Comme le weekend dernier nous avons choisi un vétéran de la Seconde Guerre mondiale pour illustrer la photo de la semaine. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du Hawker Hurricane, le principal chasseur de la Royal Air Force durant la Bataille d’Angleterre. Le modèle exposé ici appartient au BBMF, le Battle of Britain Memorial Flight.

L’exemplaire vu ci-dessus est le PZ865, un Hurricane Mk-IIC. Il est revêtu de la livrée qu’il arbore depuis 2014. Ce chasseur monomoteur a réalisé son premier vol le 22 juillet 1944, c’est donc un beau septuagénaire. Trois quarts de siècle et toujours aussi vaillant, normal : il est anglais !

Photo © Royal Air Force.

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Le Hawker Hurricane, moins esthétique que le Spitfire est le grand délaissé. Plateforme stable de tir avec ses huit mitrailleuses 7,7 mm, il s’est chargé d’abattre le gros des bombardiers de la Luftwaffe en 1940. Robuste, il pourrait se charger plus tard d’une multitude de tâches avec des variations d’armements: « Sea Hurricane », « Hurribomber »,.. il fut également produit en nombre au Canada (1450 appareils). Remarquons que la firme Hawker produisit aussi les fameux Typhoon (mitraillage au 20mm de la Gestapo de Bruxelles le 20/1/43, pour mémoire, par le Belge Jean de Selys Longchamps) et Tempest sur lequel allait s’illustrer le Français Pierre Clostermann. Quand aux 15 Hurricanes bipales en service en Belgique, ils furent presque tous détruits au sol le 10 mai 1940. Leurs mitrailleuses n’étaient pas approvisionnées….Adolf Galland en abattit un en vol (« Jusqu’au bout sur nos Messerchmitt ») tandis que son ailier, désarmé, dut s’enfuir. 29 pilotes Belges parvinrent à s’enfuir en Angleterre où ils firent partie de l’épopée des Hurricane !

  2. Excellente idée que cette décoration exotique! Car ce formidable avion (doté comme le Spitfire d’un moteur Rolls Royce); a lutté contre le redoutable « Zéro » pour défendre les possessions Britanniques en Extrême Orient!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom