C’est un des derniers avions de ce type produits par Bombardier. La Sécurité Civile vient de dévoiler ce vendredi 12 juillet 2019 son nouveau Q-400MR, indicatif radio Milan 75. L’avion bombardier d’eau va très bientôt rejoindre le front des feux de forêts, mais avant cela il va aller régaler les Franciliens et les touristes au-dessus des Champs-Élysées. À coup sûr il sera l’un des avions les plus applaudis !

C’est en présence du ministre de l’intérieur, monsieur Christophe Castaner, que ce Bombardier Q-400MR a été officiellement présenté sur la Base de Sécurité Civile de Nîmes dans le Gard. Et chacun aura pu remarquer qu’à la différence des deux autres avions, Milan 73 et Milan 74, ce Milan 75 dispose d’une livrée totalement nouvelle. Ses teintes jaunes et rouges sur fond blanc rappellent fortement celles des véhicules terrestres de la Direction de la Sécurité Civile, notamment les camions d’incendie.

Et une fois le passage bas au-dessus des Champs-Élysées réalisé ce dimanche 14 juillet 2019 au matin le biturbopropulseur va filer droit vers sa base gardoise. Là l’équipage pourra avitailler en eau et en liquide retardant. Sa charge de combat d’une capacité de 10 000 litres lui permettra d’attaquer à peu près tous les types de feux de forêts. Que ce soit au-dessus de la garrigue varoise ou de la forêts de pins des Landes il saura permettre à son équipage d’assurer un appui aérien aux forces engagées au sol.
Hors période de feux de forêts il pourra assurer des missions de transport de personnels au profit des sapeurs-pompiers et policiers français.

Aux côtés d’un camion-citerne feux de forêts, Milan 75 démontre sa capacité de bombardement.

Pour autant bien évidemment ce Milan 75, immatriculé civilement F-ZBMH, ne va nullement succéder aux deux autres Dash 8. Il va plutôt les seconder. En fait s’il devait réellement remplacer des avions, ce serait les «petits» Tracker dans le rôle de piquets d’alertes. Bien entendu il pourra alors encore plus efficacement réaliser cette mission dangereuse mais ô combien nécessaire à la protection de l’environnement dans le sud de la France : la première attaque du feu.

Cet été 2019 devrait donc représenter un très rapide (trop rapide sans doute) baptême du feu pour Milan 75. Car à coup sûr il ne va pas tarder à démontrer aux quelques sceptiques qui pourraient encore exister toutes les qualités d’un tel avion. Et en plus il est super beau !

Photos © ministère de l’intérieur.

Publicité

9 COMMENTAIRES

  1. Pas vraiment fan de cette nouvelle livrée, je préfère celle des 2 premiers Dash, en revanche j’adore cet avion. Avec cette livraison celà veut donc dire que les jours des trackers sont désormais comptés.

    • Je rejoins Dimitri. Le Q-400MR est actuellement l’avion bombardier d’eau le plus adapté aux besoins autant qu’à la doctrine d’emploi en France. Parce que si vraiment vous voulez plus gros il existe encore plus gros, mais pas forcément en adéquation avec nos méthodes d’attaque aérienne du feu.

    • Vous avez certes raison mais parallèlement à cela les pilotes de la Sécurité Civile se sont fait une spécialité d’écoper en mer voire dans les bassins de certains ports comme Marseille ou Sète. Car l’une des particularité du sud de la France c’est qu’il est bordé par l’arc méditerranéen.

  2. Certes la France n’a pas l’équivalent des plans d’eau des cousins d’outre atlantique…Ceci dit il en existe quand même un peu et je vois quelques fois les canadair(s) passer dans le ciel aveyronnais ( lac de Pareloup ou une zone d’écopage
    leur est réservée )…Ils doivent certainement aller aussi dans d’autres coins…Bien le bonjour aux cousins!!!

  3. Bonjour,

    Quand est-il de la visibilité pour larguer en toute sécurité l’eau. Le tracker ne va t il pas moins vite et n’offre t-il pas une meilleure visibilité ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom