Pour la photo de ce weekend le passionné d’histoire contemporaine que je suis ne pouvait pas passer à côté du Débarquement de Normandie. Jeudi prochain les yeux de millions de gens dans le monde seront tournés vers les plages françaises de la Manche, là où 75 ans auparavant, jour pour jour les soldats alliés ont foulé du pied nos côtes pour nous libérer du joug nazi. Alors forcément il était de notre devoir de rendre hommage aux pilotes et équipages qui dans le ciel participèrent à cette opération ambitieuse mais ô combien périlleuse. Et donc choisir un des avions qui symbolisait cette époque n’a pas été chose évidente.

Alors oui certains crieront à la facilité car j’ai choisi le North American P-51 Mustang, le cauchemar de la chasse allemande, plutôt que le chasseur britannique Supermarine Spitfire ou encore l’avion-cargo Douglas C-47 Skytrain. Mais il fallait bien faire un choix, et cette époque nous a donné tant d’avions légendaires que celui-ci a été cornélien.
Les passionnés mais aussi les néophytes verront que sur cette superbe déco reproduisant à l’identique un avion du conflit,on ne lésinait alors pas sur les pots de peinture. Les livrées étaient bien plus kiffantes qu’aujourd’hui, le concept de basse visibilité n’existait pas.

Photo © US Air Force.

Publicité

8 COMMENTAIRES

  1. Je reconnais que choisir un avion mythique qui puisse représenter le libération de l’Europe à l’occasion des commémorations du débarquement n’a pas été chose facile.Il est vrai que le P51 Mustang grâce à son très long rayon d’action et son magnifique moteur Merlin a fait des merveilles et donné des sueurs froides à la Luftwaffe. Cependant je trouve ce choix un peu injuste par rapport aux Spitfire et Hurricane car si ces derniers n’avaient pas été là lors de la Bataille d’Angleterre, Dieu seul sait ce qui serait advenu de ce magnifique « porte-avions » qu’à été la Grande Bretagne.lors du conflit, le destin de l’Europe en eût certainement été changé..Je me méfie beaucoup des icônes toutes faites par rapport à un événement et tend à m’intéresser aux « Unsung Heroes » comme disent nos amis anglophones qu’on pourrait traduire par les « héros oubliés ». Sait-on par exemple qu »au chapître des bombardiers, la libération de l’Europe doit beaucoup plus au Liberator produit à 18,,000 exemplaires qu’au Boeing B17 Fortress produit à 12,700 exemplaires et au magnifique Avro Lancaster qui (ne) fut produit qu’à 7,374 exemplaires.J’ai à titre personnel une tendresse particulière pour le P47 Thunderbolt ( « The Jug ») et le Hawker Typhoon qui causèrent des ravages chez les panzers nazis..Bon maintenant comme dit le proverbe; »Les goûts et les couleurs….. » vous connaissez la suite.Bonne journée.

    • Oui et sans la résistance acharnée des soldats français pendant 12 jours luttant a parfois 1 contre 10 (bataille de Dunkerque), la bataille d’Angleterre aurait durée moins longtemps et aurait eu une fin moins glorieuse.

  2. Un avion magnifique… Personnellement je pense au moteur Rolls Royce Merlin / Packard V1650 …. qui était monté sur pas mal de « zincs »… Même un P40 devenait bon avec…. En tous cas, quelle belle photo !

  3. Le concept de basse visibilité (camouflage) existait déjà à l’époque. C’est qu’au moment du débarquement et jusqu’à la fin de la guerre, l’USAAF avait choisi de ne pas peindre en camouflage les avions pour provoquer la Luftwaffe et augmenter le nombre d’appareil allemands abattus.
    De plus pour le P-51, cela uniformisait les performances du profil laminaire de l’aile dans le temps alors que la peinture en s’abîmant dégradait les performances du chasseur…

  4. « Et donc choisir un des avions qui symbolisait cette époque n’a pas été chose évidente ». (Arnaud)
    Plutôt P47, Spit ou autres , l’auteur a prévenu et il a bien fait !
    Personnellement j’ai un penchant pour le bimoteur DC3 Dakota.
    A chacun son modèle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom