Dramatique écrasement d’un MiG-21 Fishbed en Inde.

C’est une des plus prestigieuses unités de la chasse indienne qui a connu cet accident. Ce lundi 8 mai 2023 un monoréacteur Mikoyan-Gurevitch MiG-21 Fishbed appartenant au N°23 Squadron de l’Indian Air Force s’est écrasé au Rajasthan dans le nord-ouest du pays. Si le pilote s’en est sorti avec quelques égratignures malheureusement trois civils sont décédés quand l’avion a percuté leur maison. Un crash qui intervient alors que l’Inde vient de célébrer ses 60 ans sur le fameux chasseur qu’elle désigne localement Bison.

En fait l’histoire commune du MiG-21 Fishbed et de l’Indian Air Force est émaillée de nombreux drames. Au point qu’au début des années 2010 le célèbre avion de facture soviétique se traînait une réputation totalement méritée de cercueil volant, de faiseur de veuves. Pourtant intrinsèquement c’était un excellent avion quand il est arrivé dans les années 1960. Aujourd’hui il est juste totalement obsolète, et franchement dangereux ! Même la Russie ne vole plus dessus, c’est dire.

L’accident survenu hier aurait dû se terminer le moins mal possible. En effet le pilote avait réussi à s’éjecter avant d’être récupéré par les équipes de sauvetage de l’Indian Air Force avec seulement quelques contusions et égratignures. Malheureusement dans sa chute le MiG-21 a heurté une zone urbanisée des faubourgs de Suratgarh dans le nord du Rajasthan. L’avion a heurté de plein fouet une maison avant de causer un incendie. Trois personnes d’une même famille, dont un enfant, ont été tués tandis qu’on compte six autres blessés, brûlés à divers degrés.
Les autorités indiennes ont ordonné une enquête minutieuse tandis que l’Indian Air Force a annoncé immobilisé jusqu’à nouvel ordre l’intégralité de sa flotte de MiG-21 Fishbed. Les premiers éléments connus font état d’une panne de réacteur en plein vol. C’est là le mal récurrent de ces avions, en Inde mais aussi ailleurs dans le monde. Il est évident que ses concepteurs n’avaient sans doute jamais pensé que leur chasseur servirait encore dans les années 2020.

En Inde où les médias ont un poids considérable la grogne monte contre le Mikoyan-Gurevitch MiG-21 Fishbed désormais beaucoup abonné à la rubrique des faits divers qu’à celle des exploits ou des simples faits d’armes. Est-ce là l’écrasement de trop pour l’opinion publique indienne ? Nous le saurons tôt ou tard.
Affaire à suivre.

Photo © Indian Air Force.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

12 Responses

  1. Le taux d’attrition en Inde du Mig-21 est un phénomène bien connu.
    Sur les +/- 850 appareils livrées, 400 crashs ont eu lieu du fait d’accidents.
    C’est appareil au pilotage délicat, pratiquement sans assistance pour le pilote.
    Il semble que l’IAF envisage de le retirer du service dans les 3 ans à venir

    1. Les Mig-21 seront plutôt remplacés par les Tejas, dans le rôle de chasseurs légers mono-réacteur produits en masse car bon marché. Le Rafale étant là pour constituer la pointe des forces indiennes mais pas la masse.

  2. Obsolète, oui.
    Après ils peut toujours faire des missions de reconnaissance et d’attaque au sol.

  3. RIP aux morts
    Pourquoi ne pas transformer ces Mig-21 en drones pour cibles ou plastrons?

    1. Perso je les verrais plutôt en pièces de musées ou bien à la casse à enrichir un ferrailleur. En drones cibles ils pourraient encore être dangereux pour leur entourage.

      1. En général, les drones cibles ou plastrons sont utilisés dans un espace d’entraînement donc loin de la population avec une sécurité de d’autodestruction s’ils sont sur le point de franchir la zone
        Pas d’inquiétude je pense

    2. Le fait de transforme un avion en r un drone demande beaucoup de travail, d argent et généralement des commandes de vol électriques pour une simple question d automatisme. Aux états Unis ce sont surtout des f4 et maintenant des f16 qui servent de plastron mais le bilan coût avantage n est pas certain. 500 000 dollars pour le missile et 2 à 3 millions pour l avion et comme disait Arnaud, c est un peu la roulette russe sur l auto destruction. Mais comme disait Boris Par balle, lourd c est bien. Lourd c est plus fiable. S il ne marche pas tu peux toujours assumer avec.

      1. Les avions dronisés existent depuis la 2nde guerre mondiale
        J’ai émis cette idée car l’AdA indienne semble atteindre un niveau dont les pilotes ont besoin de ce type d’entraînement et qu’elle dispose de zones d’entraînement adaptées
        Désolé du hors sujet Renaud

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...