Pour changer des avions russes ce sont désormais des hélicoptères biélorusses qui désormais s’attaque à la souveraineté lituanienne. Ce dimanche 23 août 2020 en début de soirée un hélicoptère de combat Mil Mi-24P appartenant à la Biélorussie a franchi la frontière commune avec la Lituanie. Officiellement l’appareil participait à une mission de destruction de ballons de baudruches lancés par des opposants à l’autocrate actuellement au pouvoir à Minsk. La tension diplomatique est forte entre cette dernière et Vilnius mais également l’OTAN.

La crise politique majeure que subit actuellement la Biélorusse a donc conduit à cette violation d’espace aérien. Une dizaine de ballons de baudruches gonflés à l’hélium et porteurs de messages de soutien à l’opposition pacifiste contre Alexandre Loukachenko ont été lancé depuis la commune lituanienne de Medininkai. Sise à la frontière entre les deux pays celle-ci est réputée pour abriter une population hostile à l’autocrate biélorusse.

Afin d’empêcher les dits ballons de baudruche de pénétrer son espace aérien l’armée biélorusse a déployé immédiatement une patrouille d’hélicoptères de combat Mil Mi-24P Hind. Et au moins l’un d’entre-eux (trois selon certains médias lituaniens) ont franchi la frontière et violé l’espace aérien souverain de la Lituanie. Le ou les hélicoptères biélorusses sont resté au-dessus du territoire lituanien durant environ cinq minutes, le temps de détruire les fameux ballons de baudruches par des tirs à l’aide de leurs canons GSh-30-2K de calibre 30mm.

Du calibre 30mm contre des ballons remplis à l’hélium on remarquera que les forces biélorusses ne donnent pas dans la demi-mesure. Surtout le gouvernement lituanien considère cette action comme une violente agression, au point d’avoir immédiatement convoqué l’ambassadeur biélorusse. Il semble que sa mission diplomatique à Vilnius soit désormais terminée.
Du côté de Minsk on reconnait l’incident mais en le minimisant, et même en accusant la Lituanie d’une «attaque terroriste» contre le peuple biélorusse. Surtout on reconnait la destruction des ballons avant qu’ils ne pénètrent l’espace aérien biélorusse mais sans l’usage de la moindre arme. Et ce alors même que des témoins annoncent avoir entendu les détonations des canons-mitrailleurs.
Qui dit vrai qui ment entre Biélorusses et Lituaniens ? Toujours est t-il que c’est bien la Biélorusse qui a agressé la Lituanie.

Au passage on remarquera que le temps que les deux McDonnell-Douglas F/A-18A Hornet espagnols d’alerte de Baltic Air Policing décollent le ou les hélicoptères hostiles biélorusses avaient regagné leur espace aérien. Du coup ils sont allés faire un tour dans la région de Medininkai avant de rentrer à Šiauliai, la base aérienne de l’OTAN en Lituanie.

À Vilnius autant qu’aux sièges de l’OTAN et de l’Union Européenne l’incident est considéré comme majeur, et gravissime. Bien entendu côté Minsk les protestations internationales restent lettres mortes. L’autocrate Loukachenko n’en respecte aucune.

Photo © Keypublishing.

Publicité

10 COMMENTAIRES

  1. Encore un pseudo article de troll anti Russe . C’est un site aviation ou un site fasciste anti-russe? Et maintenant anti-Belarus.
    C’est pas croyable cette haine des Russes qui ont sauvé la planète des nazis.Quelle ingratitude!

    • Euh juste comme ça en passant l’Académie Française recommande l’utilisation du nom Biélorusse et non Belarus qui est la terminologie anglo-saxonne. C’est comme Irak vis à vis d’Iraq.

      Après désolé mais historiquement les Russes n’ont rien fait contre les nazis, c’était les Soviétiques. En fait vos connaissance semblent très très approximatives. Ce qui est souvent le cas avec les gens comme vous, généralement ça va avec votre manque de tolérance et votre vocabulaire assez limité.

  2. Bonsoir,
    Mais non mais non l’espace aérien Lituanien n’a pas été violé ! Il faut savoir que dans la région la tectonique des plaques joue à fond; la frontière un jour ici, là le lendemain, sans oublier l’instabilité du champ magnétique sur les compas. alors les pauvres pilotes de MI-24 …….

  3. S’ils tirent sur des ballons de baudruche avec du 30 mm, je n’ose imaginer avec quoi ils chassent le lapin. lance-roquette, char d’assaut ?

  4. « Qui ont sauvé la planète des nazis » ! C’est une blague ou quoi? Faut-il rappeler les centres d’entraînement de la Luftwaffe et de la Wehrmacht en URSS pendant les années 30 afin de contrer le traité de Versailles.Faut-il rappeler le traité de non agression Germano-Soviétique signé par Staline et Hitler? L’invasion de la Pologne par l’armée soviétique et de massacre de Katyn où des milliers d’officiers, de responsables politiques, d’intellectuels polonais ont été massacrés d’une balle dans la nuque par le NKVD, ancètre du funeste KGB? Faut(-il rappeler l’attitude du parti communiste en France aux ordres de Moscou qui a sciemment saboté l’effort de guerre en allant jusqu’à rendre des machines inutilisables et les tracs distribués par la CGT  » Ouvrier français, cette guerre n’est pas la vôtre ».Alors avant de nous vomir votre propagande Sputnickienne ( par référence au site de propagande internet Sputnick ,) commencez par élever votre déplorable nullité historique.Et puis si la Russie est si magnifique, pourquoi n’y émigrez vous pas, pays si merveilleux où les opposants politiques « ne digèrent pas leur tasse de thé au décollage de leur avion » et où leur trajectoire croise par hasard celle d’une balle perdue!! Marre de ces trolls au QI inférieur à la température anale!!!

    • Voilà pourquoi je laisse de temps en temps les commentaires de certains de nos trolls. Pour que des lecteurs réguliers comme vous Blowlamp59 puissent se rendre compte de ce que nous avons à modérer bien souvent. Bon celui-là c’est de la gnognotte par rapport à nos supers trolls de compétition genre Jade, Dutertre, Olivier 15, ou Rafaletiger.

      • Merci en tous les cas pour votre superbe travail Arnaud et l’équipe d’Avions Légendaires.Comme vous l’avez sûrement remarqué, je suis passionné d’histoire , militaire et aéronautique, Après tout ma formation universitaire a laissé des traces , et c’est pourquoi je ne puis que réagir lorsque je vois des guignols comme ce « Liberté immuable » sortir ses inepties. avec une masse de connaissances proche du point de congélation de l’escargot de Bourgogne dont tout le monde connait la culture historique.

  5. C’est bien une violation d’espace aérien. Heureusement que cela reste très rare, et que la QRA de l’OTAN est là (cela aurait été intéressant si les chasseurs avaient pu arriver plus tôt).
    Juste pour pinailler, les hélicos n’ont pas été qualifiés en tant que « HOSTILES » comme mentionné dans l’article., car cela aurait eu des implications bien plus importantes. Le terme employé était un cran en dessous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom