C’est désormais chose faite les deux célèbres hélicoptères franco-allemands sont baptisés, et fait particulier ce sont les Britanniques qui leur ont trouvé leur patronyme. Désormais les biturbines Airbus Helicopters H135M et H145M seront respectivement désignés Juno et Jupiter, tous deux seront bien sûr au standard HT Mk-1 rappelant ainsi qu’ils sont avant tout des hélicoptères d’entraînement. Ce lundi 21 novembre 2016 l’UK Ministry of Defence recevait son premier Jupiter HT Mk-1, temporairement immatriculé G-CJIV, sur un total de trois machines commandés.

C’est depuis les installations Airbus Helicopters de Donauwörth en Bavière que l’hélicoptère a rejoint le Royaume-Uni. Il sera suivi dans quelques semaines du premier Juno HT Mk-1, sur un total de vingt-neuf machines commandés il y a maintenant six mois. Cependant ces hélicoptères n’ont pas été achetés mais sont loués auprès d’une entreprise privée sous contrat d’exclusivité (les fameux contractors) avec la Royal Air Force, la Fleet Air Arm, et la British Army.

Ces deux modèles d’hélicoptères devraient permettre dans les prochains mois de remplacer les Eurocopter Squirrel HT Mk-1 d’entraînement basique et les Bell Griffin HT Mk-1 d’entraînement avancé en service depuis les années 1990.

Le retrait des Griffin HT Mk-1 pourrait aussi avoir pour effet de précipiter celui des quatre derniers Griffin HAR Mk-2 en service dans la RAF et qui remplissent des missions de recherches-sauvetages et d’appui opérationnel sur la base britannique de RAF Akrotiri à Chypre. La dotation, par achat ou location, de quatre Jupiter aurait donc un véritable sens d’autant que ces hélicoptères se rapprocheraient dans leur conception des UH-72A Lakota en service dans l’US Army.

Photo © UK Ministry of Defence.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom