Dewoitine D.27

Dewoitine D.27


Fiche descriptive

Appareil : Dewoitine D.27
Constructeur : Société Aéronautique Dewoitine
Désignation : D.27
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1931
Pays d'origine : France
Catégorie : Chasseurs de l'entre-deux-guerres
Rôle et missions : Chasseur monoplan

Histoire

Dewoitine D.27 :
un chasseur léger franco-suisse

La consécration ultime de chasseur parasol mise au point par Emile Dewoitine se concrétisa avec le D 27, developpé pour répondre aux exigences du programme  » C1 légers  » défini par le STAE pour des chasseurs légers. Le D 27 était fidèle aux conceptions structurelles des chasseurs précédents, mais comportait de nombreux perfectionnements sur le plan aérodynamique, un moteur V12 Hispano-Suiza 12Mb (HS 67) de 500 ch et un atterrisseur à essieu en V (au lieu de roues indépendantes articulées) ; il était armé de deux mitrailleuses de 7,7 mm synchronisées. En janvier 1927, les Constructions Aéronautiques E. Dewoitine firent faillite ; le développement du D 27 fut transféré en Suisse à la société EKW, qui fit faire son premier vol au prototype le 3 juin 1928.

En mars 1928, Émile Dewoitine s’était réinstallé en France, créant la Société Aéronautique Française-Avions Dewoitine. Les second et troisième D 27 de pré-série furent livrés à la France en avril 1929 ; celui-là fut remotorisé avec un HS 12jb de 400 ch sous le nom de D 272 pour participer à des manifestations d’acrobatie aérienne. L’autre commença le 28 mai à subir une évaluation du STAÉ à Villacoublay, armé de deux mitrailleuses Darne de 7,7 mm. Le 29 novembre 1929, un contrat fut signé par la DGT (Direction générale technique) du ministère de l’Air pour les second et troisième exemplaires de pré-série, plus trois (portés à quatre) chasseurs supplémentaires devant être assemblés par Lioré-et-Olivier. Le D 27 fut proposé aux Forces aériennes sous le nom de D 271 avec un moteur HS 12Hb de 500 ch, et sous le nom de D 273 avec un GnomeRhône Jupiter VI équipé d’un compresseur portant la puissance à 425 ch à 4 000 m; mais aucun des deux modèles ne fut commandé.

A la fin de 1929, une décision de principe fut prise de rééquiper la chasse suisse avec des D 27 ; une pré-série portant sur cinq exemplaires fut commandée à EKW sous le nom de D 27 III; les livraisons commencèrent en 1931. Une série de 15 appareils de pré-production suivit, des contrats supplémentaires furent signés portant sur 45 D 27 III ; au total, 66 appareils furent livrés aux Fliegertruppen. Ce modèle resta jusqu’en 1940 le chasseur helvétique de première ligne, puis fut relégué à un rôle de formation avant d’être mis au rebut en 1944.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Dewoitine D 27 III
Envergure : 10.30 m
Longueur : 6.56 m
Hauteur : 2.79 m
Motorisation : 1 moteur Hispano-Suiza 12 Mc
Puissance totale : 1 x 500 ch.
Armement : 2 mitrailleuses de 7.7 mm
Charge utile : -
Poids en charge : 1382 kg
Vitesse max. : 312 km/h à 5000 m
Plafond pratique : 9200 m
Distance max. : 600 Km 1
Equipage : 0
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Dewoitine D.27

Profil Couleur

Profil couleur du Dewoitine D.27

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Dans les années trente, la construction aéronautique allemande était limitée à la production d'appareils civils pour le tourisme, le commerce ou les épreuves sportives....

0
Conçu dans le cadre d'un programme lancé par le ministère de l'Air français en vue d'obtenir un chasseur monoplace destiné à remplacer le Nieuport...

0
Cet appareil d'aspect massif, largement fabriqué pour l'US Navy et l'US Marine Corps, resta en service jusqu'en 1940, puis il fut remplacé par les...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.