Douglas C-32/33/39

Douglas C-32/33/39


Fiche descriptive

Appareil : Douglas C-32/33/39
Constructeur : Douglas Aircraft Company
Désignation : C-32/33/39
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante : C-41, C-42, R2D
Mise en service : 1935
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport de personnel, de fret et de parachutage

Histoire

Douglas C-32/33/39 :
le grand frère du Dakota

En 1933, le constructeur aéronautique Douglas chercha àlancer un avion de ligne capable de rivaliser avec le bimoteur Boeing 247, unappareil aux formes aérodynamiques totalement novatrices. A cette époque, lesdeux appareils standards aux Etats-Unis étaient le trimoteur de ligne Ford 5ATet le bimoteur biplan Curtiss Condor. Douglas se devait donc de réagir. Etc’est dans cet esprit que le constructeur présenta rapidement son DC-1 (DC pourDouglas Commercial) bimoteur. Toutefois, sous-motorisé et au fuselage tropétroit, cet avion fut un échec et ne dépassa pas l’état de prototype. Quelquessemaines plus tard les ingénieurs de Douglas décidèrent de construire uneversion améliorée du DC-1 : Le DC-2.

Cet avion se présentait sous la forme d’un monoplan à aile basse cantileverbimoteur propulsé par deux Wright Cyclone en étoile. Son train d’atterrissageescamotable était particulièrement robuste. Le cockpit, biplace côte à côte,pouvait toutefois accueillir un troisième membre d’équipage sur strapontin,souvent un navigateur ou un mécanicien de bord. La cabine était quant à elleprévue pour quatorze passagers. De construction entièrement métallique, lefuselage de l’avion disposait de hublots carrés. Le prototype du DC-2 effectua son premier vol le 11 mai1934.

Rapidement le DC-2 fut un succèscommercial, notamment auprès de compagnies aériennes américaines telles queTWA, Eastern Airlines, Pan-Am, ou encore en Europe avec LOT, Lufthansa,Swissair ou, KLM. Ce succès attira rapidement les militaires. A cette époquel’US Army Air Corps manquait terriblement d’avions de transport modernes. Cettedernière commanda donc à Douglas un prototype d’une version de transport depersonnel dérivée du DC-2. Cet avion reçu la désignation de XC-32.

Les premiers exemplaires militaires entrèrent en service au sein de l’USAAC enjuillet 1935 sous la désignation de C-32A.Il s’agissait d’une version de transport de personnel capable d’emporter 16passagers sur des sièges typiquement militaires : tubes de métal et toile decoton tendue. L’état-major américain passa commande pour 24 exemplaires duC-32A. Ces avions furent rapidement affectés au transport des troupes àl’intérieur du territoire américain, mais également en dehors. Ainsi troisC-32A furent affectés dans la région du Canal de Panama.

Alors même que les premiers C-32A étaient en phase delivraison, l’USAAC demanda à Douglas de concevoir une version de transport defret et de parachutage dotée d’une double porte de chargement sur le flancdroit. Cette nouvelle version fut désignée C-33et assemblée à 18 exemplaires.

Le Douglas DC-2 donna également naissance à deux versions de transport de hautepersonnalité destiné au haut état-major de l’US Army Air Corps. Les deuxpremiers exemplaires furent désignés C-41et étaient propulsés par des Pratt & Whitney R-1830-21 en étoile. L’un desdeux C-41 fut d’ailleurs attribué à Henry Arnold, l’historique chefd’état-major. L’autre version de transport VIP était le C-42 construit quant à lui à trois exemplaires. Les C-41 et C-42demeurèrent en service jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale pour letransport des généraux américains, les derniers d’entre eux volant enGrande-Bretagne de 1942 à 1945. L’une de ces machines fut d’ailleurs utiliséepar le célèbre général Omar Bradley lors de la Bataille de Normandie.

Outre les C-32 et C-33, l’USAAC utilisa 35 exemplairesd’une version de transport mixte fret et passagers. Principale versionnumérique du DC-2 militaire cette machine fut désignée C-39. Il s’agissait d’une version conçue spécialement pour lesmissions de guerre alors que les autres versions étaient des avions de transportmilitaire conçus pour les missions en temps de paix. Les Douglas C-32, C-33, etC-39 furent par la suite pris en compte par l’US Army Air Force.

En 1938, c’est l’US Navy qui décida d’acquérir également des DC-2. Dans unpremier temps un exemplaire fut prit en compte sous la désignation de R2D, il s’agissait d’une versionidentique au C-32A. Quelquessemaines plus tard deux autres exemplaires furent commandés sous la désignationde R2D-1 et étaient quant à eux trèssimilaire au C-39.

En juillet 1943, un Douglas DC-2 dela compagnie American Airlines fut réquisitionné et désigné C-38. Cet avion fut envoyéimmédiatement dans le Pacifique où il fut détruit par accident en juin 1945. Ils’agit du seul DC-2 réquisitionné à avoir servit dans l’USAAF. L’aéronavaleaméricaine utilisa également un avion réquisitionné, cette fois auprès de TWA,et qui fut employé comme avion personnel du chef d’état-major de l’US Navy sousla désignation de R2D-1Z.

Pourtant d’autres DC-2 ont étéréquisitionné après Pearl Harbour, mais pour servir dans les rangs desaviations militaires des pays alliés aux Etats-Unis. C’est ainsi que la RoyalAir Force utilisa au sein du Squadron 203 une vingtaine de DC-2 qui furentlocalement désignés Dakota Mk-IB. Ils servaient aux côtés d’autres Dakota, euxissus du DC-3. En outre le Squadron 60 de la RAF utilisa dès 1940 trois DC-2,eux aussi désignés Dakota Mk-IB maisissus de la compagnie KLM qui avaient rallié le Royaume-Uni lors de l’invasiondes Pays-Bas par l’Allemagne nazie. Outre la RAF, la Royal Australian Air Force utilisa unedemi-douzaine de DC-2 fournis en 1943 par les Etats-Unis au titre du prêts-bails.

Appareil à l’origine civile, le DC-2servit durant la Seconde Guerre mondiale également au sein des forces de l’Axe.C’est ainsi que des bimoteurs de ce type furent utilisés par l’Illmavoimaat(l’aviation militaire finlandaise) ou la Luftwaffe. Dans ce dernier cas ils’agissait d’anciennes machines de la compagnie Lufthansa et qui furentemployés pour des missions de transport de personnel ou de transport de hautepersonnalité. Au moins deux de ces avions furent abattus lors d’un bombardementallié sur Berlin en 1944. La force aérienne nippone utilisa également deuxDC-2. Mais surtout au Japon le DC-2 donna naissance à l’avion de transport Nakajima Ki-34.

Bien moins célèbre que son successeur le C-47 Skytrain,le Douglas DC-2 connu toutefois unecarrière militaire importante, notamment durant la Seconde Guerre Mondiale. LeDC-2 fut construit à 198 exemplaires, dont 39 le furent sous licence par Fokker.Sur ce total plus de la moitié participèrent aux hostilités.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Douglas C-39
Envergure : 25.90 m
Longueur : 19.10 m
Hauteur : 4.80 m
Motorisation : 2 moteurs en étoile Wright R-1820-55
Puissance totale : 2 x 975 ch.
Armement : -
Charge utile : 16 passagersou 1950kg de fret
Poids en charge : 8420 kg
Vitesse max. : 335 km/h
Plafond pratique : 6900 m
Distance max. : 1600 Km (à masse maximale)
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Douglas C-32/33/39

Profil Couleur

Profil couleur du Douglas C-32/33/39

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Au début des années 1980, l'US Air Force et la Maison Blanche estimèrent nécessaire de remplacer les anciens Boeing VC-137D de transport présidentiel. La...

0
Avec la fin du conflit commença une période de "vache maigre" pour l'aviation militaire britannique qui ne pouvait plus, officiellement, se baser sur la...

0
Alors que l’issue de la Seconde guerre mondiale est encore incertaine, la Grande-Bretagne amorce une réflexion sur l’avenir de son industrie aéronautique d’après-guerre. Le...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.