Même les meilleurs aéronefs doivent un jour prendre leur retraite. Depuis les années 1990 la Kaijō Hoan-chō, aussi connue comme Japan Coast Guard, utilise deux Eurocopter AS.332L1 Super Puma, la version rallongée du célèbre hélicoptère français. Seulement voilà plusieurs pannes mais également un vieillissement structurel de ces machines a rendu leur remplacement nécessaire. De ce fait le Japon s’est tourné vers un de ses principaux fournisseurs d’appareils dans ce genre.

Avoir recours à un hélicoptériste déjà connu évite à la Kaijō Hoan-chō la déconvenue d’un appareil pour lequel elle pourrait être déçue. Car au Japon l’Eurocopter AS.332L1 Super Puma a la réputation d’être un des meilleurs hélicoptères de sauvetage en mer. Du coup pour remplacer ces deux machines les gardes-côtes japonais se sont tournés vers Airbus Helicopters.

Et pour remplacer deux Super Puma, quoi de mieux que deux autres Super Puma ? C’est assez logique et cela a été la démarche nippone. Du coup la garde côtière japonaise a passé commande pour deux Airbus Helicopters H225, la version longue la plus récente de cet appareil, avec une avionique dernier cri. Un hélicoptère qui conserve la robustesse qui a fait l’image des premiers appareils, ceux apparus sur le marché au début des années 1980.

Ce n’est pas la première fois que le Japon refait confiance à cet hélicoptère. Entre les années 2005 et 2016 la Kaijō Hoan-chō avait acheté onze autre hélicoptères au standard EC225/H225. Tous sont en service actif actuellement au sein de la Japan Coast Guard.
Le Super Puma est considéré comme l’hélicoptère lourd à long rayon d’action de cette garde côtière. Pour les vols plus légers ou moins loin elle utilise des machines comme le Leonardo AW.139 et le Sikorsky S.76 Eagle.

Par ailleurs on sait que les gardes-côtes japonais regardent de près d’autres machines plus récentes comme l’Airbus Helicopters H215, la version courte actuelle du Super Puma. En outre elle a commandé cinq exemplaires du Bell 505 Jet Ranger X, la première grosse commande étatique pour cet hélicoptère léger et elle a annoncer s’intéresser de près au Bell 525 Relentless encore actuellement en développement.
Cette garde-côtière n’en finit pas de se moderniser tout en continuant à se tourner vers le Super Puma.

Photo © Japan Coast Guard.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom