abandon du X6 est une « erreur monumental ». Heureusement qu’il était là sinon avec mon bureau de Marignane et après avoir discuté avec les équipes du H160 et de la feu équipe X6, j’etais persuadé que c’était une bonne chose que d’arrêté le développement a un prix exorbitant d’une appareil qui serait même pas plus performant qu’un Super puma.
    Il y eu aussi l’épisode de notre dame de landes (http://www.avionslegendaires.net/2018/01/actu/pourquoi-renoncer-a-notre-dame-des-landes-pourrait-etre-une-erreur-historique/) dans le quelle on nous explique que le collège d’expert et macron sont des idiots, mais heureusement arnaud est la nous nous expliqué les tenants et les aboutissant de cette « erreur historique », pour nous simplifier la lecture, il en vient même a nous éparnier tout les arguments futile des anti-aeroport. bas oui quand on a raison pourquoi s’intéresser a l’opinion des autres
    (mode second dégrée: off)
    même si je suis d’accord avec certain point de vu (j’ai était déçu de la décision de notre-dames de landes , et oui le déploiement de SU-57 n’a pas d’intérêt d’un point de vu tactique) , c’est un profond regret de voir des articles aussi absolu, sans la moindres doute. Je trouve d’un point de vu personnel que c’est une erreur (« ridicule » « monumentale » ou ‘historique » a vous de choisir) de nous fournier des analystes tout faite sans contradiction, alors que je suppose que la majorité des lecteur serait capable de de se faire leur propres opinion si on leur pressentait les faits et les points de vu de chaque camps.

    • Dites moi si dans votre « bureau de Marignane » vous prenez le temps de nous lire et de nous décortiquez je n’aimerais pas être votre patron. Il ne doit pas vous rester beaucoup de temps pour bosser ou alors vous baclez votre job. Bon après peut-être que votre « bureau de Marignane » a d’autres manières de bosser qu’ailleurs !
      En tous cas merci pour votre commentaire Phenix, car on se doit de toujours remercier ceux qui nous ont tant fait rire !

  7. J’avoue. Ce site est de grande qualité, mais cet article détonne…et n’apporte pas grand chose, sinon votre avis,.. Que l’on placerait plutôt dans un édito. Je me suis cru arriver dans Closer ! :))))))

      • c’était une image, Arnaud…. 😉 @ Phénix: Soyez sympa avec ceux qui vous lisent: vous êtes peut-être dans un bureau « à Marignane », mais cela ne doit pas être celui d’un rectorat. J’ai laissé tomber la lecture de votre com à la 30ème faute… :p

        • On avait dit qu’on arrêtait de reprendre Phénix sur sa difficile maîtrise de la langue de Molière. C’est un génie, il a droit d’écrire comme il veut !

  8. Bon ,tout passionné d’aéronautique ( militaire) qui se respecte sait que le déploiement des su-57 est de la propagande pure pour une partie du peuple russe qui ne s’y intéresse pas. Donc pour le coup je suis d’accord avec Arnaud pour dire que c’est maladroit tout comme c’était maladroit de dire que les f35b étaient opérationnels. De la com qui sert à rien ,car crédible uniquement avec des gens qui n’y comprennent rien car ils en ont rien à foutre.

  9. Bon, nul besoin de remette une pièce sur la partialité de l’article ou la ligne de défense / attaque de certains commentaires, à en lire certains arguments c’est plus digne d’une cour d’école que du site de passionnés matures, et quand ça devient personnel, que faire de plus à part soupirer…
    C’est tellement systématique quand un article parle de la rivalité OTAN / Russie que ça en devient épuisant à la fin. Vraiment.

    Bon, cette info date déjà d’il y a plusieurs jours et est déjà retombée comme un soufflet, épiphénomène comme disait Arnaud, car enfin l’utilité réelle de ce micro-déploiement est évidemment proche du néant. Mais loin d’être ridicule, en ce qui me concerne.
    Alors bien sûr ce n’est que pure propagande, cependant, cela marque un tournant de communication concernant le SU57 : le programme avance enfin, la production en série approche, et on en apprend de plus en plus sur ce que pourrait être cet appareil (si tout ce qui est sur le papier se concrétise, naturellement). Cela montre aussi que les Russes lui accordent suffisamment de confiance pour le faire voler au-dessus de territoires étrangers, et ce sur de longues distance, pour des appareils de présérie d’un programme aéronautique aussi critique pour la Rodina, ça n’est pas si inintéressant. Et gageons que ça n’aurait pas eu le même impact qu’un duo de Mig-35 (qui pourtant viennent d’être déclarés aptes à la production en série, donc info aéronautique de premier plan pour l’AdA russe).

    Je vous propose en passant ce (long) article en français plein d’infos historiques et techniques sur la genèse du projet PAK-FA, plutôt objectif soit dit en passant, et qui sans nul doute permettra de remettre en perspective les parti-pris de chacun (en bien comme en mal) : https://redsamovar.com/2018/02/16/dossier-sukhoi-su-57-pak-fa-la-releve-de-la-garde/

    Pour finir, j’ajouterais un quatrième point sur l’inutilité d’un tel déploiement : l’envoi en Syrie de chasseurs de supériorité aérienne furtif (non opérationnels ^^) est de toute manière surfait pour les Russes, à part comme le dit Arthur pour des gens n’y comprenant rien, ça fait bien dans les infos pour galvaniser les profanes mais voilà tout. Mais c’est surtout qu’avec l’alternance de SU35 / 30SM et les systèmes S400, le contingent russe en Syrie a toujours possédé des moyens crédibles de supériorité aérienne sur zone, et qu’ils pourraient en tout état de cause l’obtenir ponctuellement s’ils en ressentaient le besoin, ou du moins la contester en cas de tension avec les puissances aériennes en présence dans les cieux syriens. Mais comme on le sait -et cela a été rappelé par les 3 points de l’article- la situation tactique / politique ne le requiert pas, et n’y est guère propice. Il n’en reste pas moins que, même si l’on a vu que très peu d’action au plan air-air sur ce théâtre, la présence d’appareils à hautes performances en combat aérien et pas uniquement au bombardement des djihadistes aura permis de maintenir une très réelle tension alors que l’ennemi commun ne menaçait pas sur ce plan-là ! Et ça n’est pas terminé, à en voir ce nouveau coup russe 😉 .

  10. humm, pour rappel, on a bien envoyé le rafale f2 qui n’était qu’un prototype pour faire des tests de bombardement en aghanistan en 2006, les américain ont bien envoyé leur F35 qui n’est pas capable de combattre faire des exercice de bombardement de jdam en Corée du sud pas loin de la frontière de la CDN dernièrement, on a bien testé le rafale F3 en Libye avec de nouveaux armements en condition réel.
    Alors pourquoi les russes ne pourrait pas tester leur avions en condition réel, il n’est pas la pour des missions de guerre, mais pour des tests en configuration de guerre sur un théâtre réel avec un vrai environnement électromagnétique hostile., cela va booster le développement des avions et faire un premier retour opérationnel des problèmes. je peux continuer, il y a bien sur un message qui est envoyé, mais ce n’est pas seulement ca, l’essentiel et d’obtenir les premiers résultats de l’avion en réel hors de son terrain d’essai. ca fait gagner des mois, voir des années de dev.

    • J’oubliai le F22 qui était venu se roder les dents et éprouver sa furtivité sur un centre de commandement en Syrie pour la première fois. c’était sa première vrai mission.

  11. De la pure com ce « déploiement » de 2 Su-57. Que peuvent faire d’opérationnel avec 2 zincs, qu’ils soient au top ou non et là-dessus, j’ai beaucoup de doutes. M’est d’avis que leur domaine de vol n’est pas complètement ouvert et que les équipages n’ont que très peu d’expériences sur leurs montures..
    D’autre part, il y a un risque de dévoiler leurs signatures SER et SIR, à moins qu’elles soient maquillées et auquel cas, à quoi sert leur présence, à part de dire que la Russie a déployé leur avion 5G,

Comments are closed.