Pas moins de 80 avions de chasse, c’est bien là l’unique raison qui m’a conduit au coeur de la Bourgogne et de son vignoble de grands crus. Même si ce château propose d’excellents vins en dégustation et présente pas moins de neuf collections, c’est bien celle consacrée à l’aéronautique où je me suis attardé. Mais la visite des autres collections, vous permettra d’admirer de nombreux objets aéronautiques également.

Exclusivement en plein air, le parc du château accueille une grande variété d’appareils français, américains, russes et anglais, pour la quasi totalité  à réaction. Il faut avouer que le fait de dormir dehors depuis plusieurs dizaines d’années pour certains ne les mettent pas en valeur. Même si quelques livrées ont été restaurées, les autres ont subi plus ou moins les affres du temps en fonction de leur exposition aux intempéries ou au soleil.

Bien évidemment, les avions de chez Dassault sont fortement représentés, et hormis les appareils en service actuellement, la famille est presque complète : OuraganMystère VI, Super Mystère B.2, Étendard IV, Mirage III, Mirage IV, Mirage V, Mirage F1… Tous en plusieurs exemplaires et versions différentes. Les autres appareils français sont des Fouga Magister et Zéphyr, Bréguet Alizé, SEPECAT Jaguar, Sud-Ouest Vautour, Morane-Saulnier MS.760 Paris. À vrai dire tous ce qui a volé en France depuis les années 50. Dans le parc, ce trouve également un fuselage de Noratlas.

Autres appareils ayant portés la cocarde française, ce sont les avions  américains, avec notamment les Republic F-84 Thunderjet et F-84F Thunderstreak ou les Vought F-8 Crusader. Vous pourrez admirer plusieurs versions du North American F-100 Super Sabre. Chez le même constructeur, un F-86 Sabre et un T-6 (qui fait un peu tâche, du coup) sont exposés. Quelques F-104 Starfighter, un F-105 Thunderchief et un T-33 viennent compléter le tableau US.

Autre nation mise en valeur, l’ex-URSS avec de nombreux MiG : diverses versions de MiG-15 Fagot, MiG-19, MiG-21 et MiG-23. Viennent s’y ajouter deux exemplaires du Fitter : un Su-20 et un Su-7. Dernier pays bien présent aussi, le Royaume-Uni avec notamment plusieurs Gloster Meteor, un Hawker Hunter et un BAC Lightning. A cela se rajoute les 3 appareils De Havilland qui ont l’honneur d’avoir une protection (bon un vulgaire toit en tôle) : 2 Vampire et un Venom. Enfin, vous y verrez des Fiat G-91 italiens, un Aero L-29 tchèque, un PZL TS-11 IsKra polonais et 3 hélicoptères.

Hormis cette belle collection d’appareils en vous rendant dans le hangar des véhicules agricoles, vous pourrez voir une magnifique brochettes de moteurs à réactions (Goblin, Néné, ATAR, P&W…), de cockpits et simulateurs, de train d’atterrissage…

Dans le château, pour les amateurs de modélisme, vous trouverez une impressionnante collection de plus de 2500 maquettes d’avions (j’ai pas vérifié le compte, mais on a l’impression d’avoir tout ce qui a volé sous les yeux). Elle est exposée au milieu de ce qui est le plus prestigieux rassemblement de motos en France, avec à  peu près 250 motos datant de 1902 à 1960, de presque toutes les nationalités. Dans quelques salles du château, vous apprécierez encore les sièges éjectables, verrières, tableaux de bord et autres pièces aéronautiques d’exception.

Si vous avez le temps, et que vous aimez l’automobile, sachez que les granges regroupent certainement une des plus belles et plus rares collections de prototypes « Abarth » du monde. Une trentaine de modèles différents est présentée, dont certains uniques, avec lesquels le propriétaire du Château a participé personnellement, pendant sept années à des courses internationales en côte et en circuit.

Enfin, les amoureux de véhicules rouges de pompiers ne seront pas en restent, car vous pourrez admirer une vingtaine de véhicules de toutes époques.

Je vous recommande cette visite insolite et inégalable (Entrée : 10€/ adulte, 4€ par enfant) . En plus si vous passez sur l’A6, il vous suffit de sortir de l’autoroute à Savigny et le musée est à 5 mn au coeur du village. Vous pouvez ainsi faire une pause agréable.

4 COMMENTAIRES

  1. bonjour,

    je connais bien ce « musée » le seul bémol que je désire apporter est que les avions pourrissent sur place et qu’ils n’ont l’air d’être considéré que comme des tas de ferraille … quid du respect de l’histoire!

    De plus je dois ajouter que peu de maquettes sont agréables à l’œil malgré quelques raretés !

    aéronautiquement votre

      • J’y suis allé il y a 3 ans et j’ai été tres triste de constater l’etat dégradé de la plupart des appareils exposés .C’est ,a la limite , de la maltraitance!!!! quel gachis.Quel VRAI Musée aurais les moyens
        de prendre en charge cette collection ?

    • Bonjour, je tombe par hasard sur ce site, et me permets d’émettre un commentaire sur la collection « avions » du musée de Savigny ! pour ma part, éprouvant toujours un brin de nostalgie devant des machines anciennes, j’ai beaucoup de plaisir à admirer ces jets qui dorment au milieu des vignes. Je suis en admiration devant le maitre des lieux qui a su sauver tous ces trésors d’une démolition certaine ! malheureusement, il faut beaucoup d’argent pour entretenir ces trésors, qui ont la chance d’être en aluminium …
      Par contre, pour une collection plus riche, j’ai admiré sous un autre oeil le musée de l’air au Bourget qui est l’oeuvre, entre autres, d’une bande de bénévoles courageux et compétents que je salue au passage !

      PS: dommage qu’il n’ait pas pu « récupérer » le paquebot FRANCE dans son jardin !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom