Après l’avion de combat multi-rôle Lockheed-Martin F-35A Lightning II la Belgique n’en finit pas de faire ses emplettes outre-Atlantique. Annoncée en fin de semaine dernière ce contrat d’un peu plus de 225 millions d’euros concerne deux drones MALE General Atomics MQ-9B Sky Guardian. Des avions sans pilote de facture américaine qui permettront aux militaires belges de combler leur retard dans le domaine, en attendant l’émergence d’une véritable solution européenne. Ce drone de reconnaissance de nouvelle génération est directement dérivé du célèbre Reaper.

Car actuellement la Composante Air connait un véritable retard dans l’acquisition du renseignement par voie de drone, son seul équipement étant composé de sa dizaine de «presque-vieux» I.A.I. B-Hunter de facture israélienne. Bien entendu il ne semble pas annoncé que les deux nouveaux drones construits aux États-Unis ne viennent les remplacer mais plutôt les épauler car le MQ-9B Sky Guardian ne joue pas exactement dans la même cours.

Depuis deux ans et demi en effet ce nouveau drone américain nous est un peu connu ! On le sait par exemple capable de tenir les airs durant 48 heures, moyennant bien entendu des cycles de remplacement de ses télépilotes. En Europe d’ailleurs la Composante Air ne sera pas sa première utilisatrice puisque la Royal Air Force en a acheté également, à hauteur de vingt exemplaires qui recevront localement la désignation de Protector RG Mk-1.

Pour autant en Belgique quelques voix se sont élevés pour critiquer cette décision, en s’appuyant notamment sur les principes difficilement discutables d’appartenance à l’Union Européenne. Seulement voilà si en théorie elles avaient totalement raison en pratique le General Atomics MQ-9B Sky Guardian demeurait le meilleur choix possible pour la Composante Air. L’Airbus Defense & Space Talarion ne sera pas disponible avant plusieurs années tandis que le Thalès Watchkeeper WK450 franco-britannique n’est pas exactement une franche réussite à l’usage.
Donc oui même pour un fervent Européen convaincu le drone américain reste la meilleure option d’intérim pour la Composante Air.

Le premier exemplaire doit être livré par General Atomics d’ici 2022 et le second l’année suivante ou bien en 2024. À la différence des exemplaires britanniques il n’est pas encore annoncé que ces Sky Guardian belges soient un jour armés, ils n’ont été acquis (pour l’instant) que comme drones de reconnaissance.

Photo © General Atomics.

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Et pour la France est-il toujours prévu d’armer les Reaper comme il avait été annoncé il y a plusieurs mois ou ce ne sont encore que des paroles en l’air habituelles de la part de notre bien-aimée gouvernement ?

    Sauf erreur de ma part, le Talarion a été abandonné en 2012. C’est le projet MALE RPAS qui est « sensé » le remplacer mais là c’est pas avant 2025.

    • Effectivement, Talarion et autre Voltigeur sont rangés au placard, basé sur des MALE existants.
      Le RPAS est un tout nouveau drone, conçu à partir de zéro.
      Le Watchkeeper WK450 n’est pas un MALE, c’est un drone tactique, il ne « boxe » pas dans la même catégorie, en masse et en autonomie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom