C’est un pas de plus vers le remplacement à venir des actuels Sikorsky HH-60G Pavehawk en service dans l’US Air Force. Les installations d’essais de la base d’Eglin en Floride sont devenus en ce début de mois de novembre 2019 le nouveau home sweet home des hélicoptères HH-60W appartenant au 413th Flight Test Squadron. Deux des quatre exemplaires de présérie de ce nouvel aéronef américain sont désormais basés sur place afin d’y subir une batterie de tests. Ils doivent être rejoints d’ici début 2020 par d’autres machines.

Cinq mois et demi après le premier vol du prototype les essais vont donc bon train pour cette machine de nouvelle génération. Et c’est donc à Eglin AFB dans l’ouest de la Floride qu’ils sont désormais menés. Surtout connue pour abriter une des écoles de transformation opérationnelle assurant la formation avancée des futurs pilotes de Lockheed-Martin F-35A Lightning II ou encore pour ses unités rattachées aux forces spéciales américaines cette base accueille également un fort contingent d’unités d’essais en vol. En fait au cours des années Eglin AFB s’est mué en base majeure de la défense américaine.

Le 413th Flight Test Squadron qui assurent les essais de ce nouveau HH-60W est intégré au sein du 96th Test Wing. C’est lui qui remplit toutes les missions sur les deux machines déployées, les deux autres assemblés demeurant encore au Sikorsky Developmental Flight Center de Trumbull dans le Connecticut. Elles doivent rejoindre la Floride entre janvier et février prochain.
Il est à noter que les deux hélicoptères ont réalisé le transit en vol au cours d’une liaison aérienne de cinq heures, sous la protection de deux autres machines du 413th Flight Test Squadron : des Bell-Boeing CV-22B Osprey qui assuraient le soutien logistique.

À partir de maintenant donc les hélicoptères vont être soumis à rude épreuve. Ils vont devoir prouvé qu’ils sont aptes à l’horizon 2021-2022 à remplacer les HH-60G Pavehawk actuellement en dotation, des hélicoptères qui vieillissent malgré les remarquables services qu’ils rendent au quotidien. Ils assurent en théorie les missions de recherches et sauvetages au combat, mais dans la pratique également les évacuations sanitaires ou encore des liaisons aériennes aux profits de l’US Air Force. Ce sont des hélicoptères très polyvalents donc que les nouveaux HH-60W doivent remplacer.
Si la teneur exacte de ces essais est encore classée top-secrète il est clair que le 413th FTS mettra l’accent sur la polyvalence et les missions habituelles de ces appareils. Ils doivent s’étaler sur une bonne partie de l’année 2020.

Photo © Lockheed-Martin.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom