Airspeed A.S. 51 Horsa

Airspeed A.S. 51 Horsa


Fiche descriptive

Appareil : Airspeed A.S. 51 Horsa
Constructeur : Airspeed Ltd.
Désignation : A.S. 51
Nom / Surnom : Horsa
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1942
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Planeur de transport d'assaut

Histoire

Airspeed A.S. 51 Horsa :
à l'assaut de Pegasus Bridge

Le Horsa fut mis à l’étude après les succès des planeurs d’assaut allemands pendant la campagne de Hollande et de France en mai 1940. Les alliés décidèrent alors de la construction de planeurs lourds d’assaut. Le Airspeed Horsa, du nom d’un chevalier Vème siècle, fut le modèle développé pour la Royal Air Force. Tandis que l’U.S. Army concevait également ces propres modèles, comme le Gibson Refrigerator GC-4, en grand nombre par des entreprises industrielles non aéronautiques. Le premier vol du A.S. 51 eut lieu en septembre 1941, remorqué par un bombardier Armstrong Whitworth Whitley. Sa mise en service fut effective en mai 1942.

Le Horsa était une machine à aile haute construite en contre-plaqué. Il était généralement remorqué par un C-47 Dakota ou un bombardier Halifax. Le Horsa I pouvait transporter 25 hommes et leurs équipements. Cette version initiale du Horsa avait un crochet d’amarrage à l’avion remorqueur sous chaque aile. Le chargement se faisait en enlevant l’arrière de l’appareil. Il était équipé d’une grande porte cargo sur le bâbord, et la queue était largable pour le déchargement largable.

Le Horsa II différait du Horsa I par son crochet d’amarrage unique. Il disposait d’un nez amovible permettant le transport de Jeep munie de son armement lourd ou encore d’un canon antichar. Le Horsa était extrêmement manœuvrable. Les énormes ailerons actionnés par air comprimé et les freins à air montés dans les ailes permet un atterrissage relativement souple et assuré, bien que les troupes aéroportées n’apprécient pas beaucoup ce type d’atterrissage.

La première opération eut lieu en novembre 1942. Deux Horsa remorqué par des Halifax débarquèrent des commandos contre une installation d’eau lourde en Norvège. Ces planeurs participèrent à toutes les actions aéroportées britanniques majeures pendant le second conflit mondial en particulier pendant les débarquements Sicile en 1943, de Normandie en 1944, pour la bataille d’Arnhem et des combats de franchissement du Rhin en mars 1945.

L’opération la plus remarquable fut menée en Normandie quand six Horsa ont déposèrent au petit matin du 6 juin des commandos devant capturer et tenir les ponts au-dessus du canal d’Orne et de Caen, le fameux « Pegasus Bridge ». Ces ponts auraient permis aux renforts allemands de contre-attaquer les opérations de débarquement.

Au total, 3644 exemplaires ont été construit sous quatre désignations : A.S. 51 et 52 pour le Horsa Mk I et A.S.53 et 58 pour le Mk II.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Airspeed A.S. 51 Horsa Mk I
Envergure : 26.82 m
Longueur : 20.42 m
Hauteur : 5.94 m
Motorisation : aucun
Puissance totale : 0 ch.
Armement : -
Charge utile : 25 parachutistes avec équipement
Poids en charge : 6917 kg
Vitesse max. : 160 km/h (glissement)
Plafond pratique : 0 m
Distance max. : 0 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Airspeed A.S. 51 Horsa

Profil Couleur

Profil couleur du Airspeed A.S. 51 Horsa

Vidéo

Airspeed Horsa en action

A voir également

0
Le Convair C-131 Samaritan tire ses origines d'un prototype demeuré sans suite, le Convair CV-110, un bimoteur à aile basse ayant volé pour la première fois en...

0
Après avoir quitté Learjet Corporation, Bill Lear se consacra uniquement à la conception d'avions. Il dessina notamment le LearStar 600 qu'il offrit à divers...

0
Apparu en 1935, le Goéland fut l'un des avions commerciaux les plus répandus et le plus réussi de l'entre-deux-guerres. Ce bimoteur de transport léger,...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.