Il n’en reste que cinq exemplaires encore en service, et ce depuis sept ans. L’US Department of Defense vient de passer commande pour deux jets d’affaire Gulfstream G550 destinés au remplacement des derniers C-20B encore en dotation dans les rangs de l’US Air Force. Ces avions doivent entrer en service d’ici deux ans. Une page est donc en train de se tourner dans l’aviation américaine.

Car le Gulfstream C-20B est en service dans les rangs de l’US Air Force depuis les années 1980. Une carrière discrète mais ô combien riche en transports prioritaires et en missions spéciales. Un avion qui n’a que très rarement fait la une des médias aéronautiques. Et donc désormais il ne leur reste que deux ans de service actif, le Pentagone en a ainsi décidé.

Leur remplacement sera donc assuré par deux Gulfstream G550 dont le contrat a été révélé ce vendredi 31 janvier 2020 par le constructeur. Mais surtout l’US Department of Defense a placé une option sur six avions supplémentaires. Sa transformation en commande ferme est attendue d’ici la fin de l’année ou le début de l’année prochaine.
Il est à signaler que sur ce genre de commandes d’avions militaires les Américains ne passent pas par un appel d’offres, n’examinant donc pas d’autre concurrent possible.

Dans nomenclature américaine le Gulfstream G550 est désigné C-37B. Pour mémoire le C-37A est issu du Gulfstream V d’ancienne génération mais comme les deux avions ont une base commune leurs désignations sont très similaires.
Des Gulfstream C-37B servent d’ailleurs déjà pour des missions de transport prioritaire dans l’US Air Force, l’US Army, l’US Coast Guard, et l’US Navy.

Le retrait du service en 2022 des cinq derniers C-20B marquera la fin de la carrière militaire américaine du Gulfstream III, un des best-sellers de l’industrie aéronautique d’affaire des 50 dernières années. Il est à noter que la NASA fait encore voler un de ces avions pour les liaisons rapides et le transport de hautes personnalités.

Gulfstream C-37B aux couleurs de l’US Air Force.

En parallèle de son G550 Gulfstream Aerospace cherche depuis plusieurs mois à placer son G280, plus petit et moins onéreux, auprès des forces américaines. On sait que l’avion est proposé, sans trop de chances de victoire, comme un potentiel successeur des Bombardier C-21 Learjet Cessna UC-35 Citation. Il faut savoir que ces deux avions ne sont actuellement pas en fin de carrière, pourtant l’avionneur insiste et travaille au corps le Pentagone autant que le Congrès.
Pour autant ce biréacteur pourrait avoir une carte à jouer quant à la succession des actuels Gulfstream C-20F/G/H issu du Gulfstream IV.

Photos © Keypublishing.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom