Presque cinq ans après le drame les investigations ne cessent de rebondir pour tenter de retrouver le Boeing 777-200ER malaisien disparu. Les enquêteurs (et chasseurs d’épaves) s’orientent désormais vers le détroit de Malacca où l’avion aurait pu s’abîmer. C’est le témoignage, jugé particulièrement crédible, d’un patron pécheur indonésien qui les a mis sur cette piste. Une possibilité qui risque bien de ruiner définitivement les théories des complotistes en tous genres.

C’est donc Rusli Kusmin qui a déclaré à des journalistes d’investigation avoir vu l’avion s’abîmer dans les eaux du détroit de Malacca ce 8 mars 2014. Or comme le vol MH370 est le seul avion de ligne disparu ce jour là. L’homme jetait ses filets de pêche aux abords immédiats du détroit de Malacca quand il a clairement vu l’avion plonger et s’abîmer dans ses eaux. Au moins un de ses employés a donné des informations allant dans le même sens.

Selon les deux pécheurs indonésiens l’avion venait du nord et se dirigeait vers le sud quand il a heurté la surface de l’eau. Kusmin a bien insisté sur le fait qu’il n’avait entendu aucun bruit de réacteur à l’approche de l’avion. Il a estimé le point d’impact à environ deux kilomètres de l’endroit où il se trouvait.

À l’endroit indiqué par les pécheurs le détroit de Malacca fait environ 70 kilomètres de large. La zone du crash estimée ferait environ 50km², ce qui pourrait réduire les recherches. Sauf que le détroit de Malacca a cet endroit s’enfonce à plus de 3500 mètres de profondeur.
Le point le plus profond du détroit, hors zone déclarée de l’accident, est de 8765 mètres.

Quelques jours seulement après l’annonce de la découverte de morceaux de l’épave à Madagascar cette révélation pourrait bien casser définitivement les théories du complot les plus folles. Certains pensaient et annonçaient publiquement, via quelques pseudos médias ou bien les réseaux sociaux, que selon eux l’avion avait été descendu par la chasse ou la DCA américaine aux abords de la base de Diego Garcia. Il semble bien qu’une fois encore ils aient eu torts. Une sorte d’habitude pour eux.

Pour autant cette révélation tardive n’est pas sans soulever des doutes et questions. Pourquoi Kusmin a t-il témoigné aussi tardivement ? A t-il été payé pour cela par les médias en question ? Les autorités chinoises et malaisiennes vont-elles relancer des recherches ? Est-ce vraiment nécessaire d’ailleurs ?

Photo © NTSB.

 

Publicité

10 COMMENTAIRES

  1. « Une sorte d’habitude pour eux. »
    euuuh oui mais bon là on a une nouvelle théorie qui se base sur 2 témoignages qui subitement sortent d’un chapeau. Pourquoi ces temoignages seraient plus credibles que la dizaine/vingtaine de pecheur qui a vu l’avion passer au dessus de leur ile au petit matin?

  2. Et il attend 5 ans pour parler ? Et les débris retrouvés se sont donc échoués sur Madagascar et Réunion en esquivant Sumatra et la Malaisie ? Le détroit de Malacca c’est pas grand et pas aux antipodes. C’est une zone largement balayé par les radars. C’est comme si un avion s’écrasait dans la manche et que les secours porteraient leurs recherches en Atlantique nord.

  3. Cela fait 5,ans que sa ses passer.ons CERA peut-être un jour ou dans le futur se qui ses réellement passé.Mais sa fait plusieurs fois que certains articles dit par des médias que le MH,370.save
    ou qui les tombe.Mais ils ne savent pas quoi inventé,qu’il explique le pourquoi du comment,avec tout les satellites,les radars qu’il y as,et toutes les surveillances de tout les armées ils arrivent même pas as trouver ou est tomber cette avion.De plus cette avion était doté de toutes les générations sophistiqué d’électronique,comme l’immarsat,et le système acarse.Alors s.v.p..par respect as toutes les familles de cette tragédie laissée ces familles tranquille,et leurs laisser faire leurs deuils à leurs façon.Car ils peuvent pas faire leurs deuils puisque ils non pas trouver les corps des familles concerné.
    Je trouve cela insensé envers les familles svp,arrêter de dire toutes sortes de calomnies merci.

  4. Laissé ses familles tranquille par respect cela fait 5 ans,que sa ses passer avec toutes les radars,les satellites qui surveille le mondes entier ils sont pas capable de détecter cette avion.peut-être que un jours,ou dans un futur ont cera la vérité.
    Je constate que cette avion était bourré d’électronique de dernière génération,comme les systèmes acarse,et imarsarte.et les pays concerné avec des personnes d’État haut place ne savent toujours pas ou est tombé cette avion ces invraisemblable.De plus nous attendons,nous lisons toutes sortes de choses sur cette tragédie dite par des médias très mal renseigné,ou incompétent pour savoir la vérité de cette catastrophes qui n’est toujours pas élucider en fin quand même que faîtes vous,mesdames, messieurs,.Respecter svp les familles des personnes disparue de cette funeste tragédie,car a leurs actuel aucun corps retrouver,ainsi que l’épave toujours pas retrouver. Svp..laissé ses familles tranquille merci…

  5. Je trouve le ton de l’article bien moralisateur au vu des maigres éléments infondés que vous apportez… Ces dernières semaines j’ai vu bien des articles à ce sujet mais rien de concret. Parlez de cet avion si vous avez quelque chose de réellement pertinent à dire sur ce sujet merci.

    • En quoi ces éléments seraient infondés ? Voulez vous dire que le témoignage de ce pécheur serait infondé ? À mon tour je trouve votre ton moralisateur Lou. Vous voyez tout est question de perspective !

  6.  » cette révélation pourrait bien casser définitivement les théories du complot les plus folles.  » Oui c’est vrai qu’entre les enlèvements extraterrestres et les portails vers une autre dimension on est pas sorti de l’auberge…ceci dit même moi je ne peux m’empercher de trouver cette histoire louche, entre les différentes pistes qui se sont relevées être fausses et des explications les uns plus différentes que les autres données par les autorités, moi ma tête elle explose, j’arrive pas à croire à un simple accident..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom