Le Bangladesh rejoint donc la liste des forces aériennes qui utilisent l’avion-cargo vedette américain, à l’image de la France et bientôt de l’Allemagne. Sa force aérienne vient de signer un accord avec la Royal Air Force afin de racheter deux de ses Lockheed-Martin Hercules C Mk-5, la désignation locale du C-130J. Des avions qui permettront de remplacer les vieux Lockheed C-130B Hercules qu’elle a en dotation, et d’alléger la charge de son unique C-130E.

Pour mémoire depuis l’arrivée de ses premiers Airbus A400M Atlas la Royal Air Force a décidé de réduire sa flotte d’avions de transport tactique en se séparant de dix de ses Hercules C Mk-5 afin de se concentrer sur ses C Mk-4, à savoir le C-130J-30 à fuselage rallongé.
De ce fait ces avions sont actuellement proposés à la vente.

Et le Bangladesh, un des pays les plus pauvres de la planète n’a pas mis longtemps à se décider. Il a passé commande pour deux de ces avions, avec l’accord des États-Unis. Des avions qui devraient être livrés dans le courant de l’année, une fois les modifications propres à l’utilisation bangladaises réalisées par la société Marshall Aviation.
Il est notamment question de rendre ces deux avions aptes aux missions d’évacuation sanitaire lourde mais aussi de recherches et de sauvetages à long rayon d’action.

Actuellement cette double mission très spécifique est à la charge d’un des Let L-410UVP, un avion jugé très souvent trop léger pour être engagé dans des missions internationales. Avec ce Lockheed-Martin C-130J Super Hercules les aviateurs bangladais pourront donc désormais voler pour le compte de l’ONU. Pour mémoire les forces armées bangladaises participent activement aux déploiement des Casques Bleus, avec actuellement des troupes présentes dans le plateau du Golan placé sous occupation militaire israélienne mais aussi au sein de la MINUSMA au Mali. Des théâtres d’opérations sur lesquels ces deux avions pourraient bien intervenir dans les années à venir… sous livrée immaculée.

Photo © Wikimédia Commons.

 

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom