C’est un lent processus qui touche à sa fin. L’année prochaine l’escadron VFC-12 Fighting Omars réalisera sa transition entre le F/A-18A+/C/D Hornet et le F-18E/F Super Hornet. Dès lors plus aucune formation aérienne d’importance de l’US Navy ne volera sur ceux que l’on nomme désormais les «Legacy Hornet». Les autres unités d’Agressors de l’aéronavale conservent par contre leurs vénérables Northrop F-5N/F Tiger II.

Connu pour ses McDonnell-Douglas F/A-18A+/C/D Hornet repeints de manière à singer les Sukhoi Su-27 et Su-35 russes l’escadron VFA-12 Fighting Omars est en effet une des trois formations Agressors de l’US Navy. Les escadrons VFC-13 Saints et VFC-111 Sun Downers évoluent eux sur leurs Northrop F-5E/N/F Tiger II frappés de l’étoile rouge ex-soviétique.
Sauf que tout cela va (un peu) changer d’ici onze mois.

En effet en octobre 2021 le VFC-12 Fighting Omars rejoindra les Blue Angels dans la litanie des prestigieuses unités ayant transitées ces derniers mois du Hornet vers le Super Hornet.
Une manière pour les Agressors américains de s’adapter aux réalités de leur métier via des avions plus récents, disposant de meilleurs capacité de simulation des comportements ennemis. Le Hornet n’étant plus en dotation dans les unités de première ligne de l’US Navy il est logique que cet escadron en fasse de même.

Sukhoi ? Non McDonnell-Douglas !

Espérons que les mécaniciens du VFC-12 Fighting Omars sauront repeindre leurs futurs F/A-18E/F Super Hornet avec la même maestria qu’ils l’ont fait sur F/A-18A+/C/D Hornet. Les livrées de type «soviétiques» ou «russes» sont en effet particulièrement élégantes et finalement inhabituelles sur les chasseurs de l’US Navy plus coutumiers de la livrée basse visibilité uniforme grise. Ça leur apporte un charme supplémentaire.

Le VFC-111 Sun Downers de son côté évolue toujours sur Tiger II.

Et ces F/A-18A+/C/D Hornet bientôt retraités, que va t-il leur arriver ? Peu de chances qu’ils soient reversés aux deux autres formations d’Agressors de l’US Navy, donc ils risquent de terminer leur carrière à Davis-Monthan AFB. Les sables du désert comme objectif de fin de carrière, cimetière d’avions en attente d’un hypothétique rachat.

Nous aurons donc d’ici là l’occasion de revenir sur cette nouvelle transition au sein de l’aéronavale américaine.

Photos © US Navy.

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. J’adore ces escadrons d’Agressors et leurs livrées si typiques. Ce doit être un « monde à part » au sein de l’US Navy. Un bon souvenir également d’un album de Buck Danny que j’ai dévoré étant plus jeune… et encore maintenant !
    Et bravo pour le site !

  2. Bonjour,

    L’intérêt des agressors n’est-il pas de simuler des agresseurs les plus techniquement avancés possibles ?

    Dans ce cas les F5 Tigers ne sont ils pas dépassés par rapport au F18Hornet, et n’aurait-il pas été plus opportun de conserver des F18 pour avoir des agresseurs plus agressifs ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom