Voila clairement une édition 2019 du défilé aérien de la Fête Nationale qui ne va pas plaire aux europhobes, les autres eux vont se régaler. Ce dimanche 14 juillet ce sont aussi bien des aéronefs militaires (et civils) frappés de la cocarde tricolore que de celles de pays voisins et alliés qui survoleront Paris. Un spectacle aérien qui permettra d’admirer des avions et des hélicoptères rarement voire jamais aperçus au-dessus des Champs-Élysées et de la place de la Concorde. Petit tour d’horizon des plus attendus.

Du côté de l’Armée de l’Air, de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre, de la Marine Nationale, de la Gendarmerie Nationale, et de la Sécurité Civile beaucoup de machines bien connues. Forcément du Dassault Aviation Rafale, Dassault Aviation Mirage 2000, et Airbus Defense & Space A400M Atlas niveau avions ; mais également de l’Eurocopter Tigre, de l’Eurocopter AS.555 Fennec, ou encore de l’Airbus Helicopters H145 au point de vue des voilures tournantes. Que serait un défilé du 14 juillet sans ces vedettes ?

Pour autant quelques petites nouveautés se glisseront dans le défilé aérien. Et la première qui apparaîtra le fera au bout de trois minutes de défilé aérien, il sera sans doute beaucoup scruter par les passionnés même s’il était venu l’an dernier avant même d’être en service actif : l’Airbus Defense & Space A330MRTT Phénix. Cette fois il sert et défile logiquement.
Quelques secondes derrière lui les Français et les nombreux touristes découvriront un avion très rarement mis en avant : le Fokker F100 de la DGA. Cet avion de ligne biréacteur assure en fait le soutien opérationnels aux essais en vol. Mais surtout les plus attendus sans doute seront les deux Pilatus PC-21 qui ouvriront le défilé des écoles de pilotage. Les avions de facture suisse survoleront pour la toute première fois l’Arc de Triomphe et l’obélisque de la Concorde, mais sans doute pas pour la dernière fois. Ce triste destin revient aux trois Socata TB.30 Epsilon qui fermeront la marche des écoles.
Enfin un étrange bimoteur survolera Paris, c’est un acteur discret pour ne pas dire secret de notre défense et à ce titre il est exceptionnel de voir participer au défilé du 14 juillet : l’avion-espion Transall C.160G Gabriel.

Le « programme » du défilé des avions…

Mais Europe oblige nos partenaires et voisins seront eux-aussi bien présents. Et ce dès le début, en fait juste après l’ouverture par la Patrouille de France et son panache tricolore. Deux Eurofighter Typhoon survoleront Paris. L’un appartient à l’Ejército del Aire et le second à la Royal Air Force. Ils seront suivis d’un Panavia Tornado allemand et de deux General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon. Le premier sera aux couleurs néerlandaises et le second à celles de la Belgique.
Des avions de transport provenant de pays voisins ont aussi fait le déplacement : un Casa C-295 portugais, un Lockheed C-130H Hercules espagnol, et un Airbus Defense & Space A400M Atlas allemand.

Mais l’Europe sera aussi représentée dans le défilé des hélicoptères. D’abord sous la forme de deux Eurocopter Tigre appartenant l’un à l’Allemagne et l’autre à l’Espagne, puis sous celle de deux NHIndustries NH-90 TTH Caïman… appartenant aux mêmes pays.
C’est surtout au troisième tableau que figureront les véritables vedettes étrangères : deux Boeing Vertol Chinook HC Mk-6 de la Royal Air Force. Des hélicoptères que nos amis britanniques ont déployé au Mali en renfort de la force Barkhane. À coup sûr ils vont en décoiffer plus d’un ! Ensuite de nouveau des Caïman et des Tigre allemands et espagnols.

… et celui des hélicoptères.

Au final des avions et des hélicoptères qui devraient ravir plus d’un passionné et impressionner de nombreux néophytes. Pour ma part je serais dans le haut de l’avenue de la Grande Armée, un des meilleurs endroits à mon sens pour admirer ces formidables machines volantes. Et je serais sans doute un des rares à applaudir ces pilotes et équipages… même s’ils ne le sauront jamais.

Photo & illustrations © Armée de l’Air.

Publicité

8 COMMENTAIRES

  1. Une belle diversité d’aéronefs. Un des plus beau défilé aérien de ces dernières années. En tant que passionné d’aviation, j’attends ce défilé aérien du 14 juillet comme si c’était Noël , même si je ne l’admire qu’au moyen de ma télévision.

  2. Mon enregistreur numérique de ma télévision est déjà programmé afin d’emmagasiner votre défilé du 14 juillet via Tv5lemonde. Voici une excellente idée de joindre des aéronefs de d’autres pays d’Europe à celui-ci. La composante aérienne rendra fou de jalousie un certain Trump.! Je souhaite à nos chers cousins français un Joyeux 14 juillet.

  3. Un très beau défilé effectivement qualitativement ET quantitativement, aux accents prononcés d’Europe, avec des appareils peu courants dans les cieux d’Ile-de-France (F16, Tornado, Typhoon, Tigre UHT), le discret Transall Gabriel, et de la nouveauté pour nos forces (Phénix, PC21). Quel dommage que les commentaires télévisés ne soient -sur AUCUNE des chaines le retransmettant- à la hauteur (erronés, succincts, ou… simplement trop tardifs, effectivement c’est la partie la plus rapide du défilé, mais le manque de réactivité des commentateurs me fait toujours bondir d’une année sur l’autre ^^).

    Comme chaque année, j’ai pu depuis ma fenêtre assister à une partie du défilé aérien avant l’heure, cette année c’étaient les hélicos en position d’hippodrome. Et 2 fois en 2 mois, la chance de voir des Chinooks en vol.
    La première, c’était à la veille des commémorations du 6 Juin, 4 CH-47 et 2 Blackhawks de l’US Army m’avaient quasiment survolé lors d’une balade, délectable et inespéré !
    https://image.noelshack.com/fichiers/2019/28/7/1563115484-mai-61.jpg

    • En effet les commentaires ne sont d’aucune utilité pour des avertis comme nous, ils sont destiné a un public très large car nous avons eu  » regardez le PC-21, c’est ce petit avion avec une hélice à l’avant… » ou encore  » on remarque que le Chinook a eu particularité qui le différencie des autres hélicoptères, c’est qu’il possède deux rotors », super commentaires en effet… 🙂

  4. Non les premières loges c’est dans un avion du défilé…Arnaud tentez votre chance pour l’an prochain et demandez une invitation au ministère des armée en faisant valoir votre passion et votre blog…Qui ne tente rien n’a rien…Qui sait?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom