Morane-Saulnier MS.733 Alcyon

Morane-Saulnier MS.733 Alcyon


Fiche descriptive

Appareil : Morane-Saulnier MS.733 Alcyon
Constructeur : Aéroplanes Morane-Saulnier
Désignation : MS.733
Nom / Surnom : Alcyon
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1952
Pays d'origine : France
Catégorie : Avions d'entraînement
Rôle et missions : Avion d'entraînement primaire

Histoire

Morane-Saulnier MS.733 Alcyon :
l'avion d'entrainement du renouveau

L’Armée de l’air et l’Aéronavale, qui à l’issue de la Seconde Guerre mondiale devaient se reformer, avait besoin d’un avion moderne destiné à la formation de base des pilotes. L’état-major français lança en 1948, un programme pour un avion d’entraînement devant satisfaire les besoins de l’Armée de l’air et de la Marine. En 1949, la firme Morane Saulnier répondit à ce contrat en lançant le développement du Morane-Saulnier MS.733 Alcyon.

Le premier prototype MS.730.01 prit l’air en août 1949. Il s’agissait d’un monoplan, à ailes basses et train d’atterrissage fixe. Sa motorisation de 180 ch ne fut pas satisfaisante pour les autorités militaires françaises. Ce moteur Mathis 8G-20 huit cylindres inversés fut donc remplacé par un moteur Argus As 10 de 240 ch sur le nouveau prototype désigné MS.731. Ce choix de motorisation était assez logique car, hormis sa fiabilité, elle était installée sur un multitude d’appareils de liaisons et d’entraînement, notamment le MS.500 Criquet, version française du Fieseler Fi 156 Storch. Cet appareil vola en novembre 1949.

Il fallut attendre le début de l’année 1951 pour voir voler les deux prototypes suivants. Le MS.732 disposait contrairement à son prédécesseur d’un train d’atterrissage escamotable. Peu après, en avril 1951, l’appareils de présérie MS.733 vola à son tour. Il fut suivi par cinq autres machines de présérie et enfin d’une commande de 200 appareils. La Marine nationale et l’Armée de l’air pris en compte respectivement 40 et 155 appareils.

Cette dernière reçoit ses premiers appareils en 1952, en remplacement des vieillissants MS.500 Criquet. Soixante-dix d’entre eux furent équipés de mitrailleuses de formation pour l’utilisation des armes légères. En 1956, la plupart des autres appareils non-armés furent converti en appareil anti guérilla en Algérie. Ces appareils reçurent la désignation MS.733A. Dans ce nouveau rôle, ils était généralement armés de mitrailleuses, de paniers lance-roquettes et de bombes antipersonnel.

L’Aéronautique navale reçoit ces premiers MS.733 en janvier 1957. Les livraisons s’étalent jusqu’au début 1958. Le nom d’Alcyon attribué officiellement à l’avion par l’Armée de l’air reste inconnu des marins qui l’appellent tout simplement « Morane 733 ». La première l’escadrille à en être destinataire est la 51.S et son totalement opérationnel en octobre 1957. Ils viennent remplacer les Stampe SV-4C retirés du service et les Nord 1002 dispersés comme avions de servitude.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Morane-Saulnier MS.733 Alcyon
Envergure : 11.29 m
Longueur : 9.34 m
Hauteur : 3.46 m
Motorisation : 1 moteur Potez 6D six cylindres en ligne refroidi par air
Puissance totale : 1 x 240 ch.
Armement : -
Charge utile : -
Poids en charge : 1750 kg
Vitesse max. : 260 km/h
Plafond pratique : 4800 m
Distance max. : 900 Km (en convoyage)
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Morane-Saulnier MS.733 Alcyon

Profil Couleur

Profil couleur du Morane-Saulnier MS.733 Alcyon

Vidéo

Morane Saulnier MS.733 au roulage

A voir également

0
La liaison aérienne militaire est en général effectuée par de petits avions monomoteur tri ou quadriplace. L'un des avions précurseurs de ce genre, et...

0
Les frères Gaston et René Caudron avaient déjà construit durant les 5 années précédant la guerre une vingtaine de machines différentes, produites à environ...

0
Dans les années 1970, la Força Aéra Brasileira (FAB) était à la recherche d’un nouvel appareil en mesure de remplacer ses vieillissants Cessna T-37C....
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.