On peut avoir un des plus petits territoires de l’Union Européenne et pourtant être obligé de recourir aux hélicoptères militaires pour désenclaver certaines régions. C’est ce que les Irlandais ont découvert depuis quelques semaines désormais en raison de la campagne de vaccination contre le coronavirus Covid-19. Les Eurocopter EC-135P2+ sont désormais affectés également au ravitaillement des dispensaires, notamment ceux situés sur les îles et îlots rattachés à la république d’Irlande. Une mission qui prouve encore une fois l’importance du service publique pour l’Irish Air Corps.

En approche d’une île du comté de Mayo.

Un peu moins de 70 300 kilomètres carrés, c’est la surface «continentale» de la république d’Irlande. Mais ce pays possède également une multitude d’îles et îlots dont certains sont habités. C’est notamment le cas dans les comtés de Galway et de Mayo où l’on retrouve des terres émergées de seulement cent à deux cents âmes. Or en l’absence de liaisons maritimes régulières beaucoup vivent en quasi autarcie, même si elles se trouvent souvent à seulement quelques kilomètres de l’île d’Irlande.
C’est pourquoi l’Irish Air Corps y intervient régulièrement.

Et dernièrement c’est la lutte contre la pandémie de Covid-19 qui a obligé au recours des moyens aériens étatique. Les deux hélicoptères légers biturbines Eurocopter EC-135P2+ ont été spécialement affecté aux transferts vers ces îles et îlots des vaccins mais aussi des seringues et de tout le matériel sanitaire nécessaire à l’action des soignants. Au départ des grands centres hospitaliers du pays ces hélicoptères sillonnent les coins les plus reculés depuis la fin avril 2021 avec leur précieuse cargaison. Et il ne faut pas tarder car les hélicoptères en question ne sont pas réfrigérés, les doses vaccinales doivent donc être très rapidement livrées.

Le parking d’un phare, un terrain de rugby, ou encore un simple pâturage peuvent souvent servir de drop zone pour les femmes et les hommes de l’Irish Air Corps. Leurs hélicoptères se posent partout, et les militaires déchargent les vaccins avant de reprendre les airs afin d’aller ravitailler en médicament une autre île.
Pour des raisons de sécurité l’Irish Air Corps limite la charge de fret de ses EC-135P2+ à 225 kilogrammes en plus des deux pilotes et du mécanicien navigant. Au-delà le survol maritime pourrait s’avérer risquer. Les rotations ont donc besoin d’être fréquentes.

Les effectifs locaux prêtent aussi main forte pour le déchargement des vaccins.

Comme vous le voyez en Irlande aussi la lutte contre le Covid-19 passe également par voie aérienne. Là encore l’hélicoptère démontre toutes ses capacités à aider les populations civiles.

Photos © Irish Air Corps.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom